facteur de forme ?

Bonjour, Je m'interroge sur l'intérêt du calcul du facteur de forme d'un signal (F Veff/Vmoy). Cela était intéressant jadis avec des voltmètres analogiques (on
remonte à Veff par la formule Veff = F * Vmoy si le signal mesuré est sinusoïdal), mais maintenant, avec nos appareils numériques TRMS, où est l'intérêt de le connaître ? Merci pour votre aide !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour
afin, peut être, de déterminer le taux d'harmonique ?
--
Cordialement
David Crochet
  Click to see the full signature.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bizarre...parce que la notion de facteur de puissance est bien plus efficace dans ce cas (en le comparant au cos phi). Je m'interroge sur le facteur de forme car je dois l'enseigner (BTS électrotechnique)...mais je refuse de l'enseigner si je n'en vois pas l'intérêt (et ce n'est pas faute de chercher : internet etc...)

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

l'enseigner si je n'en vois pas l'intérêt
Alors arrête plutôt l'enseignement cela sera plus productif ;>)
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
JP a écrit :

Ceux qui savent faire font. Ceux qui ne savent pas faire enseignent comment le faire. Ceux qui ne savent pas enseigner inspectent ceux qui enseignent...
--
StefJM qui sort ;-)

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

=vous n'avez pas des programmes à respecter ? . V>

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Si, on a des programmes à respecter...et le programme demande de parler du facteur de forme, sans donner d'indication supplémentaire. J'ai un bon bagage scientifique (ingénieur en électronique, agrégé de physique appliquée, un DEA de capteurs et traitement du signal + 1 DEA en didactique) : je n'ai encore jamais rencontré le facteur de forme ailleurs que dans les anciens voltmètres analogiques (coefficient à appliquer à la valeur moyenne de la tension redressée double alternance pour en déduire la valeur efficace de la tension sinusoïdale qui y correspond). C'est pourquoi je m'interroge : est-ce vraiment fondamental pour les élèves, il y a tellement de choses plus importantes...

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tatoche a écrit :

Je pense que tu est un peu restrictif :-) il y a très longtemps ... ( c'est ainsi que l'on commence les contes de fées :-) ... où l'archéotechnique )
Faut expliquer : à l'époque les oscilloscopes étaient des bêtes assez inaccéssibles sauf pour des labos de recherche . Les "soupapes" ( nom employé à l'époque pour diode ) existaient aussi , certes ce n'était pas du germanuim et du silicium , mais des tubes . Les redressements mono et bi-alternance étaient bien connus et exploités dans l'insdustrie , même l'effet thyristor . Or ne disposant pas d'oscillos à portée de main , une méthode de recherche de panne était de faire des mesures avec des appareils ( voltmètres ou ampèremètres ) électrodynamyques et magnétoélectriques ( les plus employés et "à l'époque" bien modélisés . Le facteur de forme résultant d'un rapport des mesures donnait une indication sur l'origine de la panne ( en cas d'un simple-alternance , double , ou des tubes plus plus complexes . Plus tard dans les années 70 , les "digitaux" n'étaient que des appareils qui repèraient le max et divisaient par racine(2) (avec des algorithymes analogiques ! balèze ! ) , mais déjà "le mot "digital" a très vite été associé à "précision" ( Je pense que mes profs ont du dépenser pas mal de joules pour me faire revenir dans le droit chemin , et je les en remercie ;-)) .Quand le vocable "numérique " est apparu avec les premiers appareils qui réalisaient l'opération racinne(2) avec 4 décimales ... Ce n'était plus de la "précision" ! c'était de la "vénération" .
Idem si tu compares au calcul mental , la règle à calcul , la calculette 4 ops et l'ordinateur à 4 touches !
C'est pourquoi je m'interroge :

Oui et non , non si tu veux qu'ils soient "immédiatement" disponibles pour l'industrie sans se poser de questions : "la vérité absolue est le TRMS" " Si le TRMS là dit !" . Oui , si tu souhaites qu'ils se posent des questions d'où venont nous ,où ...... ( mais c'est un autre débat )
Perso , j'ai vécu l'époque des règles à calcul , des magnéto et des électro et chaque fois les profs nous demandaient : " en êtes vous sûr ?" ce qui obligeait a faire de tête des "évaluations" ( ce terme est plus moderne que celui demon époque ) des différents résultats obtenus et des conclusions .... en milieu industriel .
Je ne connais pas ton opinion, mais transmettre l'archéotechnique est important aussi :-)))))))
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Oui...mais, est-ce que l'histoire des sciences est nécessaire pour faire comprendre aux étudiants les sciences d'aujourd'hui...ce fut un débat mené il y a quelques années et on s'est aperçu que non, c'était une fausse bonne idée (tout simplement parce que les étudiants n'ont pas assez de recul pour se mettre à la place des anciens "chercheurs"). Pour en revenir au facteur de forme, il n'a d'intérêt, il me semble, que si l'on connaît déjà la forme du signal (qui doit être suffisamment simple pour que le facteur puisse être donné par des tables) pour en déduire une valeur efficace. Si on ne connait pas l'allure du signal, la connaissance du facteur de forme n'apporte pas grand chose à mon sens (sauf peut-être, c'est une hypothèse, qu'elle permettrait le dimensionnement de composants destinés à la réalisation d'une alimentation de tension constante, en considérant qu'ils doivent passer une valeur efficace de courant égale à la valeur moyenne prévue multipliée par le facteur de forme...mais ça sort du cadre de la formation des BTS électrotechnique).

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tatoche a écrit :

non, certainement pas, tout comme l'histoire antique ne peut expliquer l'histoire contemporaine ... et pourtant ( je le dis en tout petit : ça y contribue ! )

Certes, et c'est bien dommage ! l'idée n'est pas de faire que les étudiants actuels ( moi-même y compris ) maîtrisent les effets de mesure des appareils magnétoélectriques , électrodynamyques , à induction ou thermiques ! Mais qu'ils aient une information que qq part c'est par là que l'évolution s'est crée et que le "doute" ( scientifique , ou technique ) persiste : "qu'ai-je mesuré ?" ( j'ai ouï dire que de la physique tu avais taté ? ;-)) Lit certains NG ou des quidams mesurent des prises de terre avec des multimètres ... ils ne mesurent même pas l'âge du capitaine , tu en convient ?
"Le multimètre TRMS dit la vérité" , c'est en ce sens aussi que je milite aussi pour l'apprentissage de l'archéotechnique !

Le facteur de forme , pour un BTS qui va rentrer dans l'industrie n'a , je te l'avoue aucune utilité ! Sauf, si toi comme éducateur t'a semé le doute dans l'esprit de l'étudiant ... et ça ne s'évalue pas au prochain contrôle !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
D'accord pour tout ce qui est dit. Mais quand je suis face à mes étudiants il faut toujours que je dise "à quoi ça sert" . Si je dis "ça sert à former ton esprit" je perds (malheureusement) en crédibilité. Nos BTS actuels ne sont malheureusement pas souvent les plus matures et les plus ouverts d'esprit (je généralise, il y a toujours des exceptions), il faut enseigner en fonction de cette donnée si l'on veut "tenir" sa classe toute l'année.

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tatoche a écrit :

ça , c'est toi qui le dit ! Grosso merdo TOUT ce que tu leur apprends ne leur servira à rien , alors pourquoi se braquer plus sur F que sur la transformée de Laplace ? TOUT ( j'ai dit TOUT ? ) non , d'abord ils vont se rappeller qu'on en a parlé , puis, "où vais-je trouver l'info ?" , puis comment je vais exploiter cette info . Certains auraient plus besoin de cours sur les noeuds ( non, pas les lois des noeuds et des mailles ! ) mais sur les noeuds de cravatte , car pour bcp de BTS malheureusement ça sera la seule et unique loi d'application des noeuds qu'ils feront dans leur carrière :-((
Par contre si tu leur a appris à s'intérresser au comment du pourquoi :-) c'est là que tu auras leur adhésion et leur écoute , même et surtout si tu leur parles d'archéotechnique :-) ( c'est mon dada en dehors de mes ânes ) .
Faut bien te dire que dans l'industrie un BTS électrotech sera formé au bout d'un an ou deux aux techniques de l'entreprise E . Je préfèrais lors des embauches les jeunes qui avaient un esprit ouvert et qui pouvaient poser la question :"à quoi ça sert ? , comment ça marche" , c'est à ce niveau que le "à quoi ça sert" intervient , pas avant ! Avant il faut leur faire découvrir , il n'auront plus ou peu la capacité de le faire ( famille , Ouinn , métro ,boulot , impôts ) Le CNAM est là , certes, mais le savent-ils ?
au fait en cours d'élec CNAM on étudiait "à l'époque" la traction des TGV en CC ... question : à part les qq d'Alsthom ça sert à quoi aux autres ? :-)))

oui , certes , c'est un peu brut :-))) !!! ça peu déplaire dit comme ça :-)

là , je ne te suis pas du tout ! ils te suivent tes "BTS" juste regarde les sous un autre angle :-))
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tout ça est bien vrai et j'y souscrit entièrement (en fait j'ai toujours eu cette manière de penser). Mais confronté à la réalité il a souvent fallu que change mon fusil d'épaule. A une époque je fasisais un peu d'histoire des sciences (de Aristote à Einstein en passant par Galilée)...un ou 2 élèves m'ont dit, longtemps après, que ça leur avait passionné. Mais sur le coup, la majorité de la classe me l'a reproché ("à quoi ca sert, c'est du passé etc...) et il a fallu traîner la casserole pendant 2 ans. Souvent les élèves sont reconnaissants longtemps après, quand ils sont dans la vie active...quand on n'a plus de contact avec eux. C'est trop tard pour moi, car j'ai besoin d'un peu de reconnaissance pour garder la foi !

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tatoche a écrit :

Je le conçois bien , ceux qui pensent qu'un enseignant à fait son cours en 1960 et le ressert pendant ses 40 ans de carrière , ne connaissent pas ce milieu .
Il faut s'adapter et utiliser l'instant présent ...mais là je ne t'apprendrais rien ;-)) Sauf qu'un ptit rappel par ci par là d' Aristote et de Galillée ... :-))) si je pouvais remonter le temps ,je voudrais bien être un de tes élèves :-)))
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Tatoche a écrit :

on parie :-)))
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Bonjour,
à mon avis ils se diraient: "je croyais bien qu'il n'y avait plus de philo, en BTS...."
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
...vaste débat : doit-on faire cours pour 1 ou 2 élèves plus matures que les autres, ou faire cours pour 20 élèves immatures...bon,...je sors car ce n'est plus dans le cadre de ce forum :-) A+
de

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

efficace
ah que non, un mauvais facteur de forme n'implique pas un mauvais facteur de puissance.
@
Vin
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
de

de
sur charge résistive en l'occurence.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Ah....je croyais que le sujet n'intéressait plus personne ;-) OK pour la charge résistive, avec redressement bi-alternance. Mais qu'est-ce qu'un "bon" facteur de forme ?
de

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.