planeur électrique

Je recherche des aéromodélistes "électrique" purs et durs pour conseils.
En fait il s'agit de transformer ma panoplie "thermique" et de passer aux
électrons......
1er projet : motoplaneur de 2.5 m
2ième projet : un yak 3 (plan p. Deslandes) 1.86m
Si tout semble "accessible", c la jungle des nomenclatures qui impressionne.
En fait elles ne sont pas très parlantes.
Seule la marque Astro, dans le domaine des moteurs électriques, se démarque
de tout ce vaste monde.
Si vous avez des solutions qui fonctionnent a coup sur pour ces deux
projets, n'hésitez pas à me les communiquer !
Merci par avance, bons vols à ceux qui ne sont pas trop frileux !!
Reply to
Fa.SZU
Loading thread data ...
salut
vaste sujet qui n'atire qu'une seule remarque: aucune solution miracle. par contre, l'électrification de modèles thermiques demande un minimum de connaissances. d'abord, vouloir électrifier à plus de 60 g/dm2 est difficile et couteux.
j'ai moi-meme électrifié un bon vieux taxi de graupner sans problème majeur si ce n'est l'autonomie. j'ai utilié un smt 250 réducté avec 7 éléments 2400 ni-cd, cela vole du tonnerre avec des montées à la verticale. mes connaissances en électricité étant limitées, je vais maintenant avancer à taton en changeant pour du brushless avec des aq ni-mh, voir li-poly, et ceci en lisant chaque jour les forums et news concernant cette technique.
mais si un moteur thermique vaut dans les 100 euros, en électrique c'est beaucoup plus musclé, mais tellement plus motivant...
bonnes recherches
sg
"Fa.SZU" a écrit dans le message de news: bq5ejl$2vg$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
impressionne.
Reply to
G. SOAVE
Un planeur et un avion (d'accro en plus) ce n'est pas le même problème. Je vole depuis trois ans avec un falke Graupner de 2m. Après des essais avec un speed 500 race réducté, j'ai trouvé la bonne solution avec un viper classe 600 toujours réducté et un petit accu sanyo 9,6v 1200mA. Je grimpe sec ce qui économise les accus et je limite le poids. Par contre avec un 2,5m, il faut passer à la classe 700 réducté au minimum, et vu le prix de ces moteurs et leur durée de vie, on peut commencer à envisager un brushless surtout si on a pas encore de variateur. Les nouveaux modèles à cage mobile, n'ont plus besoin de réducteur. Voir :
formatting link
CL
Reply to
Christian Laborde
mailto: snipped-for-privacy@ml.free.fr?subject=subscribe
liste de discussion sur l'électrique, tous les bons plan bien avant que ce soit dans les magasins en france (brushless/LRK/batteries lithium polymere ....etc
LA liste de veille technologique en électrique
Reply to
JF Pion
Alors je vais essayer d'apporter ma pierre à l'édifice !
Il y a peu de temps je me suis mis à l'electrique en commençant par les moteurs dit bushed type speed 400 et autres 500... Malgré l'utilisation de reducteur (parfois couteux) les rendements ne me satisfaisait pas toujours, j'ai fini par passer à du brushless et là force est de constater que ça decoiffe et sans reducteur.
LE probleme de l'autonomie a été résolu par les LI POLY que j'achete au USA chez
formatting link
ils sont trés serieux, la marque thunder power a retenu mon attention car les decharges sur du 3 éléments peuvent atteindre 20A sur de courtes periodes et 12-13A en continu, ce qui et raisonnable.
De plus un pack de 3 elements lipo (11.1V) à 2100 mAh ne pese que 120g ce qui est vraiment impressionnant. Récultat j'ai multiplié par 5 mon autonomie passant de 5- minutes à la demi heure sans prise de poids supplémentaire pour le modèle (j'en ai meme gagné!)
Pour le chargeur j'ai opté pour un isl6-330 de chez schulze avec firmware 8.02 qui permet la charge des lipo-li ion, plomb, ni-cd, ni-mh pour une somme raisonnable de 150 euros environ (il est pas trés joli mais bon). je n'ai encore jamais eu de probleme avec ces accus chargé en mode lipoly avec ce chargeur, je pense que pour avoir des problemes il doit falloir faire un peu n'importe quoi (charge en mode ni-cd, court circuit ...)
Donc en conclusion je pense que la solution à l'electrification est l'association lipoly+brushless certes ça implique un investissement au depart mais les moteurs brushless ont une durée de vie bien supérieure à leur homologue à charbon et ne nécessite pas de reducteur.
voila en espérant avoir aidé un peu. En revanche il est vrai que sur le marché on trouve tout type de moteurs brushless alors c'est pas évident. Pour ma part je tourne avec un PJS-550 sur un avion de 420 g ça n'a rien à voir avec les modeles que tu veux electrifier.
@micalement Arnaud "Fa.SZU" a écrit dans le message de news: bq5ejl$2vg$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
impressionne.
Reply to
nono
nono wrote
Bravo pour ton texte qui donnera du courage aux candidats ! Je voudrais juste ajouter que la nécessité d'un réducteur dépend de la vitesse de l'avion et de la constante de vitesse du moteur Kv (nombre de tours / volt) .
Pour un avion lent, il faut une grande hélice tournat lentement. On obtient maintenant ceci sans réducteur, grâce aux brushless "outrunner" qui ont un bon couple (constante Kv faible).
Il me semble qu'un achat très utile c'est MotoCalc. Il permet de facilement simuler le fonctionnement du trio avion/hélice/moteur.
Pour ceux qui sont intéressés, il existe une petite explication ici:
formatting link
Robert
Reply to
Robert Spilleboudt
Bonjour,
Je fais du planeur et l'électrique permet de voler n'importe où en toute indépendance. Mon petit dernier fait 2m50 pour 1kg9. Je l'ai motorisé avec un Speed 500 SP race + réducteur Graupner 2,8/1. Les accus sont des NiCD 2000 mAh ou des NiMh 3000 mAh.
C'est un peut juste au point de vue puissance mais c'est très large pour l'autonomie. Si tu arrive à construire moins lourd et en prenant des accus plus légers en diminuant la capacité, c'est suffisant pour des vols style "père de famille".
Par contre le passage au "sans balais" est très séduisant du point de vue rendement et durée de vie. De plus l'allègement du porte-monnaie permet d'envisage de transformer celui-ci en planeur performant...
Bon courage
Reply to
Gg
Merci pour cette info. J'ai effectivement téléchargé MOTOCALC....sans vraiment pour comprendre tout ce que je faisais avec....mais bon, je vais aller voir à l'adresse que tu donnes.
Merci à tous pour vos réponses !!! Bons vols
"Robert Spilleboudt" a écrit dans le message news: snipped-for-privacy@news.skynet.be...
Reply to
Fa.SZU
Merci à tous pour vos réponses.
Je ne m'étais pas présenté "modélistiquement", je répare cette erreur.
Je pratique depuis maintenant 25 ans le modèle réduit. J'ai commencé en CLAP et par le vol libre. Belle école, de construction et de savoir vivre. Mais à 13 ans on ne rêvait que de radio commande ! Donc premier avion, un RADAR avec l'achat d'une seconde aile avec ailerons, le top ! 4cm3 dans le nez et résultat....des heures de pur plaisir. Chose amusante, à force de construire des planeurs de vol libre....le virus était toutefois installé. Donc passage au vol à voile grandeur. De ce passage est resté au moins une chose, la plus agréable, voler longtemps et surtout avec réalisme dès que je transposais au modèle réduit !!! Ce qui explique mon goût prononcé pour l'autonomie !!! Allez sur le terrain pour voler cinq minutes n'est pas mon truc. En relisant une revue, j'y ai récemment lu que la moyenne des temps de vol d'un thermique était de cinq minutes dans un club......oups, pas pour moi. N'ayant jamais pu décrocher ni du vol modèle réduit ni du vol a voile grandeur, j'ai fait l'expérience du monitorat en modèle réduit. Sortie de l'avion à 13h00 rangement de l'avion à 19h00 (cause bruit le soir). Entre chaque vol de 15 minutes, 05 minutes pour refroidir le moteur et on y retourne. A ce rythme les élèves apprennent vite ! En 1996 découverte de l'électrique.Une raison à cela. J'étais en polynésie et après la perte de deux avions suite à des arrêts moteur il fallait trouver une solution pour assouvir notre passion. Contact chez NPM et en retour un ELECTROJUNIOR, un 600 réducté 2.8/1, 3 pack d'accus 1900 SCRSC et un chargeur. Bien que j'ai eu l'impression de redevenir débutant à cause du manque d'ailerons sur ce modèle....il a plus volé que tous les autres modèles construits à ce jour ! Puis vers 1999 je l'ai échangé contre .... un buggy électrique !! On fait parfois des erreurs de la vie, non ??!! Arrive 2003, il fait froid, le sandow c bien sympa mais long à installer, ranger et tout et tout.....de plus pas trop de pompes en novembre. Et il y a ce plan de yak 3 qui me tend les bras......il y a bien un 20 4T qui traîne mais bon ..... l'évolution de l'électrique........; il doit y avoir qqchose à faire en construisant léger!
Malgré l'avancée technologique des moteurs et des accus, il - me - semble pourtant que les choses n'aient pas tellement changées. Pour obtenir de l'autonomie moteur en avion, il faut une grande hélice, un moteur qui ne consomme "que" 30 A et des accus de 3000 NiMh. Tout cela nous fait tourner autour du quart d'heure en volant réaliste pour un trainer. Mais si je compare ces faits à ceux de 97........c la meme chose. A cette époque le 600 tournait 12 minutes ! Je trouve donc que malgré l'apparition de nouvelles technologies les modèles normaux (hors park flyers) sont quelque peu à la traine, ou alors on nous dit pas tout.
Voici donc les essais auxquels je vais procéder. Construction d'un bubble (plan trouvé sur le net). Rien que du bois, de la baguette pour le fuselage et les empennages. Ailes classiques également Moteur LRK TWISTER 19 et 01 pack trié 3300 (08 éléments) ainsi que 02 packs 3000 NPM (10 éléments) Essais en vol en janvier car le père Noël doit passer avant pour un chargeur "efficace".
Si je n'ai pas trop la flême je mettrai ca en ligne dans une page perso.
Merci encore à tous et bons vols !
Fabrice
Reply to
Fa.SZU
bien le bubble mais quel boulot pour le construire !
bien le twister 19 volera bien avec les 8 é et une hélice 10*6 voir 11*6 si besoin de plus de puissance
maintenat en cassant la tirelire on trouve des accu lithium polymère de2600 mAh pour 175g en 3 é qui donnent 10 v utilisables et 26 A en continu
avec 2 pack en // ça donne 5200 mAh pour 50 A max pour 350 g soit moins que le poids du pack 3000 en 8 é !
bon d'accord les 2 pack coutent 190 euros mais combien coutent 2 pack de nimh3000 10é pour faire la même capacité ? et quel poids ?
a+
Reply to
JF Pion
J'ai commencé avec cette combinaison sur mon Falke 2m et c'était déjà limite. J'ai changé pour un Viper classe 600 et le même réducteur. J'ai gagné du poids avec des accus 1200mAh. J'ai gagné en efficacité, ce qui fait que je grimpe beaucoup plus vite et que je chute moins. De fait j'ai presque la même autonomie qu'avec mes packs RC3000 NiMh. Salut. CL
Reply to
Christian Laborde
"nono" a écrit dans le message de news:bq7mkj$59e$ snipped-for-privacy@news-reader1.wanadoo.fr...
Heu... n'oublions pas l'investissement pour le variateur, qui est l'investissement le plus important en fait !
En réalité, avant de s'emballer, disons le tout net : le brushless+lipo c'est bien, mais c'est pas simplement le double du prix du moteur à charbons. Je dirais que l'investissement est entre quatre à six fois plus élevé au total, et encore je ne compte pas l'achat du chargeur spécial lipo.
Reply to
Bob Alain

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.