remise en forme des signaux pour servo

P'tite remarque.... Vous m'avez l'air tous tendus en ce moment !!!! C'est pas "parceque" les vacances sont finies? Les factures dans la boite?
Le boulot reviendu?
Alllllllleeezzzzz les gars Cooooollllll !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Hello,
Si le TTL est une norme, merci de m'indiquer l'organisme qui est à son origine. Les niveaux TTL sont un héritage de la technologie bipolaire, rien d'autre. Pour mémoire l'alimentation d'un circuit TTL est de strictement 5v max. Les niveaux min d'entré sont de 2v et sortie 2,4v. On ne dépassera pas la tension d'alim max en sortie. Nos récepteurs et servos ne sont pas aux niveaux TTL, il est fréquent de les alimenter au-delà de 5v et d'avoir un signal pour les servos de 5,5v par exemple. Vous citez le 74HC245. Il n'est pas compatible TTL. Le 74HCT245 est compatible TTL. D'autre part, même si l'on s'en tient aux niveaux strictement TTL, on peut largement dépasser les longueurs que vous donnez. Il y a plein d'astuces pour cela. ......

Je n'ai pas parlé de CMOS mais de familles logiques. Le terme TTL est employé à tort et à travers pour désigner n'importe quoi de digital. On dit par exemple qu'un moniteur à une entrée TTL pour dire tout simplement qu'il a une entrée digital. On dit aussi que l'on va transformer un signal RS232 en niveaux TTL. Cela ne veut pas dire grand chose pour l'électronicien, c'est un abus de language courant chez les informaticiens.

Oui pour la boucle de courant et non pour le reste. On va être hors sujet ici. Une liaison RS232 peut être V28 dans ce cas ce que vous dîtes ci-dessus est faux. Je ne rentrerais pas plus loin dans les détails.

C'est pas bien compliqué de faire une mesure d'impédance. Ceci dit puisque vous dîtes que nous sommes en TTL, vous devez connaître celle-ci puisque en TTL les entrée sont basse impédance.;-) Vu l'imunité au bruit des servos déplorable, je ne prends pas beaucoup de risques en disant qu'ils ont sûrement une impédance d'entré assez élevée. :-)))

Là part contre ça va être dur de connaître la fréquence d'un parasite :-))) D'une manière générale il est impossible de cerner exactement toutes les saloperies que l'on va rencontrer. C'est pourquoi le système des ferrites me laisse rêveur. Pouvez-vous me donner les calculs exacts (nombre de tours, diamètre du fil et de la ferrite) concernant cette méthode? J'ai bien peur que nom, c'est du pifomètre. Pour être clair, cette méthode me semble être plus une tradition, certe efficace dans certains cas, mais très largement perfectible. Le problème c'est que l'aéromodéliste est très conservateur et très attaché à ses mythes technologiques. A l'instar de la moule, on pourrait dire, le moustachu accroché à son rocher :-))))
Philippe camus
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Slt,
Après ceci je n'aurais plus envie de répondre, désolé.

But? il y a le Web pour ça. et le HS j'y peux rien vous demandiez des solutions pour remettre en forme des signaux de servo. L'Electronique est faite pour celà. Votre récepteur est électronique.

J'ai dis CMOS (HC) compatible TTL relire posts car on est souvent en 4 éléments 1,2 V en réception.

Bein si pas de bol, je suis électronicien. Exemple: on entre dans un MAX232 ou un LT1081en RS232 soit +12-12 et on sort en TTL de 0à5V. Mais là j'en ai marre.

On appelle en général la V24 la RS232 c'est vous qui avez mélangé les boucles et la RS qui sont deux principes même pas voisins; et en plus vous vous énervez.

Souvent prifométrique, là c'est un domaine où je suis d'accord. Pour situer on dispose d'oscillos.

Quand ça marche ça marche, il parait qu'on ne change pas "une équipe" qui marche... Et si vous craignez des [HS] bein posez votre question à tendance électro (signaux de 1 à 2ms en passant par 1,5ms trim0) sur l'autre forum, d'éminents spécialiste vont vous répondrent. Mais là je quitte, ça marche chez moi.
DRS
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Bonjour,
:-)))
Voir ce que vous allez trouver... C'est vous qui affirmez que c'est une norme, c'est à vous d'en apporter la preuve, non? Ceci dit j'ai tout de même jeté un oeil. Il n'y a rien...

Ah booon :-)))

sort
Ben oui, vous êtes en V24/RS232. En V28/RS232 vous serez à l'état haut -3V et -25V et à l'état bas tension comprise entre +3V et +25V. Logique négative.
La Datasheet du Max232 est très précise sur ce point: "The MAX220-MAX249 family of line drivers/receivers is intended for all EIA/TIA-232E and V.28/V.24 communications interfaces, particularly applications where ±12V is not available."
Ils sont très précis aussi sur les niveau d'entrée et de sortie: "Both TTL and CMOS compatible" Voyez-vous ils ne confondent pas TTL et CMOS... On est content qu'ils ne le fassent pas d'ailleurs :-))) Une dernière chose. Pour avoir vos 400m en V24 vous ne ferez pas l'économie d'une boucle de courant...

Dommage on s'amuse bien...

sujet
Pas le moins du monde, je suis mort de rire. C'est pas de ma faute si vous ne connaissez que le V24/RS232 et que vous considérez tous les niveaux en logique digitale comme étant TTL. Aller je suis sympa je vous mets un petit lien: http://lsc.cemif.univ-evry.fr:8080/~hoppenot/enseignement/cours/rli/ls.pdf

Et quand ça marche pas, ça marche pas. :-))))

Pas content le Mr :-))) C'est bête, on est pas là pour s'emmerder. C'est pas grave.
Amicalement.
Philippe camus
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

quand vous aurez fini de vous chicaner ?
pour info
l'impédance de sortie des récepteurs est assez élevée, celle d'entrée des servo aussi, mais ce n'est pas ce qui pose les pb de brouillage, sauf éventuellement quand l'émmetteur est juste à coté (ça se produit pas souvent en vol ! ;-))
la majorité des brouillages se fait par :
brouillage HF par un autre émetteur (solution mieux controler les fréquences/ controler les emeteurs et surtout les modules HF)
par de l'intermodulation entre plusieurs emetteurs
par des contacts metal/metal dans le modele (surtout hélico)
génération de parasite : par le moteur électrique génération d'arc (moteur à charbons) générant des parasites sur le 5V et HF par le controleur (fréquence d'horloge) par un (des) servos qui peuvent générer pas mal de saletés sur le 5 V
diminution de la portée par: antenne pas completement déployée/positionnées à cotée de commandes métaliques/à l'intérieur d'un fuselage metalique ou en fibre de carbone cables de servo trop longs faisant antenne dans le mauvais sens
dans un modèle donné il est très difficile de savoir exactement ce qui se passe en cas de brouillage
ce qui est sur c'est que: des signaux de servo trop faibles donnent des mouvements lents/erratiques/saccadés les servos sont protégés en entrée pour que la HF de commande ne gène pas si ça arrive en entrée
la majorité des pb en cas de cable trop long sont des baisses de tension en charge de la tension d'alim qui peut devenir insuffisante pour un fonctionnement correct des servos, c'est pour cela que des cables fins sur de grandes longueur sont à proscrire.
il existe des modules "régénérateurs de signal pour gros modèles" qui on surtout pour effet de produire un signal de commande en basse impédance de sortie ce qui règle le pb. ces modules sont souvent aussi chargés d'éviter que les courants importants d'alim des servos passent par le récepteur (ce qui n'améliore pas son immunité aux parasistes) bien souvent ils sont aussi chargés de gérer une double alim de sécurité. dans tous les modules que j'ai vu il y a des ferrites partout (sur le plus, le moins les signaux) entre le module et le récepteur, au vu du prix et de l'encombrement c'est surement pas pour rien,
A+
--
jf Pion
No Neurone Inside
  Click to see the full signature.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour,

..............................
Oui, il est important de travailler en basse impédance. Pensez aux lignes micro pour spectacle en basse impédance symétrique. Vous pouvez les faire passer à coté d'énormes sources de parasite comme une régie lumière sans problème. Même principe, symétrisation mise à part. Les liaisons haute impédance sont toujours des sources de problème dans des environnements pollués et sur de longues distances.

Il n'est pas question de dénigrer les ferrites mais d'en comprendre les limites. J'ai vu l'année dernière un petit gros (Bücker) d'un gars de l'IMAA, il avait des tops à chaque vol. Pourtant il y avait des ferrites partout. Les problèmes de parasites et polutions électromagnétiques sont toujours difficiles à maîtriser. Il ne faut négliger aucune piste de réflexion.
A+
Philippe camus
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.