Mise sous tension des lignes

Bonjour,
Vous avez déjà entendu parler de revoie de tension ou de propagation d'onde
sur une ligne?
Comment expliquez vous ce phénomène simplement, sans partir sur les
équations de Maxwell?
Merci.
Reply to
Philippe
Loading thread data ...
Philippe a écrit:
oui !
Pourquoi "sans partir sur les équations de Maxwell?" elles transcrivent une observation physique comprehensible par le cerveau humain ( ou inventée pour imager le phénomène pour le CH )
Grosso merdo si t'as un ligne très longue ( ou longue , mais tout est relatif ! en France nous n'avons les mêmes probs qu'au Canada , ni dans l'ex URSS ! )
cette ligne à vide est un énorme condensateur ( en gros pour imager avec la flotte et un tuyau vide ) il va falloir "charger les condos " ( faux car alternatif en élec ! mais c'est pour imager ! )
arroseur arrosé , si ton tuyau est très long une fois ouvert le robinet l'eau ne coule pas ... ( ne regardes pas l'embouchure du tuyau , pour voir si l'eau arrive ! )
Mais bon c'est plus facile à comprendre avec les équations de Max !
Reply to
itacurubi
D'apres "Philippe" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Je ne sais pas si j'ai bien compris la question.
Peut-être une réponse là:
formatting link
ensuite sur "impédance d'un coaxial ?"
Reply to
Marc Zirnheld
Marc Zirnheld a écrit:
Milles excuzes Marc , mais cette réponse est si bonne que je ne peux m'empêcher de la mettre au service du domaine public :
Marc à dit :
Marc Zirnheld 22 avr 1999 09:00 afficher les options Groupes de discussion : fr.sci.electronique De : snipped-for-privacy@teaser.fr (Marc Zirnheld) - Rechercher les messages de cet auteur Date : 1999/04/22 Objet : Re: Impédance d'un coaxial ?
D'apres "Franck" , dans le forum fr.sci.electronique...
On peut en faire la démonstration en partant de Maxwell et tout ça, mais je préfère la petite explication qui suit, sans calcul.
Tu prends une ligne de transmission très courte. Tu mets de l'énergie dedans, elle ressort à l'autre bout immédiatement, tu es content.
Tu allonges la ligne. Tu mets de l'énergie, et comme elle se propage à une vitesse finie, au début il n'y a rien qui ressort. Il faut donc que cette énergie soit stockée, elle l'est dans la ligne, et chaque tronçon de longueur infinitésimale la transmet au tronçon suivant. A la jonction de deux tronçons il y a une tension et un courant, rien n'empêche de diviser U par I et d'obtenir Z qu'on appelle "impédance caractéristique".
Note: si un tronçon vient à avoir une impédance différente, alors il y a un hiatus: la tension doit forcément être la même des deux côtés d'une jonction entre tronçons, et le courant aussi, donc ça colle pas: une partie de l'énergie est transmise, une autre partie est réfléchie dans l'autre sens, car c'est la seule manière de rétablir cette égalité des courants et des tensions. Même chose au bout de la ligne, et tu as compris le problème de l'adaptation d'impédance.
Tu allonges encore la ligne, et évidemment le même raisonnement s'applique: l'impédance ne dépend pas de la longueur de la ligne.
De la géométrie des conducteurs, qui définit (en suivant la logique de l'explication ci-dessus) la quantité d'énergie qui se stocke dans un tronçon de ligne. Mais où est cette énergie??? Dans le condensateur formé par les deux conducteurs qui se regardent, et dans l'inductance propre que possède chaque conducteur (1nH/mm grosso modo). D'ailleurs l'impédance vaut aussi Z=racine(L/C) où L et C sont l'inductance et la capacité linéïque. Toujours en raisonnant en termes d'énergie je suppose qu'on doit pouvoir retrouver cette équation (E=1/2CV², etc).
Pas l'impédance **caractéristique** d'une ligne. Mais si tu branches un câble coaxial sur un capacimètre (en basse fréquence), tu trouveras une capacité d'environ 150pF/m, donc une impédance dépendant de la fréquence et de la longueur. Mais ce n'est pas comme ça qu'on mesure l'impédance caractéritique d'une ligne: c'est pas la même chose!
Reply to
itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.