Re: Onduleur MGE et batteries de voiture

Bonsoir,
A éviter absolument. Les batterie pb étanche utilisées dans les onduleurs on des caractéristiques de charge differentes des batteries pb ouvert, sans
compter le problèmes de fuites d'électrolyte soit sous forme liquide ou sous forme vapeur .
On peut trouver facilement des batteries pb étanche chez n'importe quel grossiste a des prix raisonnables . Ne pas oublier que pour des batteries de moyennes et haute capacité ( en pb étanche ) il existe des modèles prévus pour des décharges sur 1H mini ( onduleurs d'éclairage de sécurité ) a ne pas utiliser , prendre celles prévues pour une décharge sur 10 mn mini. Les premiers modèles étant bien sur moins chers que les seconds.
( Voir sur le site de Oldham / Hawker / Enersys par ex )
Salutations
JP
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
On Thu, 7 Aug 2003 20:19:38 +0200, snipped-for-privacy@NSfreesurf.fr (Philippe RAI) wrote:

moi je l'ai fait sur un pulsar ça a marché un an et puis un matin il a refusé de demarrer alors je sais pas si y a un rapport
    Salut      jeanmarie
http://clubelectro.free.fr
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Quel type de pulsar ? Vous l'utilisiez aussi pour charger la batterie ?

Salut
Philippe RAI

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,

refusé de demarrer alors je sais pas si y a un rapport
Quel message d'erreur ? Certains pulsar testent la batterie a l'initialisation ( chute de tension en charge et courant limite de recharge entre autres )
Salutations
JP
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Je ne comprend pas ta question : veux tu rajouter des batteries de voiture à un onduleur, ou bien veux tu rajouter un onduleur à ta voiture ? En toute logique, je suppose que c'est la 1ère hypothèse qui t'intéresses. A priori, les batteries d'un onduleur sont des batteries au plomb assez standard, seulement je pense que l'électronique de l'onduleur doit être prévues pour une certaine capacité de batterie, si tu lui mets une capacité largement supérieure il se peut que l'onduleur ne sache plus où il en est, surtout avec un modèle perfectionné (électronique, etc.).
J'ai plusieurs onduleurs à la maison, du plus rustique (dernière révision officielle avant ma naissance ;-) ) au plus moderne (MGE Pulsar ES 8+), et chacun me suffit tel qu'il est, je ne m'aventurerais pas à modifier le type de batterie...
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Bonsoir.
Oui, je sais.
Mais en fait je n'ai pas tout dit ce que je voulais faire.
J'ai deux applications.
La première est de base, éviter l'arrêt brutal de l'ordinateur quand il y a une coupure de courant. Les onduleurs MGE savent très bien faire, et pas besoin d'une grande autonomie.
La deuxième c'est l'alimentation du congélateur et de la chaudière à gaz en cas de coupure de longue durée. Puissance : 300 W, soit en 12 V (tension de la batterie de l'onduleur) un courant de 25 A.
Or à deux mètres de la chaudière et du congélateur j'ai deux voitures, avec une batterie de 200 Ah et une de 400 Ah, soit au total 600 Ah, donc de quoi fournir mes 25 A pendant 24 h ! Mettons 12 heures pour pouvoir démarrer les voitures ensuite.
Donc pas question d'utiliser des batteries à demeure, ni de les charger avec l'onduleur, mais de s'en servir comme énergie d'appoint.
J'ai donc appelé deux fois MGE pour leur dire cela. J'ai eu deux interlocuteurs, le premier (sympa) m'a dit que certains l'ont déjà fait dans leur camping car et que cela fonctionne, le deuxième (commercial type) m'a dit qu'on ne pouvait pas le faire parce que les onduleurs prennent en compte les caractéristiques de la batterie, et que les batteries additionnelles MGE ont une connexion en plus de la puissance pour renseigner l'onduleur sur les caractéristiques de la batterie.
Donc voilà, j'ai lancé cet appel pour savoir si certains ont déjà fait ce raccordement et ce qui c'est passé.
En fait je crois que les problèmes peuvent se poser lors de la charge de la batterie (charge dite intelligente ) et non à l'utilisation qui elle s'adapte à ce qui est raccordé sur l'onduleur. Sauf si l'onduleur ne se contente pas de mesurer la tension et le courant de la batterie pour décider quand elle est déchargée, mais utilise des informations en mémoire adaptée aux modules MGE. Dans ce cas il risque de déclarer à tort que la batterie est déchargée.

Pareil,
Philippe RAI
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,

y a une coupure de courant. Les onduleurs MGE savent très bien faire, et pas besoin d'une grande autonomie.
Dans ce cas pas besoin de batteries sup ;>)

Tiens ? Ce doit être un minuscules, la plupart des ( petits ) MG que je connaisse travaillent en 18v ( 3*6 ), 24v ( 2*12), ou 48v ( 4*12)
Rappel : Ne pas oublier que si il y a plusieurs batteries dans l'onduleur elles sont toujours en série. La tension continue dans l'onduleur étant égal a Nbatteries * Ubatterie

avec une batterie de 200 Ah et une de 400 Ah, soit au total 600 Ah, donc de quoi fournir mes 25 A pendant 24 h !
Attention a la mise en parallèle de batteries ayant des caractéristiques si differentes ( réinjections de la 400 Ah dans la 200 Ah ) ; sinon si utilisation cyclique problème de durée d'utilisation

Surtout pour la 200 Ah , 25A même pendant 4 h je ne sais pas si elle va apprécier ( les batteries auto ne sont pas prévues pour des décharges lentes )

Cela me rappelle qq qui ne voulais pas faire l'investissement d'un autre jeu de batterie pour son camping car , a partir du second appel a renaul/peugeot assistance il a acheté un autre batterie pour son frigo

type) m'a dit qu'on ne pouvait pas le faire parce que les onduleurs prennent en compte les caractéristiques de la batterie, et que les batteries additionnelles MGE ont une connexion en plus de la puissance pour renseigner l'onduleur sur les caractéristiques de la batterie.
Tiens donc ;>)) Mais il na pas forcement tort, les prises externes de certains onduleurs sont validées par des bornes supplémentaires ( shunt , thermistance , fusible thermique , résistance de codage ou beaucoup plus complique avec des batteries IonLi )
La solution est d'utiliser les connexions directe de la batterie interne

la batterie (charge dite intelligente ) et non à l'utilisation qui elle s'adapte à ce qui est raccordé sur l'onduleur
Parfaitement exact, mais il n'y a pas besoin d'intelligence pour provoquer des problèmes :
Soit un onduleur on line de 120 w ayant une batterie de 12v 48 Ah, le redresseur peut fournir au maxi 10A ( 120/12 pour l'utilisation ) + 5A ( charge batterie a c/10 ) = 15A si je branche une batterie de 200 Ah il me faut 30 A ( 10 + 200/10 ), deux solution soir le chargeur ne limite pas et grille , soit il limite et la batterie n'est chargée qu'en 40 heures.
Idem dan le cas d'un off line mais en pire.
En plus certains haut de gamme peuvent déterminer la capacité restante de la batterie par des test savants , dans ce cas remplacer ces batteries par des modèles aux caractéristiques complètement differentes c'est courir a l'échec.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

La doc n'est pas claire là dessus. J'ai donc un doute. Connaissez-vous le Pulsar extreme c 700 ?

Je sais, je n'ai pas prévu de mettre les deux batteries en parallèle.
(...)
Merci pour vos remarques judicieuses.
Philippe RAI
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Petite remarque un groupe electrogène de 1 kva a beaucoup de mal à faire démarrer le compresseur d'un congélateur. Beaucoup de GE avec ces caractéristiques ne sont pas capable de faire tourner le compresseur d'un congélateur (les constructeurs sont très optimistes sur les caractéristiques des génératrices et du couple du moteur thermique).
N'essayez même pas de brancher votre congélateur sur l'onduleur, au mieux l'onduleur va ce mettre en sécurité, au pire vous aurez un compresseur de congélateur en panne et un onduleur grillé.

l'onduleur
égal
si
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Oui, vous avez raison, bien vu. J'ai regardé trop rapidement, seule est indiquée l'intensité de pointe.
Philippe RAI
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
petite info qui manque : quel est la tension en entree de ton onduleur?
autre chose pour ton probleme de coupure edf longue dureé : ce n'est pas plus rentable d'instaler un groupe electrogene pour ton congelo /chaudiere et un eclairage mini??
(j'avais ca chez moi lors des inomdations de 1999 dans l'aude : coupure edf 48 h mon groupe a servi pour avoir des news à la tv et le congelo ainsi que'un eclairage mini le soir)

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

12V
Non, parce que le très faible nombre de coupures de longue durée ne justifie pas l'achat du groupe.
De plus quand on creuse un peu on apprend que les groupes pas trop chers n'aiment pas du tout tourner plusieurs heures de suite. Ca fait du bruit et il faut alimenter très souvent.
Enfin, certaines chaudières à gaz n'aiment pas du tout la mauvaise qualité de la tension des groupes. Elles se mettent en défaut.
J'avais déjà réfléchi à la question, et découvert que pour avoir un système fiable il fallait un groupe électrogène coûteux et un onduleur pour la chaudière. Le coût est largement supérieur à ce qu'il y a dans le congélateur ! Quant à la chaudière ça peut attendre.
Par contre comme j'ai l'intention d'acheter un onduleur pour protéger l'ordinateur des coupures intempestives, je reconsidère la question pour savoir s'il ne pourrait pas servir aussi à alimenter le reste pendant les longues coupures moyennant pas trop de coût supplémentaire.
Philippe RAI
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour,
(fr.sci.electrotechnique), Philippe RAI écrivait le samedi 09-08-2003 16:00 (+0200) :

Je ne suis pas certain que la qualité de la forme d'onde des onduleurs vendus pour les ordinateurs soit excellente non plus.
À+, /Pascal/
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Pour les PC : aucune importance quant à la "qualité" de la forme d'onde à l'entrée, puisque les alimentations à découpage admettent actuellement des variations importantes de la tension du secteur ( de 100 à 250 V) .
M.Dusart
***************************************

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,
Ne pas confondre la valeur ( efficace ) d'une tension et sa forme ( Qualité ) .Des appareils peuvent admettre des variations plus ou moins importantes de la valeur de tension d'entrée , d'autres admettrons des taux de distorsion plus ou moins élevés ; mais rien n'est lié.
On peut noter aussi que ce n'est pas parcequ'une alim. ( et le PC ) plante pour une valeur d'entrée de 100v ( on peut même descendre a 75 ) que ce n'est pas sans conséquence. Une valeur de tension d'entrée faible va provoquer des intensités crête beaucoup plus importantes dans les diodes du pont de redressement , si celle-ci n'est pas prévue pour ( alims 110/220 ) => Stress des composants , claquage
--------------------------
Quant a la forme d'onde, réponse de normand pour un onduleur sortant un beau signal carre , si l'on suit le courant dans l'alim. on trouve :
Un filtre RF en Pi : Les condos n'apprécient pas trop les haute fréquences ( Pertes augmentant avec la fréquence ) , la self les bloquent un peu
Un redresseur : Les diodes apprécient plus ou moins bien les fronts raides du signal carre
Un gros condo continu de filtrage : Qui se retrouve pratiquement en vacance.
Le Transfo et le transistor de hachage qui s'en f.... complètement , on est en continu ; sauf dans le cas d'alim. PFC qui peuvent avoir des problèmes de synchro.
------------------------
Si ce beau onduleur fonctionnant carrément bien ( ;>)) ) doit alimenter d'autre types d'appareils des problèmes peuvent apparaître :
Moteurs : Pertes, pb de vibrations Transfos : Pertes Résistances / Lampes : Pas d'influence Fluo-Compactes : Voir alim. Pc
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour,
(fr.sci.electrotechnique), Michel Dusart écrivait le lundi 11-08-2003 22:44 (+0200) :

C'est vrai, sinon il ne seraient pas vendus pour cet usage :-)
Je crois qu'il était question d'un "détournement" de cet usage...
À+, /Pascal/
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,

batteries de moto.
Soit des batteries pb étanche a recombinaison de gaz......

Pas spécialiste moto, mais je ne crois pas que ces modèles soient utilisé, plutôt des batteries miniatures pb ouvert "sans entretien"
JP
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.