Transformateur et courants alternatifs

Bonjour,
flux qui le parcourt.
On obtient donc
N1*I1 + N2*I2 = 0
composante continue = -N2/N1*
Or il n'en est rien : le courant primaire d'un transfo est toujours
Avez-vous une relation qui permet d'imposer sa nature alternative (valeur
moyenne nulle) au courant primaire ?
un courant primaire effectivement pourvu de la composante continue attendue,
ce qui est faux.
contentent de toujours dire "le courant primaire est alternatif, donc...",
ben voyons !)
S'il y a courant primaire avec composante continue, cela signifie que le
continue Po (car Po = Vo*
= 0), donc la puissance primaire continue ne
peut pas exister...
Qu'en pensez-vous ?
Reply to
Tatoche
Loading thread data ...
537cb1ba$0$2211$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
quelque chose de physique, on ne peut pas la manipuler sans respecter cette
Quand on sait, *physiquement,* comment fonctionne un transformateur, on peut pas
pas se tromper.
logiquement rigoureuses."
-- ~~~~ clmasse on free F-country Liberty, Equality, Profitability.
Reply to
Cl.Massé
...
haut-parleur que pour la sortie du tube, sinon un simple condensateur de liaison aurait suffit.
A noter cependant qu'il circulait un courant continu dans le primaire,
harmoniques comme avec la diode.
Reply to
Francois Guillet
Le courant dans le secondaire est produit par la variation du flux
dI1/dt -> d?1/dt -> d?2/dt -> dI2/dt
Cette loi n'est donc probablement valide strictement qu'en cours-circuit.
Faraday :
formatting link

S'il n'y a pas de variation de courant au primaire, il n'y a pas
courant dans le secondaire.
Reply to
florentis
Maxwell)
Je ne dis pas le contraire, je dis seulement que rien ne s'oppose, pour
bien ce qui me chagrine....
A l'enclenchement d'une transformateur, on peut avoir un courant d'appel
dise que j'ai tout faux, mais si personne ne m'exhibe un argument le schmilblick n'avance pas...
Reply to
Tatoche
OK, Mais le pb que je pose n'est pas "pourquoi un transformateur ne fonctionne
mais "pourquoi le courant primaire ne peut-il pas avoir une composante
(amortissement) : voir n'importe quel cours sur les transformateurs.
perdure.
discussion : 537cea76$0$2939$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Tatoche
537cedce$0$2141$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
-- ~~~~ clmasse on free F-country Liberty, Equality, Profitability.
Reply to
Cl.Massé
Je ne comprends pas : si le courant s'amortit, c'est qu'il n'est pas continu, mais transitoire.
Un courant transitoire serait de la forme i = I0.exp(-k.t)
di/dt + k i = 0 di/i = -k dt ln(i) = -k.t + ln(I0) i = I0.exp(-k.t)
Enfin, je ne vois pas pourquoi le primaire ne pourrait recevoir une composante continue. Mais puisque celle-ci ne sera pas transmise au secondaire, ce serait donc en pure perte (joule).
Reply to
florentis
Bonjour,
courant moyen nul.
de . Comme = 0 et R non nul on a = 0
transformateur).
discussion : 537cb1ba$0$2211$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Tatoche
:
tension continue et impose de facto un courant secondaire ayant une composante continue = *N1/N2.
sous peine de ne plus avoir l'effet transformateur.
entendu. Cela explique la raison pour laquelle le transformateur parfait du
primaire au secondaire (et inversement).
discussion : 537cb1ba$0$2211$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Tatoche
aussi bien en alternatif qu'en continu.
(valeur moyenne de la tension primaire alternative) = court-circuit, suivi
comportement du transformateur parfait.
parfait : on retrouve le comportement limite).
Reply to
Tatoche

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.