Mise sous tension d'alim par relais

Bonjour,
Je dois mettre sous tension à distance des systèmes (12) composés de deux alimentations à découpage 100W (aux normes avec PFc et tout). Ces
alimentations ont un inrush current de 50A chacune. Je dois donc commuter à la mise sous tension jusqu'à 100A pour 1A nominal en fonctionnement.
La norme MIL6106 concernant les coeff applicables aux relais décrit les charges type moteur (coeff 5 à 6 pour ac et dc) et un coeff 12 pour les charges de type lampe. Pour les alimentations, charge de type capacitif il n'y a rien.
Le ratio inrush/nominal est de l'ordre de 15 pour les lampes pour plus de 50 avec les alims. Je recherche une solution qui me permette d'utiliser autre chose que des relais 20A nominal. Il y a peut d'info qui permettent de justifer un choix sur en calcul de type I²T. Les solutions comme la commutation synchrone, les relais statiques, l'ajout de CTN (qui vont poser des problèmes de fiabilité en CEM avec les tests de trous de tension), y a t'il d'autres solution courament utilisées avec les alimentations à découpage. J'ai bien trouvé quelques rares relais spécifiés en inrush current, mais ils sont unipolaire. En effet dans l'intallation j'ai donc jusqu'à 24 alims en parrallèle sur le réseau. Si je ne coupe qu'un pôle et que ça tombe sur le neutre (problème de branchement au réseau) les disjoncteurs différentiels risque de tomber car je vais voir les capas des filtres de mode commun de toutes les alims entre phase et neutre (environ 24x4,7nf = 113nf) soit plus de 8mA. S'il existe d'autre équipement dans la même situation, je risque d'être obligé de doubler les relais pour couper phase et neutre.
Avez vous une expérience dans le domaine ?
FAB
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonsoir,
Coupez le noeud gordien => Démarrage resistif ( ce n'est pas une blague cela fonctionne très bien ..... sur des alim 2kw )

en fonctionnement.
Bof , voir du coté Merlin Guerin ou telemecanique il font couramment des contacteurs allant de 10 a ...... 2000A Plus sérieux des petits contacteurs CT 20A ( ou 40A ) rouleront très bien.
Ne pas oublier la courbe du disjoncteur de protection, si c'est en installation tertiaire avec du courbe C cela risque aussi de poser problème avec des déclenchement intempestifs.

phase et neutre
Aucune importance , les capas gênantes se sont les condos en phase/terre et neutre/terre; le condo entre pôles n'influe pas sur le différentiel. La fuite de courant a la terre due au filtre en T est présente aussi ( et surtout ) alim en service, si cela doit poser problème il faut prévoir l'installation pour éviter le différentiel 30ma.
De toute façon pour faire une installation correcte on coupe tout les pôles
Salutations
JP
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
FANG a écrit:

Je pense que tu doit pouvoir trouver un terme français pour "inrush"

les contacteurs d'excitation de machines synchrone , le couplage de transformateurs , de gradins de condensateurs etc...
j'ai vu deux méthodes que ce soit en continu ou en alternatif : a) doubler ( ou tripler ) en // les contacts ( avec utilisation de système de soufflages efficaces et énergiques . b) un contacteur avec résistances à ses bornes en série avec un contacteur de mise sous tension . (souvent en continu la résistance sert après de résistance de décharge)
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.