Basculement de secteur sans coupure

Bonjour,
Voici mon problème, je souhaite pouvoir passer du réseau EDF à un autre
(en l'occurrence groupe électrogène) sans avoir de coupure.
Car avec le dispositif actuel, lorsque l'on bascule sur le groupe
électrogène, il y a une coupure (grand maxi 1 seconde). Je suppose que
l'on ne peut pas réaliser un basculement maison (bien que le système
soit après le disjoncteur de branchement) avec par exemple l'emploi de
thyristors ou triac de puissance.
Connaissez vous des produits susceptibles de couvrir mon besoin ?
Pour info, le courant à commuter c'est 75A max.
Cordialement,
Jean
Reply to
none
Loading thread data ...
Salut Le procédé est simple.... Le secteur arrive et est redressé, charges des batteries, puis départ vers un onduleur et alimentation de la destination finale. si absence de secteur on met un groupe qui démarre automatiquement... le tour est joué ==>> pas de coupure ni de micro-coupures pour 75A (je suppose en 220) faut voir combien cela peut coûter.
j'ai tapé Onduleur sur Google et voila une partie de ce que j'ai trouvé
formatting link
Amicalement GLP
"none" a écrit dans le message de news: 47273f3b$0$29615$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Glpa
formatting link

"none" a écrit dans le message de news: 47273f3b$0$29615$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Thierry ALEXANDRE
Bonjour,
A titre d'exemple, Merlin Gerin fabrique des STS Static Transfer Switch
Veritable switch electrique qui avec une ou plusieurs arrivé electrique, permet de n'en sortir qu'une seul.
Le procedé ? cela passe tous simplement par un redressement a courant continue, toutes les alimentations continue sont couplé, et ensuite, on repasse en alternatif.
A voire pour 75A, a faire maison, ca doit pas etre trop couteux
Reply to
Channels
A titre d'exemple, Merlin Gerin fabrique des STS
Socomec aussi ;>)
formatting link
( MTC )
Le problème est d'avoir les deux réseaux en phase. On peut le faire a la russe mais toutes les charges n'acceptent pas bien,mais en cas de disparition brutale d'un réseau c'est bien pratique
Autre solution : couplage fugitif des GE sur le réseau, synchro coupleur et automatisme a rajouter
C'est pour EJP ?
continue, toutes les alimentations continue sont couplé, et ensuite, on repasse en alternatif.
Cela c'est un onduleur ...... y'a plus qu'a rajouter la batterie ;
Reply to
JP
JP a écrit :
Itacurubi nous fait un blocage sur l'énergie réactive ;)
Reply to
GRENON Loïc
JP a écrit :
Le (sin Y) est mon âne de bataille , tu peux coupler à zéro ( pas facile de trouver le zéro en électrotech ! , par contre les banques ! je te dis pas elles ont des détecteurs de zéro efficaces :-)) ( euh c'est pas 0 /racine (2) ) .
si tu passes d'un réseau à un GE , sans micro-coupure ( au zéro de U donc et à même F ) mais avec du delta sur I , à mon avis le GE va faire ou pas faire pour compenser le Q ! bref ça va micro-coupurer .
enfin ce n'est qu'une idée , ( à force de normaliser les idées n'ont plus leur place ! )
Reply to
Itacurubi
GRENON Loïc a écrit :
t'as remarqué :-))))) me doutais de rien moi !
Reply to
Itacurubi
Itacurubi a écrit :
It's a joke ! Ce débat sort un peu de mes compétences donc je le suis, histoire de pouvoir apprendre des choses mais j'évite d'y raconter des anneries ;)
idem (enfin l'inverse, neutre à gauche)
ouep, c'est pas trop mal
(désolé de pourrir légèrement ce fil :x)
Reply to
GRENON Loïc
GRENON Loïc a écrit :
affutes tes arguments ! je te resert pas le u(t).i(t) réchauffé ! j'espère que tu as pu suivre les débats ! ( perso je pense plus intérréssant que le neutre à droite ) L'intégration sur 1/4 de T est intérressante sans le 1/PI , mais on va y arriver , pour l'instant je cherche . ( pendant que d'autre lisent ... dans les normes )
pub : Rock ? yes ! alors Wendy Code
Reply to
Itacurubi
Bonjour. Il est préférable de coupler à 0 du courant, car à 0 de tension, il reste du courant, en retard sur la tension en circuit inductif . A 0 de tension on peut provoquer un beau court-circuit !! Itacurubi a exposé le 31/10/2007 :
Reply to
Jean-Claude LAUER
donc et à même F ) mais avec du delta sur I , à mon avis le GE va faire ou pas faire pour compenser le Q ! bref ça va micro-coupurer .
Je veux pas foutre la m.... dans ton troll mais deux remarques :
Pour coupler a "zero" de I on doit passer obligatoirement par du commutateur statique, et toi la chantre des vielles méthodes, cela était courant ( c'est le cas de le dire ) ? Un contacteur ou disjoncteur motorisé était plutôt la norme ( hé hé ... on y viens au mot magique ;>)
Autre remarque : Avant couplage I groupe = 0 on ne peut rien y changer, et les reguls ne sont pas non plus instantanées donc on aura des échanges de courant transitoires même avec un couplage au passage zéro I de la charge.
Maintenant, ou effectivement on peut s'interesser au type de charge, c'est justement pour estimer le type de ces transitoires. Autre truc bien rigolo avec les groupes est la présence d'harmoniques 3 et leurs copines ..... cela a des résultats ... intéressants ;>)
Ps : Coupler a zéro I charge c'est bien ...... pourvu que les tensions soient en phase ;>)
Ps 2 : Je couple ( et decouple ) sans me soucier du zero I environ 200 fois par ans ..... et cela micro-coupe pas ;>)
Reply to
JP
C'est tout.
On peut ....... mais franchement c'est vraiment sécurisant comme méthode ? hum ......
Reply to
JP
Le Thu, 1 Nov 2007 20:16:58 +0100, JP a écrit dans :
Bonsoir, qui ne l'a pas fait dans certains ateliers secourus? Dans les (très) anciennes centrales électriques? Si on connait le principe, on peut le faire sans danger. A condition aussi de bien savoir piloter le GE. Amicalement, Michel
Reply to
Michel MARTIN
"none" a écrit dans le message de news: 47273f3b$0$29615$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
== === = = == = = = = = = = == = = =
Bonjour
Application domestique ou pro ? Je ne vois pas le risque de ce dT pour un particulier à part Pertes de données sur informatique
perso je positionnerais un petit onduleur sur l'informatique et un simple délesteur " FM" sur la séquence de commutation manuelle du groupe ( convecteurs , cuisinière etc ..) pour ne l'enclencher qu'à charge réduite .
de mémoire les produits industriels de commutation ne sont pas donnés et je doute que vous puissiez en reproduire un "bricolé" sans un environnement de mesure conséquent
autre soluce un onduleur permanent avec by-pass 18KVA j'ai pas les tarifs ..
V
.
Reply to
vocatus
Oui, c'est bien pour cela que je précise, maintenant si tu dois faire la manip régulièrement en production, il y bien un jour ou : pas réveillé, de mauvais poil, la gueule de bois ......et paf boum, plus de roue polaire et de courant dans l'entreprise ..... ;)
Mais pour te faire plaisir, j'en ai mis en paralelle sur le synchroscope a aiguille d'une vielle centrale de deux groupes chez moi ;>))))
A propos pour les pro de la réglementation du forum, quels sont les règles pour du couplage direct sur le réseau MT, matériel et installation agrée par le fournisseur du réseau ?
JP ( avec +vite -vite de série ........ enfin surtout -vite ;>)
Reply to
JP
un onduleur permanent avec by-pass 18KVA j'ai pas les tarifs ..
Tout dépens de la taille des batteries
Reply to
JP
Le Fri, 2 Nov 2007 20:23:23 +0100, JP a écrit dans :
Bonsoir, surtout les sécurités retour de puissance. Mais à ce niveau de matériels, il y a tellement de réglages ... Amicalement, Michel
Reply to
Michel MARTIN

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.