convertisseur de phase rotatif

Bonsoir,
j'ai un problème de compréhension du mode de fonctionnement des
"convertisseurs de phase rotatifs"
je ne cherche pas à comprendre le détail du fonctionnement mais qq chose me
chagrine:
On se débrouille pour lancer un moteur tri auxiliaire à partir de monophasé
et on le maintient ensuite en rotation en l'alimentant sur 2 pattes avec le
monophasé... on récupère une 3eme phase sur son troisieme fil d'alim...
j'accepte cela même si je n'ai pas les compétences pour comprendre pourquoi
cela se passe comme cela....
Mon problème: je ne comprend pas que le "neutre" du monophasé puisse
constituer une vrai 3 et "belle" 3eme phase meme en resonnant en "relatif"
par rapport aux 2 autres...
Est-ce bien le cas? ou est-ce un "faux" triphasé?
Merci pour vos explications toujours précieuses
yves
Reply to
ylc
Loading thread data ...
Le Thu, 1 Mar 2007 19:54:32 +0100, ylc a écrit dans :
Bonsoir, le neutre est un conducteur ACTIF. S'il n'était pas relié à la terre, ce serai une vraie phase. C'est le fait qu'il soit relié à la terre et qu'il soit commun à 3 enroulements que l'on peut le nommer "Neutre", ou compensateur, ou commun suivant les pays. Amicalement, Michel
Reply to
Michel MARTIN
"Michel MARTIN" a écrit dans le message de news: 1hhmmayl4qenf$. snipped-for-privacy@40tude.net...
équilibré, il se trouvent au "milieu" des 3 phases.
Mais à l'arrivée au tranformateur le neutre n'existe pas, il n'y a que les 3 phases. Le fait qu'il soit relié à la terre, n'intervient que pour la protection différentielle.
Reply to
prune333
ylc a écrit :
voir dans les bouquins d'elec (les vieux) le prncipe du "moteur pilote", ce n'est pas le point etoile (neutre) mais la phase restée en l'air qui sert de 3 eme phase
Reply to
R.Girard
prune333 a écrit :
normal
euh ! pas que ! ça sert surtout à fixer les potentiels ! dans les schémas TN ou IT il n'y a pas ou peu de diffs et pourtant on utilise le neutre relié à la terre .
mais je pense que la question de ylc ne concerne pas le régime du neutre , mais comment on fait pour passer d'un système 1 phase à un système de 3 phases avec simplement une machine tournante ( moteur async ) dit "moteur transformateur" ou comme dit R Girard moteur pilote .
Reply to
Itacurubi
R.Girard a écrit :
C'est con à dire mais si DUNOD rééditait LE Fouillé ;-)) le moteur pilote se trouve à la page 291 du tome II ! Dans les bouquins modernes on préfère les thyristors et autres igbt pour recréer du tri à partir de mono donc silence sur les vieux trucs !
Reply to
Itacurubi
Merci de vos contributions,
Ce soir j'arrête de résonner pour raisonner un peu...là aussi il faut être en phase!
Ce n'est pas la 3eme phase qui me pose un pb existentiel...mais la seconde, celle de l'alim en monophasé, même si elle "n'existe pas" au départ... C'est la construction vectorielle qui me pertube: je m'explique avec les "anciennes" tensions j'ai 220V entre un point neutre et chacune des 3 phases et elles sont déphasées de 120°... j'arrive à retrouver le calcul vectoriel qui me ramene un "racine de 3" et donc du 380V!
Avec mon convertisseur rotatif et mon "neutre" tranformé en phase quelle est la construction vectorielle? Je suis paumé!
Merci encore de vos éclaicissements
Yves
Reply to
ylc
ylc a écrit :
le neutre du système tri prends naissance au point neutre des 3 bobines du moteur tri et n'a rien à voir avec le neutre "monophasé" .
Mais la démonstration est un peu longue ( ce que j'ai retrouvé en archives et dans le Fouillé :-)) , en gros un moteur mono c'est deux moteurs tri qui tournent en sens inverse ( th de Leblanc ) donc chaque bobine possède deux impédances une directe et l'autre inverse . L'impédance directe au voisinage du synchronisme est élevée ( marche à vide , le courant absorbé est faible ) L'impédance inverse est faible proche de l'impédance "rotor calé" vu que le glissement est sup à 1 . Si on considère que pour chaque phase l'enroulement est divisé en deux ( direct en série avec inverse ) le rapport des tensions est identique au rapport des impédances . U1/U2 = Z1/Z2 = impédance à vide / impédance en CC = courant en CC /courant à vide , ce rapport est très grand et d'autant plus grand que les fuites magnétiques sont faibles et que la fréquence de rotation est proche du synchronisme. Le flux direct est bcp plus important que le flux inverse ce qui donne un champ quasi circulaire , les FEM induites dans les 3 enroulements sont alors sensiblement égales et déphasées de 2PI/3
Ce système permet donc de créer un réseau tri à partir d'un réseau mono il faut juste qu'un moteur tri tourne et celui ci doit avoir une puissance telle qu'il puisse assurer le démarrage du plus gros bourrin sur le réseau tri .
point de vue schéma je vais essayer :-)
le moteur tri est couplé étoile , le point neutre sera donc le neutre du réseau tri . le réseau mono alimente les phases 1 et 2 ( donc en série ) une inductance et résistance série permet de connecter la phase 2 à la phase3 pour un démarrage du moteur en diphasé , cet artifice est débranché après démarrge .
Ensuite on utilise le réseau Ph1 Ph2 Ph3 et point neutre de l'étoile :-))
à essayer :-) vu le nombre de personnes qui veulent se faire un bout de réseau tri pour une ou deux bécannes !
Reply to
Itacurubi
ylc a écrit :
voici qq liens pour raisonner en phase :-)
formatting link
Reply to
Itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.