Disjoncteurs unipolaires et C 15-100

Bonsoir, j'aimerais savoir s'il est admis par la norme C 15-100 d'utiliser
plusieurs disjoncteurs unipolaires modulaires pour émuler un disjoncteur tri
ou tétrapolaire, éventuellement en couplant leurs interrupteurs pour qu'ils
se déclenchent en simultané, ou en ajoutant un interrupteur simple
tétrapolaire (un vrai, cette fois) en amont.
La raison de cette question est purement économique.
Reply to
Foo
Loading thread data ...
Foo a écrit :
sur certaines marques de disjoncteurs il existe des barettes qui permettent de "coupler" mécaniquement plusieurs disjs unipolaires , je pense que Moëller ou Legrand doivent rendre cette manip possible .
Reply to
itacurubi
Ok, quitte à bricoler ça moi-même, mais ma question est vraiment afin de déterminer si ça sort du cadre de la norme.
Je vois trois solutions possibles :
- Utiliser 4 disjoncteurs unipolaires, ou 2 disjoncteurs unipolaires et un unipolaire+neutre, sans les coupler mécaniquement. Dans ce cas tout est correctement protégé, mais il faut appuyer sur 3 ou 4 boutons pour couper totalement le circuit.
- Même chose avec couplage mécanique "maison" (puisque je doute qu'ils ont été conçus pour ça), en ayant vérifié que la force d'un interrupteur est suffisante pour couper tous les autres.
- L'une des deux solutions au dessus en ajoutant un interrupteur tétrapolaire en amont ou aval.
Je n'ai pas le document de la norme sous la main, et je ne suis pas sûr de ce qu'elle dit à ce sujet. Dans tous les cas plus haut il sera possible de couper intégralement le circuit en question. Si quelqu'un a une idée ?
Reply to
Foo
Foo a écrit :
ce qui n'est pas un prob en soi !
ça marche assez bien
ça dépends de ce que tu veux faire
Reply to
itacurubi
En fait, je cherche juste à savoir ce que la norme C 15-100 tolère/requiert parmi ce que j'ai cité plus haut. L'idéal et le plus simple pour moi, c'est la première solution, mais je peux mettre en oeuvre n'importe quelle autre avec un chouilla plus de boulot.
Je voudrais juste éviter d'avoir à acheter un disjoncteur tétrapolaire si je peux faire sans (c'est cher).
Je précise que c'est dans le cadre d'une installation domestique, pour être sûr que je ne risque pas de faire quelque chose qui pourrait poser problème avec les assurances, le CONSUEL ou autre.
Reply to
Foo
La gamme C32 de Merlin-Gerin etait conçue de cette façon la, il y a une quinzaine d'années. D'ailleurs l'inverse etait possible: il suffisait d'enlever la barre de liaison des manettes pour avoir 3 ou 4 disjoncteurs unipolaires ( a l'epoque le disjoncteur unipolaire etait toléré)
Reply to
alain denis
quinzaine d'années. D'ailleurs l'inverse etait possible: il suffisait d'enlever la barre de liaison des manettes pour avoir 3 ou 4 disjoncteurs unipolaires ( a l'epoque le disjoncteur unipolaire etait toléré)
Sauf que la liaison ne se fait pas que par la barre "d'attelage" sur la poignée de commande. Mais aussi par un picot de déclenchement interne. Heureusement, imagine un couilon qui bloque la barre de commande en position fermée ( cela ne s'est jamais fait bien sur ;>))))) sur un tétra différentiel, si la liaison ne se faisait que par la poignée tu aurait un seul ( ou pas ) pole qui s'ouvrirait : embêtant n'est ce pas ? Idem dans l'autre sens, le fait de découpler que la poignée de liaison ( sur un tétra par ex ) permet de commander chaque pole séparément mais en cas de déclenchement par Imax de l'un des pôles les quatre vont tomber.
Donc pour la réponse a la question de départ : Si tu fait la liaison correctement c'est a dire par la barres de commande et avec les petits pions adéquats par la commande de déclenchement auxiliaire cela fonctionne. Mais je ne connais pas de contrôleur d'installation un peu sérieux qui acceptera la bidouille.
Reply to
JP
Merci, dans tous les cas je doutais pouvoir les combiner. Mes disjoncteurs unipolaires ne sont pas prévus pour l'être.
En ce qui concerne leur utilisation en unipolaire (non combinés), après avoir finalement réussi à mettre la main sur la norme, j'ai relevé ces quelques paragraphes :
431.1 Protection des conducteurs de phase
431.1.1 La détection de surintensité doit être prévue sur tous les conducteurs de phase ; elle doit provoquer la coupure du conducteur dans lequel la surintensité est détectée, mais ne provoque pas nécessairement la coupure des autres conducteurs actifs.
431.1.2 Toutefois, dans les schémas TT et TN, sur les circuits alimentés entre phases et dans lesquels le conducteur neutre n'est pas distribué, la détection de surintensité peut ne pas être prévue sur l'un des conducteurs de phase, sous réserve que les conditions suivantes soient simultanément remplies :
a) il existe, en amont ou au même niveau, une protection différentielle devant provoquer la coupure de tous les conducteurs de phase ;
b) il ne doit pas être distribué de conducteur neutre à partir d'un point neutre artificiel sur les circuits situés en aval du dispositif de protection différentielle visé en a).
Mon cas d'utilisation étant un appareil utilisant trois phases et un neutre, que j'ai un interrupteur différentiel tétrapolaire en amont, il me semble avoir le droit d'utiliser trois disjoncteurs unipolaires pour les phases, et rien de particulier pour le neutre (ou deux unipolaires et un qui coupe aussi le neutre). Qu'en pensez-vous ?
Reply to
Foo
Qu'il me semble fort qu'il y ai un paragraphe qui dit que l'on doit sectionner en même temps TOUT les conducteurs du circuit. Donc tu peux protéger ton circuit tétra par 3 fusibles ( barrette de neutre pour le neutre bien sur ) la protection par sur intensité se fait par phase isolée ( d'ou les paragraphes 431 .... ) mais la commande de sectionnement ne doit pas se faire séparément ( différentiel en amont ou pas )
Donc a la limite dans ton cas, cela pourrait passer avec une barrette de jonction sans mes picots de déclenchement sauf que tu fait une modification de l'appareillage et tu pert l'agreement de celui-ci. Donc si c'est pour toi tu fais ce que tu veux, mais si c'est pour un client tu lui facture un vrai tétra
Reply to
JP
Merci, c'est ce que je cherchais à déterminer. Cela dit, apparemment mon interrupteur différentiel tétrapolaire (ou un interrupteur tétra tout court) semble être considéré comme commande de sectionnement (536.1 et 536.2).
Mais forcément, ça ne va pas couper que ce circuit là, et ajouter un interrupteur dédié prendrait pas mal de place en plus.
C'est pour moi, mais je vais quand même laisser tomber l'idée de la jonction mécanique. Je n'ai rien pour faire quoi que ce soit de propre (des vis à bois dans les leviers *risquent* de faire peur en cas de contrôle).
Je pense commencer en utilisant deux uni et un uni+neutre, et changer par la suite s'il s'avère que ça ne va pas (ou qu'on m'offre un vrai tétra, n'hésitez pas, hein).
Merci pour toutes vos réponses.
Reply to
Foo
Bonjour,
Une petite question, le déclenchement de la protection d'une des phases sera t-il accepté par la charge ? Un moteur triphasé qui ne tourne que sur "deux pattes" n'appréciera pas longtemps.
Michel.
formatting link

"Foo" a écrit dans le message de news:hcajtq$jgn$ snipped-for-privacy@saria.nerim.net...
Reply to
Bricout Michel
Bonjour, je ne l'ai pas précisé mais effectivement ma charge n'est pas un moteur triphasé et ne risque pas de s'endommager en cas de perte d'une phase.
Ma question initiale portait uniquement sur ce que la norme prévoyait pour une installation domestique.
Mais il est vrai que je n'avais pas pensé à un moteur triphasé. Si on ignore ce qui se situe derrière les disjoncteurs, il faut probablement que ceux-ci se débrouillent pour ne jamais mettre la charge en danger, quelle qu'elle soit (moteur ou charge résistive-qui-craint-rien), donc couper toutes les phases simultanément devient nécessaire.
Merci pour la remise en question.
Reply to
Foo

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.