cablage du collecteur du rotor d'un moteur à CC

Bonjour,
J'aimerais savoir si quelqu'un peut m'expliquer comment est câblé le
rotor d'un moteur CC à collecteur ? Sur un LS 195 V 120W par ex. je
mesure environ 21 Ohms entre 2 lames opposées, environ 1.3 Ohms entre 2
lames voisines (je n'ai pas noté le nombre de lames).
Comment sont donc organisées les bobines dans ce cas ? Elles sont
simplement connectées à 2 lames voisines, le courant passant de proche en
proche ? Ou je dis une bêtise ?
Reply to
Herve Autret
Loading thread data ...
David Crochet a écrit :
Le rotor est à considérer de balai à balai comme deux (ensembles de) bobines au sens de bobinage inversé, engendrant un champ magnétique perpendiculaire aux balais.
Reply to
capfree
Vieux bouquin, vielle soupe mais bon c'est simple ( Ok c'est pour une gene mais c'est identique a un moteur ) :
formatting link

Reply to
JP
JP :
Les sections sont raccordées sur 2 lames voisines, mais « occupent 2 encoches opposés » : Okkaaayyyy, j'y vois plus clair maintenant !
Reply to
Herve Autret
capfree :
Heu ... non : si les bobines sont inversées, comme vous le dites, le champ créé par le rotor sera nul. En fait, d'après le document fourni par JP, elle ne sont pas "inversées" mais identiques et parcourues par un courant inverse, selon un plan passant pas les balais et l'axe du rotor.
Les champs s'annulent 2 à deux et le champ créé par le rotor est donc nul. Ça explique par ailleurs que si on alimente le rotor d'un moteur sans la présence du champ inducteur, il s'emballera (sous sa tension nominale). Si le rotor créait un champ, on n'observerait pas ce comportement.
Mais vous parliez peut-être de moteurs spéciaux : à répulsion par exemple ?
Reply to
Herve Autret
Herve Autret a écrit :
Non ma /connaissance/ n'est pas spéciale ;-) essayez de vous représenter le rotor comme une bobine torique à prises réparties. Géométriquement le balai émetteur de courant *voit* dans chaque position successive une connexion à un bobinage: - enroulé dans le sens de rotation (arbitrairement) dans le sens des aiguilles d'une montre - et dans le sens inverse de la rotation, un bobinage anti-horaire Les 2 demi-champs font les polarités complémentaires sur les masses polaires.
Me faites pas douter je vais m'emballer ;-) ... mais je prendrais un induit pour voir ça un de ces jours.
Reply to
capfree
capfree a écrit :
Le bonhomme d'Ampère est venu à mon secours:
formatting link
il n'est pas mignon?
formatting link
Reply to
capfree
capfree :
Si ce champ était "perpendiculaire" aux balais, il serait parallèle aux inducteurs, non ?
Je ne suis pas bien fier d'avoir écrit ça. En fait : les composantes _perpendiculaires_ au plan passant par les balais et l'axe de rotation s'annulent, et il reste un champ _parallèle_ à ce plan.
Ça s'appelle la réaction transversale d'induit (j'ai retrouvé un bouquin). Cette réaction, qui distord le champ principal, peut être compensée par un enroulement compensateur, alimenté par le courant d'induit, dit encore le bouquin. Que j'avais lu il y a longtemps, mais bon...
En fait : le champ créé par la réaction d'induit crée bien des f.e.m induites mais leur somme s'annule sur le parcours entre 2 balais.
Ah, vous aimez donc ça ?
Y a pas le feu : j'ai retrouvé ma littérature. Merci quand même pour l'intention.
Reply to
Herve Autret
Herve Autret a écrit :
J'ai simplifié grossièrement sur un coin de table, mais les concepteurs font ce qu'ils veulent dans la géométrie des masses polaires divisées, combinant attraction et répulsion au mieux efficace. Quant au champ inducteur il est sous-entendu, de plus en plus constitué d'aimants permanents et disposé au mieux en rapport avec l'induit. L'emballement du moteur série à vide n'est plus qu'un cas particulier.
Que la bonne volonté soit! :-)
Reply to
capfree
capfree a écrit :
j'en ai un moins mignon ( en plus je sais pas s'il connait Ampère ! ) pourtant il fait bien le Bonhomme :-))
formatting link
Reply to
itacurubi
Herve Autret a écrit :
des fois oui des fois non , on peut aussi compenser la réaction par une rotation de qq degrés des balais pour retrouver la ligne neutre , ça ne marche , bien entendu , que si la puissance méca ( ou inverse si c'est une géné ) est constante ! sinon vaut mieux des enroulements de compensation .
;-))
Reply to
itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.