Variateur et moteur asynchrone triphasé

Bonjour,
Je viens de faire l'acquisition d'une petite perceuse à colonne
ancienne, équipée d'un moteur triphasé 180 W (1/4 CV), 50 Hz, 3000 tr/mn
(une paire de pôles).
Je prévois de l'alimenter à partir de mon secteur 230 V monophasé à
travers un variateur mono/tri type Altivar ou similaire.
Quelle est la plage de fréquence d'alimentation acceptable pour ce genre
de moteur ?
La plage de fréquence doit permettre un contrôle de vitesse suffisant,
sans échauffement excessif des bobinages et sans problèmes de survitesse.
Merci pour vos expériences
cordialement
ernest
Reply to
ernest
Loading thread data ...
ernest a écrit :
Bonjour,
J'ai déjà fait ce genre de manip. Le résultat est remarquable. M^me dans l'inox ou l'alu. 2 matériaux qui demande pour une bonne exécution, une bonne précision dans le nombre de tours. Après cela demande juste de l'expérience: on doit voir le mandrin tourner distinctement environ 100 a 500 tours voir beaucoup moins: 30 60 tours Les copeaux sont long et nets et parfaitement beaux. Utilise des forets neufs HSS et ne pas laisser un "appert" jouer avec eux sans que tu sois là.
Ce qu'il faut faire: démonter la protection de l'hélice de refroidissement du moteur d'origine. Rajouter en continuité, un ventilateur plat de ventilation on en trouve en 220v ou en 12 volt. Lui sera alimenté en continu et en //. Le fin du fin serait de rajouter une sonde de température si tu bricole un peu d'électronique, c'est facile. voir un relais pour coupe en cas d'échauffement excessif. Si tu surveilles avec la main au départ tu apprendras vite Rajouter un capotage pour forcer l'air a passer latéralement le long du moteur
Sur l'Altivar ou autre Bien indiquer la puissance du moteur. Revoir la loi de variation U/F, en jouant on peut optimiser. C'en en général dans le menu config
Cela vaut le coup : on observe tout de suite l'effet vitesse sans arrêter: on apprend donc très vite. On économise beaucoup de forets. surtout si tu refroidis par un fluide adéquat (bricole et pompette genre aquarium) L'inox même à bas régime c'est dur à percer.
"Bon délire".
Maguns
Reply to
Magnus
le jeudi 5 janvier 2012 12:10, Magnus a écrit:
Je suis également intéressé, je viens juste d'acheter ça:
formatting link
je ne l'ai pas encore mis en route. Je ne connaissais pas le risque de surchauffe des bobinages a basse vitesse, c'est pour un tour.
-- Philippe Vessaire ??
Reply to
Philippe
Philippe a écrit :
formatting link
mais je ne l'ai pas encore mis en route.
On est presque constant en puissance. Mais le ventilo lui est sur l'arbre, et il baisse en fonction du %tage de réduction de la vitesse. par xemple pour 25 hertz on baissera de 50/ 25 soit de 50 %... Donc il faut desaccoupler la ventilation. si tu ralentis de trop. Certains moteurs destinés a cette usage ont parfois des bobianges de plus fortes sections de cuivre, ou des surfaces moteurs renforcées, d'autres ont un entourage en tube cuivre ou de l'eau circule. On peut aussi prendre un plus gros moteurs mais un ventilo ne coute pas cher...
Hors Echauffement on a un gain de régularité énorme. Le calculateur ne fait pas glisser la loi U/F. On peut atteindre des précisions que seul les moteurs a courant continu, pouvaient atteindre(levage par exemple). depuis il ya aussi des moteurs synchrones mais cela me parait trop couteux trop difficie pour le particulier
Reply to
Magnus
le vendredi 6 janvier 2012 12:05, Magnus a écrit:
Je pensais que la puissance baissaient et que l'on travaillait a couple constant.... Pour le ventilateur, 50% de rpm en moins, c'est plutot 8 fois moins d'efficacité, le cube des rpm.... donc, effectivement il faut faire quelque chose.
-- Philippe Vessaire ??
Reply to
Philippe
Philippe a écrit :
Là c'est une loi spéciale que tu programmes selon les applications genre démarrage pompe chargée, moi j'appelais cela "couple à l'arrachage"
on s'est bien compris je vois.
Magnus
Reply to
Magnus

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.