Inverseur secteur

Bonjour,
Je recherche des schemas d'inverseurs électroniques permettant de choisir pour l'alimentation d'un système entre l'edf ou un groupe
electrogène.
Bonne journée. Dan
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 27.09.2004 12:05, *newsread* a écrit fort à propos :

Bonjour
Je n'ai pas de schéma, mais tu pourrais utiliser deux contacteurs asservis mécaniquement (et/ou électriquement) ? Dans le même ordre d'idées, deux relais statiques à enclenchement au passage par zéro devraient pouvoir faire la même chose. Sur charge inductive ce n'est pas idéal mais que veux tu alimenter ? Et un simple relais avec des contacts de travail et de repos, piloté par le secteur ? Pour de forts courants, tu peux mettre plusieurs contacts en parallèle.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonojur,
geo cherchetout écrivait:

C'est pour alimenter un banc de mesure comprenant divers appareils informatiques et de mesure, environ 3,6KVA et bientot 6KVA. Donc charge assez inductive et capacitive. Ces appareils sont alimentés par des onduleurs, mais ces derniers ayant une autonomie réduite, il faut pouvoir basculer sur un groupe ou un autre dispositif tout en assurant la continuité du service. J'ai pensé effectivement à des relais mécaniques comme dans certains onduleurs. Mais je préférerais une solution "statique". Je dois pas etre le seul a avoir ce type de probleme :-( On a aujourd'hui tellement de composants de puissance, thyristors, mosfets, IGBT... qu'il doit bien avoir une solution !
Bonne journée, Dan
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 28.09.2004 15:46, *newsread* a écrit fort à propos :

Ne serait-il pas préférable de réaliser la commutation tranquillement en amont du chargeur ? L'onduleur fonctionnerait sans interruption. (Sauf panne de l'onduleur.) C'est ce que j'ai toujours vu faire pour des matériels ne souffrant aucune coupure.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
geo cherchetout écrivait:

Trop simple ! mais hélas non. L'ensemble est destiné à être porté sur différents terrains dans un "container" et les matériels sont "durcis" et ne peuvent être bidouillés (questions contractuelles...). :-(
Globalement, je pense qu'il faut un inter statique bipolaire par alimentation et une commutation peut-etre sur le 0 de courrant plutot que le 0 tension ... De même l'aspect référence par rapport au neutre et à la terre me semble important.
Je pensais que la commutation de sources serait habituelle en électrotechnique, mais force est de constater ques les réponses sont pas nombreuses. :-(
Merci Dan
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

??? Il faut bien que ce soit raccordé au secteur quelque part. La commutation secteur/groupe est ce qui serait le plus propre. Ou bien j'ai loupé un épisode ? le groupe est aussi "durci" ?

Mouais, synchroniser également les tensions pour que la commutation s'effectue correctement.

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
.../...>

= = = = = == =on ne tire pas sur l'ambulance un peu evasif votre exposé si l'enoncé était complet au départ..;-) un simple inverseur groupe ce n'est pas suffisant ? pige pas votre probleme edf et un groupe puis on cause d'onduleur ... KES KE VOUS VOULEZ FAIRE EXACTEMENT ?
votre "conteneur" c'est un bidon ou un conteneur de 20 ou 40'
hugh
Victor
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,
Je ne suis pas un spécialiste dans ce domaine, mais j'ai quelques éléments à communiquer.
1) Il faut regarder attentivement le shéma de votre commutation et vérifier que vous n'avez aucuns risque de repassage d'une alimentation, vers l'autre. Exemple vous passer sur l'alim de secours, mais suite à un défaut la commutation n'est pas complète et vous réalimentez votre source primaire à l'envers!!! Merci pour les travailleurs en amont de votre source principale.
2) Il faut contacter votre fournisseur principal et lui demander quel sont les règles à appliquer. Dans les règles de mon ancien distributeur + fournisseur, cela devait être du genre, blocage mécanique + agréation du matériel etc...
3) Une solution de commutation électronique me parait problématique, comment se comporte ces composants en cas de panne d'un élément interne? L'inhibition des autres composant est elle assurée en cas d'une panne de l'un d'entre eux?
4) Il devrait exister des relais (organne de commande de disjoncteur / contacteur) pour ce genre de situation, pour commander avec les sécurité nécessaire un passage d'une alim à l'autre avec les vérouillage de sécurité nécessaire.
5) voir les fournisseur de groupe électrogène http://www.sdmo.com/sitev3/files/pdf/PPR50FR-2004-1.pdf page 15 pour des inverseur.
6) Penser aussi comment faire pour démarrer le groupe par tout les temps (Bonne chance pour faire démarrer un diesel par -10°C, sans très bonne batteries, sans carburant Diesel voiture, dégommage, préchauffage etc)
Bernard geerinck

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.