calcul puissance en triphasé 380 utilisé pour faire du 220

Bonjour,
Un peu compliqué comme titre...
On a des formules connues pour calculer la puissance, par exemple
P = UI, avec le cos(phy) ou pas, avec racine de 3 etc.
Mais je ne sais pas pourquoi, dans un cas précis je bloque et n'arrive
pas à m'en sortir. C'est l'exemple d'un gradateur de lumière.
- une arrivée en tri 380 + neutre
- une multitude de départs en 220, par exemple 12 par phase.
Je sais combien je veux sur chaque prise : 2000 W (ici on parle en W
parce qu'on met des projecteurs de 500, 1000 W, par exemple).
Ça fait en tout 72 kW
Et maintenant je cherche à savoir quelle puissance il faut apporter au
gradateur, ici on parle plutôt en ampère par phase donc combien
d'ampères par phase, et ensuite comment se calcule la puissance totale.
Merci, et désolé pour la simplicité de ce problème.
Reply to
siger
Loading thread data ...
Salut,
S'il y a un gradateur par phase, je pense qu'il faut compter comme en mono. De toutes façons, il faudra calculer l'intensité par phase, et sans doute se caler sur l'intensité la plus élevée. Si tes projecteurs sont purement résistifs, c'est cadeau (addition simple). Sinon, il faudra passer par les vecteurs de Fresnel je pense.
Je te conseille d'attendre les avis des contributeurs les plus expérimentés.
Oh, ça a l'air siple comme ça... "des fois on croit qu'on en a pour 5 minutes, et on se fait chier pendant 2 heures" :-)
a+,
Reply to
G.T
G.T a écrit :
On appelle le boitier avec les 36 sorties un gradateur, mais chaque sortie est graduée. je ne sais pas comment s'appelle le système en amont de chaque sortie, mais on peut comprendre ça comme étant un gradateur par sortie, soit 12 par phase.
Reply to
siger
siger a écrit :
non ! mais une indication claire , tes projecteurs sont en 220 V ( on va pas pinailler aujourd'hui c'est 400V / 240 V ; -)) ils sont branchés entre phase et neutre je suppose .
C'est simple , nommons U la tension composée entre phase ( 380 V ) et V la tension simple entre une phase et le neutre ( 220 V ) ile xiste un rapport de racine(3) entre ces deux tensions U = racine(3) V supposons que ton système soit équilibré pour faire simple au départ Ptotale = 3 VI , mais comme V = U/racine(3) = 3 /racine(3) UI soit racine(3) UI :-) cqfd
Tu as trois phases 1, 2 et 3 ou U V W comme tuveux sur la phase 1 ils y a 12 départs phase neutre sur lequels sont branchés X1 projecteurs de puissance différentes tu fait la sommes de puissances ( tu me mets pas des projos a vapeur de mercure ! ) P1 = la somme des P sur la phase 1 , le gradateur devra donc assumer I1 = P1/V ( V c'est 220V ou 240V aujourd'hui ) Tu fait pareil sur la phase 2 et sur la phase 3 , Ptotale sera égale à P1 + P2 + P3
Tu est dans ce qu'on appelle une étoile déséquilibrée , car tu n'as sûrement pas le même nombre de projos sur chaque phase au même moment .
bon courage !
Reply to
itacurubi
Je vais peut-etre faire une reponse qui va faire bondire les puristes, mais si ce sont des projeteurs a incandescence ( ampoule classques) et pas des trucs a vapeur de mercure ou sodium, il ne faut pas se prendre la tete:pas de cos-phi ! La puissance totale absorbée sur le 380v est la puissance totale de tes projecteurs. Tu as 72kW installés, sur 230V cela fait ( I=P/U) a peu pres 313 amperes. si les phases sont a peu pres equilibrées, cela donnera 105 A par phase. Si elles sont desequilibrées, tu prends la puissance installée sur une phase, tu divises par 230 et cela donne l'intensité sur une phase. Tu fais cela pour les 3 phases et cela va te donner l'intensité qu'il faut apporter sur le 380V :c'est le max des trois intensités calculées avant.
Reply to
alain denis
itacurubi a écrit :
Là ça va :-)
OK. Je cherche la puissance totale quand c'est tout à fond = 2kW par circuit : P1 = P2 = P3 = 24kW = VI
Car même si c'est rare, ça peut arriver, il faut que le disjoncteur en amont tienne.
Ça fait combien d'ampères en amont ? Ma logique voudrait que la puissance est la même en aval et en amont. C'est à dire : 24 kW = 240V × 100A (en aval) 24 kW = 400V × 60A (en amont)
Ce qui signifierait qu'il faut une ligne tri 400V de 60A par phase, soit 72 kW au total. Est-ce que c'est juste ? Je ne sais pas pourquoi, mais ça me parait trop simple, comme si j'oubliais un truc.
Non, ça change tout le temps, même si on essaye toujours d'équilibrer au moins théoriquement. Que se passe t-il en cas de déséquilibre important ?
Reply to
siger
alain denis a écrit :
Dans un message voisin, je prenais l'hypothèse de la puissance constante. Tu sembles parler d'intensité constante. Je reprends le calcul :
P1 = P2 = P3 = 24kW = VI = 240V × 100A
Ce qui signifierait qu'il faut une ligne tri 400V de 100A par phase, soit 120 kW au total.
Est-ce juste ? Là aussi j'ai l'impression que c'est faux car instinctivement je penche plutôt sur l'hypothèse de la puissance constante.
Reply to
siger
A nouveau je vais peut etre dire une connerie, mais en triphase tu as 230V sur chaque phase et pas 380v ou 400v. Donc 230Vx100Ax3 cela donne 69 kW et pas 120kW Tes projecteurs ne sont pas en 400V mais en 230V. Donc ce n'est pas 400Vx100Ax3= 120kW.
Tu souscrit a un abonnement en tri 380 ( ou 400 le pb n'est pas la) a EDF 18kW par ex, cela veut dire 6kW par phase en 230v.
Reply to
alain denis
alain denis a écrit :
OK, ça commence à s'éclaircir. Si j'utilise le 400V pour faire du 240, il faut calculer la puissance avec 240V. Donc dans mon cas, il me faut 100A par phase, ce qui fait 72kW en tout.
Je prends un exemple, pour être sûr d'avoir compris : une ligne tri 400V 100A par phase,
- si je branche un moteur en triangle, ce moteur pourra être un 120 kW et il utilisera toute la puissance disponible
- si je branche un moteur en étoile, ce moteur pourra être un 72 kW et il utilisera toute la puissance disponible
Qu'en pensez vous ?
Reply to
siger
siger a écrit :
C'est presque bon mais juste encore une petite démarche
Pour bien comprendre un système triphasé c'est comme si tu avait 3 systèmes monophasé donc 240 x 100 = 24 kW et comme on en a trois ça fait bien 72 kW ( cas simple d'un branchement en étoile avec neutre )
si tu branche un moteur tri ( fictif on diras que cosY = 1) en triangle cela signifie que les bobinages vont supporter 400 V Mêhhh le courant dans les bobines n'est pas égal au courant en ligne il est égal à I / racine(3) donc cas bobine prendra U.I/racine(3) 400x100/1.732 soit 23 kW qu'on assimile à 24 kW cela 3 fois ( 3 bobines ) donc 72 kW aussi
;-))) mais tu y est presque :-)
Reply to
itacurubi
itacurubi a écrit :
J'y ÉTAIS presque.
Maintenant il me semble que j'y suis.
Merci à tous :-)
Reply to
siger
siger a écrit :
Si as branché tes récepteurs en étoile avec neutre , en cas de déséquilibre il ne se passera rien , seul le courant de neutre va augmenter . Juste un truc il ne faut pas que le neutre pète , donc chiader les circuits de neutre !
Mais avec des gradateurs ça risque d'être beaucoup plus rock'roll ! mais peut être on en parle une autre fois ;-)
Je te laisse déjà digérer ça ;-)
Reply to
itacurubi
siger a écrit :
au fait question subsidiaire 72 kW de lumière avec gradateurs , c'est pour des spectacles ? ( c'est pour ma culture perso )
Je te dirais pour le fun ;-) que les spectacles (théâtre) ont toujours étés à la limite de se faire péter la gueule :-)) au début ils mettais des bougies , puis des becs de gaz , ensuite on a eu les "jeux d'orgues" ça c'était un sale truc à vraiment de faire sauter la cervelle , des tuyaux PVC verticaux une électrode au fond , de l'eau et du sel ! le machiniste baissait ou relevait une tige dans chaque tuyaux pour faire varier la puissance des spots , bien sûr la clope au bec ( véridique ) ( c'était entre 1960 et 1970 du moins de ce que j'en ai connu )
Aujourd'hui des gradateurs ;-) s'ils sont bien conçus ça va mais prends quand même des gants et des lunettes anti-flash ;-))))
Reply to
itacurubi
une ligne tri 400V 100A par phase,
- si je branche un moteur en triangle, ce moteur pourra être un 120 kW et il utilisera toute la puissance disponible
- si je branche un moteur en étoile, ce moteur pourra être un 72 kW et il utilisera toute la puissance disponible
Naaaaaaaaan ;>))))))
On reprend tout a zéro en simplifiant, les charges ont un cos phi de 1 donc P=UI
Si j'ai une ligne 400v avec 100A par phase la puissance absorbée vaut P = U I r3 ( r3=racine de 3 ) donc 70kW quel que soit le mode de branchement de la charge.
Si mon moteur de 70kw est branché en étoile, chaque enroulement est alimenté sous la tension V=U / r3 ( équivalent du mono ) , et est parcouru par le courant de 100A => Donc un enroulement consomme 230 * 100 = 23kW . Comme il y a 3 enroulements la puissance totale est de 23kw * 3 = 70 kw ( magique non ? )
Pour le moteur en triangle c'est l'inverse : L'enroulement est bien alimenté en 400v mais le courant de ligne ( I ) est la somme ( vectorielle ) de deux courants d'enroulement ( Ie) et Ie=I / r3 => La puissance dans un enroulement est égale a 400 * ( 100 / r3) = 23kw et la totale toujours 70kW
( Fait un schéma tu comprendra mieux )
ET SURTOUT ces formules ne sont applicables que pour un systeme EQUILIBRE , cad U1=U2=3 ( généralement c'est toujours le cas ) et I1=I2=I3
---------------------------------------------------------------
Maintenant pour ta question de départ :
Ton graduateur est un système NON équilibré alimentant des charges en mono ( étoile ) . Il faut donc le considèrer comme 3 systèmes distincts alimentés en U / r3 = V = 230v et I ( courant de ligne )
La puissance absorbée dans chaque phase sera de 230v * Ix ( x de 1 a 3 pour chaque phase ) La puissance absorbée au total sera la somme des puissances des 3 phases
La puissance maxi que pourra absorber ton système sera déterminé par l'intensitée maxi de la phase la plus haute. Si ton disjoncteur fait 4.3A tu pourra tirer 4.3 *
230 = 1kw sur chaque phase au maxi, soit 3kw au total. Mais si tu n'a pas equlibré ton système ( ex j'ai tout mis sur la phase 1 ) ce sera 1kw au total, tant pis pour toi ;>)
Et désolé pour les redites mais je n'ai pas suivi le fil en entier, les trolichonous du fil précèdent m'on complètement découragé
JP
Reply to
JP
itacurubi a écrit :
Oui. Mais j'ai pris une valeur ronde (100A) alors que je rencontre plus souvent 32 ou 64A
Il y a eu aussi les résistances, je crois, c'est à dire que la puissance qu'on n'envoyait pas dans le projecteur était dissipée en chaleur.
C'est toujours le cas aujourd'hui, au niveau du projecteur quand on met un filtre devant. Par exemple un filtre bleu foncé laisse passer moins de 10% de lumière, soit plus de 900W qui ne servent qu'à chauffer (pour un projecteur de 1 kW) :-/
Reply to
siger
itacurubi a écrit :
vécu si tu savais ce qu'on fait pour faire un plan de charge economique à un groupe electrogene !
on peut caler un diesel de 200 KW et + rien qu'avec une poubelle remplie d'eau, de soude et 3 toles
sans combinaison de plongée ni gilet pare balles
ca bout, ca crache, ca pete, ca fume vilain, et on arrive avec un peu d'entrainement à tenir une charge constante !!! :-)
r
Reply to
Desilu
Desilu a écrit :
Il existe des charges pour groupes comme ça , mais pas dans une poubelle ;-) ( je serais la poubelle pour aller dancer " air connu" ) , j'en ai entendu parler . surtout intérréssant dans les essais de machines .
Reply to
itacurubi
JP a écrit :
j'ai rarement vu de telles conneries proferees avant autant de suffisance. si une charge triphasee branchee en triangle absorbe 120 kw, elle absorbera 40 kw lorsqu'elle sera branchee en etoile!!!!! vous etes un charlot et le schema, c'est vous qui devriez le faire!!!
Reply to
geme
Mort de rire, tu me fournit la canne et le chapeau ? ;>)
On parlait de puissance absorbée constante ( Postulat de départ 100A dans la ligne que la charge soit en étoile ou triangle ) et d'une charge variable ( forcement ) , pas le contraire, lis le texte avant de t'emballer
( Mais sinon dans ce sens tu raison naturellement ;>)
Reply to
JP
JP a écrit :
non, rigolo je te rappelle le texte de depart:
"une ligne tri 400V 100A par phase, - si je branche un moteur en triangle, ce moteur pourra être un 120 kW et il utilisera toute la puissance disponible - si je branche un moteur en étoile, ce moteur pourra être un 72 kW et il utilisera toute la puissance disponible"
si les 100A par phase sont imposés, il est evident que quelque soit la charge, moteur en etoile ou en triangle, ou cuve d'electrolyse, ou n'importe quelle charge (laquelle n'a alors strictement aucune importance), la puissance consommee est toujours la meme et ta demonstration est un brassage de vent ridicule, stupide et pédant a moins que ton objectif avec ton acolyte soit d'embrouiller un maximum la personne qui pose une question!
Reply to
geme

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.