Antenne TV sous les combles et foudre

Bonjour,
Désolé si la question a déjà été posée (j'imagine que oui), mais je
voudrais être certain de ne pas faire une ânerie. Voilà, j'ai
actuellement pour ma TV une petite antenne intérieure amplifiée en série
avec un répartiteur amplificateur sous les combles de ma maison.
Ca marche de façon satisfaisante (TNT) sauf dans une certaine tranche
horaire, toujours à peu près la même, où j'ai un monstrueux parasite.
J'ai imaginé que le filtrage serait meilleur avec un rateau que je
placerais sous les combles, et je suis allé en acheter un à Carrefour.
Et au moment de l'installer je me suis dit "Oups, et la foudre alors? Ce
ne sont pas les tuiles qui vont l'empêcher de passer". Je ne suis pas
dans une région connue pour être spécialement frappée par la foudre, et
les maisons aux alentours ont des rateaux sur leur toit. Alors, y-a-t'il
un danger réel? Y-a-t'il des cas connus? Quels peuvent être les
paramètre locaux importants?
Merci.
Reply to
Gabriel Nessuno
Loading thread data ...
"Gabriel Nessuno" a écrit >
Aucun risque que la foudre traverse les tuiles précisément au niveau de l'antenne. Pour qu'il y ait effet de pointe de l'antenne (ie qu'elle facilite l'impact de foudre), il faudrait qu'elle soit extérieure. En l'occurence, les tuiles masquent totalement l'antenne (sur le plan de la foudre, pas en UHF...) Claude
Reply to
Claude
"Gabriel Nessuno" a écrit dans le message de news:4805d7af$0$23041$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Dans les âges anciens on mettait des "bonnets d'ânes" sur les mauvais élèves ( j'en ai eu ) mais ce n'était pas pour montrer aux autres que l'on ne comprennait rien ! Bien au contraire mettre un bonnet d'âne était un acte qui devait faire descendre l'intelligence de l'âne sur l'élève ( jugé mauvais ) ... je vous expliquerais plus tard , personelement je pense que s'ils aivaient eu des doigts à la place de sabots c'est nous qui mangerions du,foin !
Mais pour répondre rapidement à ta question il y a qq dizaines d'années internet n'existait pas , et les radio-amateurs montaient des antennes sans avoir de problèmes avec les coups de foudre car la terre ( le courant de foudre ) passe directement à la terre , les filtres d'adaptation d'impédance en général explosent ( explicatuion sommaire) , en tous cas j'ai rarement entendu parlé de coup de foudre sur des antennes ( cf radio ref ... etc ) mais bon je vais en parler à mes ânes :-))))
Reply to
Itacurubi
Itacurubi a écrit :
Bonne idée, discute avec tes ânes des raisons pour lesquelles il existe des éclateurs à monter entre certaines antennes et un cable relié à la terre pour dériver vers celle-ci d'éventuels courants de foudre. Car en général une antenne est reliée à un téléviseur (Nooon??? Siiii!!!), lui-même au secteur EDF qui, souvent, est doté d'une terre. Qu'est-il alors susceptible de se passer s'il apparaît une ddp élevée entre l'extrémité de l'antenne et l'équipotentielle terre, et que simultanément un courant électrique est prêt à s'écouler dans l'antenne? L'observation de David Crochet me paraît aussi simple qu'intéressante : les tuiles, en principe, sont isolantes et ouvrent donc le circuit électrique qui pourrait s'établir par l'antenne entre la base chargée des nuages et la terre : pas de traceurs. Allez, bonjour à tes bourricots...
Reply to
Gabriel Nessuno
"Gabriel Nessuno" a écrit
Exact, et quand elles sont mouillées (ça arrive par temps d'orage...), elles constituent une surface équipotentielle plane (en gros) qui fait écran entre la pointe formée par l'antenne et le nuage chargé électriquement. Et c'est pour ça que je parlais d'effet de masque. Claude
Reply to
Claude
"Gabriel Nessuno" a écrit dans le message de news: 4806fce6$0$19236$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Bonjour, de toute façon, si la foudre tombe sur la maison, le problème de l'antenne ne sera plus qu'un tout petit problème.
Si la foudre tombe pas loin de la maison, l'impulsion électromagnétique créé risque de détruire l'étage d'entrée de ton téléviseur et ça c'est rageant car on se dit qu'on a eu de la chance mais constat : il faut quand même faire réparer le téléviseur !
A mon avis les ânes d'Itacurubi courent plus de risque en cas d'orage : - s'ils sont en pleine nature les oreilles seront les points hauts qui attireront l'orage - en cas de coup de foudre proche, le courant dans le sol, créera une ddp suffisante entre les pattes avant et arrière pour que les ânes se mettent à lui répondre en Chti plutôt qu'en provençal !
Cordialement Michel
Reply to
Michel Samoey
Pas forcément. N'oubliez pas que ce qui initie les traçeurs c'est l'intensité locale du champ électrique.
L'antenne sous le toit peut tout à fait participer à l'augmentation de ce champ électrique, qui se retrouvera sur le toit d'où partira le traçeur candidat à la réception de celui qui descend.
C'est ainsi que la foudre va chercher des canalisations sous un mètre de terre au milieu d'un champ.
Le champ électrique est tout simplement plus intense à cet endroit, donc c'est de là que partent en premier les traçeurs.
Ceci dit, la probabilité est tout de même très faible.
Reply to
Philippe RAI
Bonjour
Probablement, mais dans ce cas, le champ électrique va déja être intense au faîtage de la maison, dans ce cas, qu'en est-il du champ en dessous de ce faîtage. Là ce serait intéressant de savoir si, un tel champ existe aussi
Reply to
David Crochet
Bien sûr qu'il existe ! Il existe partout entre les nuages et le sol. Renforcé aux endroits où il y a des conducteurs qui s'élèvent au dessus du sol.
Sauf si le toit est bien mouillé, donc devenu meilleur conducteur.
S'il devient très bon conducteur alors effectivement l'antenne au dessous n'a plus d'influence puisqu'elle ne voit plus de champ électrique (toutes les lignes de champs sont concentrées sur le toit conducteur).
Mais bon, tout cela est très aléatoire, ça dépend de nombreuses conditions locales. On ne peut estimer que des tendances possibles.
Reply to
Philippe RAI
"Michel Samoey" a écrit dans le message de news:48073b5b$0$888$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
euh ! faut pas confondre orage et coup de foudre , les ânes comme beaucoup d'autres animaux ( sauf les humains ) sentent bien ces situations dangeureuses et ils se mettent en position de morfler le moins , les ânes ont certes des grandes oreilles , mais aussi des coussinets sous les sabots , et lors des premiers traceurs du coup de foudre lors d'un orage : ils courent ( ont dit aussi galopent ) ce qui crée des courants d'air qui desoriente la polarisation du traceur . Il n'y a que très peu de cas ou des animeaux ont été "directement" touchés par la foudre et tous cas moins que les morts sur la route , du cancer ou du sida chez les animaux humains !
Ce qui s'appelle la "tension de pas" , je connais , j'ai plusieur fois attaché mes pieds avec ma ceinture pour sortir des postes HTB ! L'âne lui ne peut pas faire ça , mais il peut sauter . je te le redit ils sentent les phénomènes bien avant nous ! et qu'il me réponde en Chti , je le comprendrais car le Chti et le Provençal c'est pareil c'est comprendre et aimer .
;-)
Reply to
Itacurubi
J'ai une antenne rateau à raz des tuiles depuis 30 ans...mais bon, cela ne prouve rien. Par contre, il existe des orages dont la foudre tombe alors qu'il ne pleut pas - là peut être on a le droit d'être inquiet ...
Reply to
Raymond SCHMIT
Sans doute, mais un champ électrique intense ne suffit pas à faire passer un courant s'il n'y a pas de "réserve" de charges mobiles disponibles aux points entre lesquels la différence de potentiel est élevée, en l'occurence la base du nuage chargé et généralement la Terre, conductrice, ou ...la pointe du paratonnerre qui conduit justement les charges à la terre. Il me semble que (par temps sec) les tuiles du toit , isolantes, devraient "ouvrir" le circuit électrique susceptible de s'établir entre l'antenne dans les combles et la base du nuage.
Mais la terre, justement, est conductrice. Elle n'est pas l'analogue des tuiles.
Reply to
Gabriel Nessuno
Des charges mobiles il y en a partout y compris dans l'air !
Quant aux tuiles, tout dépend de leur constitution, de l'humidité, de la vitesse du vent et peut-être de bien d'autres choses.
Mais il est en effet bien évident que pour se déplacer les charges vont prendre le chemin le plus facile, c'est à dire les meilleurs conducteurs. L'antenne et son câble en font partie.
Mais plus le champ électrique va augmenter, plus il leur sera facile de passer par des chemins moins conducteurs, l'air par exemple.
Quand il y a de forts champs électriques, un peu d'humidité suffit.
L'antenne va renforcer le champ électrique au niveau du toit, ensuite comme je le dis plus haut tout dépend des charges et des chemins préférentiels qu'elles peuvent prendre.
Reply to
Philippe RAI
"Philippe RAI" a écrit dans le message de news: 1ifn6mx.1fqfi831gk30omN% snipped-for-privacy@NoSm-freesurf.fr...
.../...
==
Bonsoir
Il y a eu qqs cas d'impacts "traversants" en toiture ( ou par effet indirect ) mais helas non officiellement analysés...car le référentiel préalable de structure du genie civil n'existait pas sur plan J'ai un unique exemple de construction type chalet bois sur structure pierre/beton ou l'impact de foudre a cerné la jonction périmetrique plane bois/ beton ( zffzts zlzctrodynamiques ) et a amorcé sur le cable de descente d'un bloc mural repartiteur TV vers le sous-sol qui passait par là dans un angle La plomberie ayant aussi reçu "grave" difficile de se prononcer sur le comportement " foudre " des installations
Installation sous toiture Une compensation par éloignement est définie normativement..pour les distances de securité des * canalisations sous toiture * Vous pouvez trouver plus dans la biblio normative ( gros travail de lecture )
A ce jour je ne connais pas d'équipe qui bosse sur la modélisation capacitive des éléments de structure présents dans les combles ( on est en electrostatique ) La ventilation naturelle ou forcée dans ces locaux et le caractère aleatoire des phnénomènes de foudre fait que les calculs finis sont impossibles
Fixation antenne intérieure - eviter un mat vertical - pas en drapeau sur un boisseau de cheminée ou élément de genie civil ou structure metallique traversant la toiture - inutile de blinder après réglage du tir . ==> suspension par deux fils nylon et au plus pres du plancher de vos rateaux ( ca évite de se prendre les brins dans l'oeil ) ;-) pour éviter le balancement une chaussette de sable pour lest en dessous sur la grille antiecho c'est suffisant
les cables en vrac sur le sol
Coté secteur : attendons l'ébauche du "diagnostic elec" ..histoire de rigoler un peu
Globalement une installation sous toiture ou sous forget est sécurisante . simple avis
V
Reply to
vocatus
Je le partage, sauf peut-être pour l'antenne trop proche du plancher ce qui peut modifier son gain. La mettre à une hauteur plus importante que la largeur des brins.
Reply to
Philippe RAI
"Philippe RAI" a écrit dans le message de news: 1ig1ywh.8mc0futicqr4N% snipped-for-privacy@NoSm-freesurf.fr...
RE : oui mais compte tenu de la hauteur des grilles cela l'est quasi de fait et avec l'ampli aux fesses ..à moins d'avoir une longère ou un chateau le gain n'est plus vraiment un problême compte tenu de la proximité des emetteurs
j'en ai posé une sur un plancher deux crampillons cloués sur la grille inférieure une fois le tir réglé et une simple ficelle reglable de camping au nez pour le maintenir à bonne hauteur
Sur une propriété ou la buanderie est dans les combles avec un sechoir aerien telepherique entre deux batiments ouverts % en vis à vis les antennes cotoient les fils extérieurs // et la petite machinerie no problem de reception On n'a vraiment plus besoin d'antennes TV tres directives de nos jours .
V
Reply to
vocatus

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.