Blagues Aéros

Je vais me faire tuer car ca n'est pas un truc à mettre dans un NG, mais
j'ai trouvé ca trop fort, pour ceux qui n'ont pas le "Looping N° 85 de
Décembre 2003"
Nico
*************************************************************************
Loi de Murphy pour l'aéromodélisme
-De plusieurs kits que vous choisirez chez un revendeur, celui que vous
achèterez sera le seul à ne pas être complet.
-Le taux de panne de la radio est proportionnel à sa nécessité.
-Tout montage en équilibre stable tend à se casser la gueule.
-Un serre-joint serre toujours trop fort ou pas assez
-Si un moteur récalcitrant se met à marcher soudainement, c'est qu'il ne va
pas tarder à s'arrêter.
-Si ça ne marche pas, insultez-le ; si ça ne marche encore pas,
tapez-lui dessus ; si ça ne marche toujours pas, jetez-le à la poubelle et
achetez en un autre.
-Les promesses des vendeurs à propos des performances d'un matériel doivent
être multipliées par un facteur de 0,25.
-Les performances des notices constructeurs doivent être multipliées par le
même facteur.
-Le kit que vous achetez est toujours celui qui n'a pas été corrigé des
erreurs de conception.
-Une pièce découpée suivant les côtes du plan est toujours trop petite.
-Toute baguette coupée à la bonne longueur est toujours trop courte.
-Une pièce poncée pour être ajustée est toujours trop poncée ou pas assez.
-Si vous êtes deux sur le terrain, vous avez la même fréquence.
-Si quelqu'un allume son émetteur par inadvertance, il a la même fréquence
que vous.
-Moins une radio a de fonctions, plus elle les remplira parfaitement
-les radios programmables permettent de trouver des raisons aux crashs.
-La probabilité d'absence d'une dimension ou d'une échelle sur un plan est
inversement proportionnelle à son importance.
-La disponibilité d'un accessoire est inversement proportionnelle au besoin
que l'on en a.
-Un accessoire est toujours indispensable le dimanche ou après 20 heure.
-S'il faut N vis pour monter quelque chose, il y en a exactement N-1 dans
vos tiroirs.
-Après six semaines d'attente pour recevoir une pièce, celle-ci ne convient
pas.
-La pièce la plus petite et la plus indispensable tombe par terre et demeure
introuvable.
-Si on range un outil avec lequel on est sûr d'avoir fini, on en a besoin
immédiatement.
-Un contrôleur brushless est toujours branché dans le mauvais sens sur le
moteur.
-Le variateur que vous avez a toujours une intensité admissible trop faible
pour votre moteur.
-Ce n'est qu'une fois le modèle fini qu'on se rend compte que les ouies de
refroidissement sont trop petites.
-La matière sur laquelle adhère toujours parfaitement la cyano, c'est la
peau.
-Les pièces adaptables ne le sont pas.
-Si ça ne rentre pas, c'est que vous ne frappez pas assez fort
-II est plus facile de faire rentrer quelque chose dans autre chose que de
l'en sortir.
-Les tolérances d'assemblage s'accumulent dans le même sens pour compliquer
au maximum les opérations d'assemblage.
-Dérouler le fil du sandow à la main provoque automatiquement un noud.
-Tout système destiné à protéger contre les défaillances est le premier à
tomber en panne.
-La grande fiabilité d'un matériel prend fin au moment où vous en faites
fièrement l'éloge.
-Si ça marche, ne le réparez pas.
-C'est toujours du bon matériel ... jusqu'à ce que ça tombe en panne.
-Si les pannes habituelles sont connues, le système présentera une
défaillance inhabituelle que vous découvrirez
-Tout ce qui doit casser, cassera, et de préférence au mauvais moment.
-Dans toute mécanique qui fonctionne, il y a une panne qui sommeille.
-La seule durite qui était en bon état est fendue quand le réservoir est
fini d'installer.
-C'est lorsqu'un assemblage est finalisé que vous vous apercevez que
vous avez oublié une pièce intermédiaire.
-S'il y a huit vis pour démonter la culasse d'un moteur, la huitième sera
impossible à débloquer. Si on,abandonne et qu'on revisse tout, la première
ne voudra pas rentrer.
-S'il faut une clef Allen pour le démontage, vous ne trouvez pas la bonne
parmi toutes celle que vous avez, et si ce n'est pas le cas, se sera la
seule à être élimée.
-Si vous trouvez la bonne clef, l'une au moins des vis refusera de céder et
la tête foire.
-Ne jamais faire remarquer à un objet que vous êtes pressé.
-Le tube de cyano est toujours ouvert pour se vider quand il se renverse
mais toujours bouché quand vous en avez besoin.
-Un coup de téléphone urgent survient toujours pendant un assemblage délicat
-S'il faut confirmer le modèle en mémoire dans la radio, vous confirmez et
c'est le mauvais modèle.
-Quand quelque chose tourne mal, tout tourne mal en même temps avec une
probabilité proportionnelle à la gravité des conséquences.
-La météo est la science qui étudie le temps qu'il aurait dû faire.
-Le vent n'est jamais aussi fort que lorsqu'on termine l'assemblage d'un
park-flyer.
-En théorie, la pratique égale la théorie. En pratique, la théorie diffère
de la pratique.
-Une fois qu'un kit est déballé, la seule façon de le ranger est d'utiliser
une boîte plus grande.
-Si c'est hermétique, ça fuira.
-Il y a toujours un tube d'époxy qui se vite plus vite que l'autre.
-La vitesse de prise de la résine est toujours inversement proportionnelle à
votre empressement
-Plus un montage doit être solide plus la résine reste collante.
-Tout ce qui vole doit redescendre.
-La gravité augmente quand on est pressé.
-Un aéronef ne vole jamais aussi bien que le jour de son crash.
-Cette théorie est valable également pour les moteurs.
-L'antenne de réception est toujours trop longue.
Thierry Le Ralle
Reply to
niris
Loading thread data ...

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.