mise en crabe

bonjour
voici les donnees du pb
un pont roulant de portee 32m et d'un empattement de 32m. force utile
80tonnes.vitesse importante et acc=E9l=E9ration hard
c'est un grand carr=E9 et normalement plus c'est carr=E9 et plus =E7a
roule droit.
malheureusement ce n'est pas le cas (apparemment pb rigidit=E9 de la
b=EAte)
bon en r=E9sum=E9 il se met en crabe et casse en 6h le rail de
Translation
on souhaite quantifier en permanence de combien le pont se met en crabe
mais je ne trouve pas le bon distancem=E8tre. en effet sans trop de
modif, je souhaite mesurer la distance entre les but=E9es et le pont et
les comparer. je ne trouve le capteur de distance qui m=E9morise la
mesure pendant par exemple 8h.
qui peut me donner une id=E9e, un type de capteur, un fournisseur ou un
bureau d'=E9tudes sp=E9cialis=E9
merci
Reply to
stopin.regis
Loading thread data ...
un arbre =E9lectrique est existant j'ai 4 MAS 75Kw sur la translation aliment=E9s par 2 variateurs finlandais 1 var ma=EEtre qui alimente 2 moteurs sur une poutre et 1 var esclave pour les 2 moteurs de la seconde poutre on a essay=E9 plusieurs modes de r=E9gul mais c'est toujours pareil il est "droit" uniquement lorsqu'on fonctionne avec 2 moteurs sur la m=EAme poutre
l'id=E9e de la mesure =E9tait aussi de savoir l'endroit de la mise en crabe afin d'identifier s'il faut continuer =E0 mettre en cause le pont ou travailler sur les poutres et le chemin de roulement
je me suis rapproch=E9 d'un constructeur de ponts.il incrimine la liaison entre les 2 poutres et les sommiers (trop souples) mais je voudrais aider mon m=E9canicien avec ma r=E9gulation merci ps:je ne suis pas le constructeur mais je confirme =EAtre un peu dans la m=2E...
Reply to
stopin.regis
Bonjour
si pont larges, cela veut dire 2 moteur a chaque bout du pont, donc mettre 2 variateur de vitesse avec asservissement de position, l'un en maître et l'autre en esclave.
Reply to
David CROCHET
Si j'ai bien compris votre problème, une visée laser sur les deux angles avant du pont, une carte d'acquisition et un ordinateur devraient faire la maille. Un ami a dressé 10 hectares à 5 cm près comme ça pour l'A380. L'avantage est que si ce sont les rails qui fléchissent, vous pouvez changer vos points de mesure et analyser ce problème.
Bon courage, Eiffel
Reply to
nospam
deja verifier les rapports de reduction des motoreducteurs de translation, et l'etat d'usure des roues et leur diametre ... on voit de ces trucs inimaginables ...
Reply to
R.Girard
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:43556c87$0$6131$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
= == = = = = = = == = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Bonsoir
pas obligatoirement vous pouvez avoir bloc moto reducteur central et arbres intermediaires sur coupleurs hydrau ou mieux à poudre tout depend de la vitesse de translation du pont et des acceleration souhaitées ( pont de hangar , pont d'atelier mecanique lègère , mecanique lourde ...)
Avant d'aborder une solution electrique à ce probleme il faut d abord verifier le bon etat mecanique 1 des galets moteurs ( diametre , epaisseur joues, ovalisation ...) et de leurs roulements
2 l'alignement et la planeité du chemin de roulement et son "degraissement" ( encrassement naturel du local ou et fuite d'un motoreducteur, fuite de toiture , depot pailletage usure galet/rail...
3 la deformation generale du pont ( gauchissement et voile permanent des renforts de caisson de poutre ).Cela peut apparaitre après une épreuve réglementaire .. Un pont sur "trois pattes " se mettra toujours en crabe
4 le bon etat de tous les boulons et goujons de fixation et d'assemblage des motoreducteur Un déplacement du pont en microvitesse trappe de bloc reducteur ouverts permet d'inspecter les engrenages et de deceler cette anomalie
Je pense que d'après le descriptif il s'agit d'un pont bipoutre caisson posé ? du type des ponts de maintenance en salle machine centrale
Une micro vitesse de démarrage ou d'accostage en mode automatique ( sur rotorique, electrolythique ) + relais antipianotage resoud la majorité des problèmes sans s'encombrer d'electronique de mesure permanente de deformation
Les bon régleurs sont à la retraite .....ou remerciés et ceux que je connais ne sont pas près de reprendre du service en ce domaine :-))))))))))))))))))))))))))))))))
hugh
victor
Reply to
victor
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:43556c87$0$6131$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
= == = = = = = = == = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Bonsoir
pas obligatoirement vous pouvez avoir bloc moto reducteur central et arbres intermediaires sur coupleurs hydrau ou mieux à poudre tout depend de la vitesse de translation du pont et des accelerations souhaitées je cause de la portée, pas de la charge ( pont de hangar , pont d'atelier mecanique lègère , mecanique lourde ...)
Avant d'aborder une solution electrique à ce probleme il faut d abord verifier le bon etat mecanique 1 des galets moteurs ( diametre , epaisseur joues ...) et de leur roulement
2 l'alignement et la planeité du chemin de roulement et *sa propreté* ( encrassement naturel du local ou et fuite d'un motoreducteur, fuite de toiture, "pailletage" du chemin de roulement et du galet ... etc...
3 la deformation generale du pont ( gauchissement par surcharge et voile permanent des renforts internes de caisson de poutre ).Cela peut apparaitre après une épreuve réglementaire .. Un pont sur "trois pattes " se mettra toujours en crabe
4 le bon etat de tous les boulons et goujons de fixation et d'assemblage des motoreducteurs si montés sur les sommiers Un déplacement du pont en microvitesse trappe de bloc reducteur entrouverte si compatibilité gravité huile et graisse permet d'inspecter les engrenages et de deceler rapidement cette anomalie
Je pense que d'après le descriptif il s'agit d'un pont bipoutre caisson posé ? du type des ponts de maintenance en salle machine de centrale
Une micro vitesse de démarrage ou d'accostage en mode automatique ( sur rotorique, electrolythique ) + relais antipianotage resoud la majorité des problèmes sans s'encombrer d'electronique de mesure permanente de deformation
Les bon régleurs-monteurs sont à la retraite .....ou remerciés et ceux que je connais ne sont pas près de reprendre du service en ce domaine même pour un pont en or :-))))))))))))))))))))))))))))))))
hugh
victor
Reply to
victor
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:43556c87$0$6131$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
= == = = = = = = == = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Bonsoir
pas obligatoirement vous pouvez avoir bloc moto reducteur central et arbres intermediaires sur coupleurs hydrau ou mieux à poudre tout depend de la vitesse de translation du pont et des accelerations souhaitées je cause de la portée, pas de la charge ( pont de hangar , pont d'atelier mecanique lègère , mecanique lourde ...)
Avant d'aborder une solution electrique à ce probleme il faut d abord verifier le bon etat mecanique 1 des galets moteurs ( diametre , epaisseur joues ...) et de leur roulement
2 l'alignement et la planeité du chemin de roulement et *sa propreté* ( encrassement naturel du local ou et fuite d'un motoreducteur, fuite de toiture, "pailletage" du chemin de roulement et du galet ... etc...
3 la deformation generale du pont ( gauchissement par surcharge et voile permanent des renforts internes de caisson de poutre ).Cela peut apparaitre après une épreuve réglementaire .. Un pont sur "trois pattes " se mettra toujours en crabe
4 le bon etat de tous les boulons et goujons de fixation et d'assemblage des motoreducteurs si montés sur les sommiers Un déplacement du pont en microvitesse trappe de bloc reducteur entrouverte si compatibilité gravité huile et graisse permet d'inspecter les engrenages et de deceler rapidement cette anomalie
Je pense que d'après le descriptif il s'agit d'un pont bipoutre caisson posé ? du type des ponts de maintenance en salle machine de centrale
Une micro vitesse de démarrage ou d'accostage en mode automatique ( sur rotorique, electrolythique ) + relais antipianotage resoud la majorité des problèmes sans s'encombrer d'electronique de mesure permanente de deformation
Les bon régleurs-monteurs sont à la retraite .....ou remerciés et ceux que je connais ne sont pas près de reprendre du service en ce domaine même pour un pont en or :-))))))))))))))))))))))))))))))))
hugh
victor
Reply to
victor
nous avons pr=E9vu de v=E9riner le pont et de contr=F4ler les vitesses des 4 moteurs en m=EAme temps au niveau des galets de roulements petite pr=E9cision le pont est en service depuis octobre 2004, on incriminait le chemin de roulement mais maintenant qu'il est dans les tol=E9rances FEM on recherche sur le pont seconde pr=E9cision le pont =E9volue en translation =E0 une vitesse nominale de 160m/mn avec des rampes acc=E9l=E9ration 8s et d=E9cc=E9l=E9ration 6s pour des raisons de temps de cycle =E0 tenir j'essaie d=E8s que possible de vous adresser =E0 toutes et =E0 tous une photo et un synoptique de l'alimentation des moteurs de translation
merci
Reply to
stopin.regis
Si je saisis bien 2 moteurs d'un même coté (sur le même rail de roulement) sont entrainés par un même variateur ? pourquoi pas faire le contraire, um même convertiseur pour les roues ayant leur axe aligné, comme cela si il y a variation de performance la roue avant/ arrière pousse/entraine l'autre roue et ce de manière identique entre le coté gauche et droit?
BG
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@g44g2000cwa.googlegroups.com... un arbre électrique est existant j'ai 4 MAS 75Kw sur la translation alimentés par 2 variateurs finlandais 1 var maître qui alimente 2 moteurs sur une poutre et 1 var esclave pour les 2 moteurs de la seconde poutre on a essayé plusieurs modes de régul mais c'est toujours pareil il est "droit" uniquement lorsqu'on fonctionne avec 2 moteurs sur la même poutre
l'idée de la mesure était aussi de savoir l'endroit de la mise en crabe afin d'identifier s'il faut continuer à mettre en cause le pont ou travailler sur les poutres et le chemin de roulement
je me suis rapproché d'un constructeur de ponts.il incrimine la liaison entre les 2 poutres et les sommiers (trop souples) mais je voudrais aider mon mécanicien avec ma régulation merci ps:je ne suis pas le constructeur mais je confirme être un peu dans la m....
Reply to
Bernard Geerinck
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@g44g2000cwa.googlegroups.com... .../... petite précision le pont est en service depuis octobre 2004, on incriminait le chemin de roulement mais maintenant qu'il est dans les tolérances FEM on recherche sur le pont
= = == = = = = = pont neuf mal receptionné ou reception incomplète et non suivie dans le temps les mouvements de translation ont-ils été receptionnés dans les conditions d'exploitation ? ca vous fait tout d emêm du 96 tonnes à 2.5m/s !! difficile à manipuler dans un atelier (poches de coulée ? wagons ? )
voyez aussi la piste "defaut de soudure" un rouleau ou bille de roulement amorcé c'est suffisant pour creer la mise en crabe exemple : si le schéma suivant n' a pas été respecté - atelier neuf vide de tout equipement - montage du chemin de roulement et eclissage electrique + LES principales + mesures avec générateur - montage du pont - montage des structures mecanosoudées d'equipement et d'aménagement d'atelier au sol et en utilisant des elingues polyester " isolantes "
aussi : un eclissage electrique lyre soudée à l'arc du chemin de roulement ou soudure sur tout element de structure en toiture ou dans les aeriens ( ou sur le pont lui -mêm ) en utilisant le pont comme convoyeur de personnel ..et retour de masse pas bien ..mais frequent l'encadrement de chantier ne va pas toujours se salir dans les altitudes ...à defaut d'avouer d'être sujet au vertige des les premiers echelons sous la crénoline ;-)
aussi : des courants de soudure au sol mal contrôlés ( même des soudeuses par point montées sur potence et equilibreur ) soudure et appareils de levage sont freres ennemis
ya des mesureurs pour diagnostiquer les roulements le probleme c'est de faire le singe en équilibre la haut ;-) ( ou decoller le pont sur cric verin chandelle et alimenter les moto reducteurs un a un )
hugh
victor
seconde précision le pont évolue en translation à une vitesse nominale de 160m/mn avec des rampes accélération 8s et déccélération 6s pour des raisons de temps de cycle à tenir
j'essaie dès que possible de vous adresser à toutes et à tous une photo et un synoptique de l'alimentation des moteurs de translation Re : le probleme ne se situe pas là à mon avis de ce que je connais les motoreducteurs de ce type en porte à faux sont testés montés par sommier chez le fabricant du pont ( un banc presseur , galet par galet pour simuler la charge )
et les moteurs sont alimentés en longueur et sections correspondantes aux cablages reels d'installation sur la portée l' "erreur" de vitesse de conception aux galets ne peut passer inaperçue ( même à vide )
Reply to
victor
La vitesse nominale de 160 m/mn est déjà très élevée pour un pont. Quelle est la charge qu'il est sensé déplacer à cette vitesse ?. Pour avoir travaillé sur des ponts d'usine d'incinération ou de sidérurgie ainsi que sur des systèmes de transstockeurs automatiques, des glissements lors des arrêts sont fréquents avec des décalages de position surtout si le pont change fréquemment de sens. Autre question: Si ce pont travaille aussi en direction, sa charge se trouve-t-elle toujours dans la même position lors des déplacements en translation. Cette charge est elle stabilisée lors des déplacements. Le pilotage indépendant des moteurs avec un variateur pour les moteurs avants et un pour les moteurs arrières doit permettre de faire des arrêts précis sur les 2 chemins de roulement et donc d'éviter les mises en crabe, mais il faut aussi bien prendre en compte les conditions d'utilisation du pont (aussi importantes que les options techniques de construction). Attention toutefois à l'utilisation de codeurs (absolus ou relatifs), une crémaillère pour avoir un entraînement positif et éviter les glissements est souvent nécessaire. une autre solution si les conditions de l'environnement le permettent est l'utilisation de télémètres laser qui donnent la position physique réelle du pont (précision identique à celle des codeurs). La technologie SSI (valable aussi bien pour les codeurs que pour les télémètres offre des possibilités intéressantes dans la gestion des positions)
snipped-for-privacy@wanadoo.fr Ingénieur automaticien indépendant
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@g44g2000cwa.googlegroups.com... nous avons prévu de vériner le pont et de contrôler les vitesses des 4 moteurs en même temps au niveau des galets de roulements petite précision le pont est en service depuis octobre 2004, on incriminait le chemin de roulement mais maintenant qu'il est dans les tolérances FEM on recherche sur le pont seconde précision le pont évolue en translation à une vitesse nominale de 160m/mn avec des rampes accélération 8s et déccélération 6s pour des raisons de temps de cycle à tenir j'essaie dès que possible de vous adresser à toutes et à tous une photo et un synoptique de l'alimentation des moteurs de translation
merci
Reply to
michel.guillet14
"michel.guillet14" a écrit dans le message de news:4365b35a$0$1750$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr... .../...
== = = = =
bonjour
ce sont des conditions qui sont théoriquement ( normalement ;-) vérifiées lors des réceptions des appareils si l'industriel met à disposition l'intégralité de ses locaux et autorise le survol eventuel de machines outils ou autres installations valant plusieurs unités de milliers et de millions d'euros ....
Cette charge est elle stabilisée lors des déplacements.
la reception ( c'est un pont mis en service ya un an ) se realise - au crochet - avec le palonnier eventuel mais ce dernier cas il doit etre solidaire du mouflage et fait donc partie du pont les ballants de freinage sont vérifiés l'asservissement d'annulation de ballant eventuel sur la poulie du chariot de même
RE : oui des ponts "anciens" bipoutre caisson posés ou suspendus de ce tonnage avec moteur central et renvoi d'arbre via coupleurs ( lanceur ) + deux moto reducteur indépendant à moteur- frein en disposition verticale, à enclenchement différé sur simple tempo , à l'extrémité des sommiers fonctionnent sans probleme depuis des decennies et ce sans electronique de codage ou laser d'interdistance ou de positionnement
problemes rencontrés en général sur la translation = - 1 transmission du couple - 2 perte d'adherence - 3 electricité ( rares, après les éternels "oublis " de cablage ou serrages détectés en reception épreuve de l'ouvrage )
- la dureté des aciers des galets modernes est-elle toujours compatible avec celle des chemins de roulement ? - les galets et chemin de roulement font-ils partie du même lot d'acier ayant satisfait aux contrôles de qualité ? - les brosses de nettoyage du chemin de roulement sont-elles bien réglées ?
le pont n'a -t-il pas "morflé " lors de l'épreuve réglementaire exemple : épreuve en utilisant des charges commerciales en conteneur scellé et en se fiant uniquement à la charge indiquée sur le bordereau douanier et transit ... le passage à la bascule des conteneurs peut révéler des différences * tres * appréciables ;-)))))))))))))))))))))))))
le crabe levageur est majoritairement d'origine mécanique , pas électrique hugh victor
RE : ben ce sont les mêmes ya un cahier des charges à respecter en BE...;-)
= = == == = = = = =
l'environnement
Reply to
victor

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.