variateur et harmoniques...

bonjour
je souhaiterai savoir comment peut on calculer simplement le courant
harmonique absorbé par un variateur
d'avance merci
Reply to
pif
Loading thread data ...
"pif" a écrit dans le message de news:c5gou2$m0k$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
Les harmonqiues sont issus des calculs des séries de Fourier. C'est un peu fastidieux 'à la main', mais il y a maintenant des logiciels pour ça.
Il faut juste connaître la forme d'onde du courant et sa périodicité . Et encore, les signaux non périodiques sont aussi décomposables en Fourier (signaux audio par exemeple) , mais cela devient des maths purs et durs .
Reply to
SRV
"pif" a écrit dans le message de news:c60nt3$vjg$ snipped-for-privacy@news-reader5.wanadoo.fr...
Humhum.... Avec un logiciel.
Je ne vois pas comment sinon .
En gros, il faut bien comprendre que les harmoniques dépendent uniquement de la forme d'onde du signal. Et la définition exacte des harmoniques est issue des calculs de Fourier. Frourier est donc incontournable. Soit le soft le fait pour toi, soit tu le fais.
Et Fourier n'est pas si difficile que cela. Les calculs peuvent être fastidieux, mais pas vraiment compliqués. Cela doit être du niveau de terminale scientifique.
Reply to
SRV
Bonjour
Fourier n'est qu'une particularité des transformée de Laplace donc si cela te chante, tu peux passer par Laplace,
Fourier est la fonction discrète de Laplace puisque Fourier donne des raies, alors que Laplace donne une fonction continue
Reply to
David CROCHET
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:40841215$0$20175$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Par simple curiosité intellectuelle, peux-tu préciser ton affirmation David.
Par peur d'être hors sujet ici, je ne donne pas les définitions mathématiques des transformées de Laplace ou des décompositions en série de Fourier.
Mais je note bien que le vocabulaire est différent :
1.Transformée de Laplace : on passe d'une fonction à une autre, via une intégrale d'un produit de fonctions.
2.Décomposition en série de Fourier : on passe d'une fonction à une somme de fonction. La somme est alors strictement équivalente à la fonction de départ. Ce qui n'est nullement le cas pour les transformées du Marquis Laplace.
Je suis donc curieux d'avoir tes lumières David .....
Reply to
SRV
Bonjour
Laplace est un intégration (donc une somme continue)
Fourier est une série, donc une somme de fonction
par exemple, si Laplace est l'intégrale de 0 à + infini de x dx, donc une intégrale d'une fonction continue Fourier est la sommes de 0 à l'infini des entiers naturels, donc une somme "discrète" (c'est a dire que l'on fait une somme avec l'opération +) de cette même fonction
l'un est une somme continu, l'autre est une somme ponctuelle d'état d'une fonction continue
Reply to
David CROCHET
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:4084273b$0$17622$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Ok
Ok
Non pas du tout , car dans Fourier on traite bien la fonction de départ , alors que dans Laplace on intègre , non pas la fonction de départ, mais son produit avec exp(-pt).
Donc avec Laplace on effectue bien une transformée de la fonction d'origine en la multipliant par exp (-pt), alors qu'avec la décompo de Fourier, on en transforme rien mais on la découpe en une série infinie de fonctions circulaires.
Exemple très simple :
Si j'ai un signal sinus pur : f(t)= 325 * sin (314 . t) ==> réseau EDF à 50 Hz pour une tension de valeur efficace 230 V et t en seconde;
La décompo de Fourier est simple :-) ==> fondamental 325 , et pas d'harmonique (rang 2 , 3 ou plus ).
Alors que la transformée de Laplace donne 325*
314 / (p^2 + 314^2)
Ces deux résultats sont foncièrement différents. Ceci est normal car les calculs mathématiques ne portent pas sur les mêmes fonctions.
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news:c61a6b$rdv$ snipped-for-privacy@news-reader3.wanadoo.fr...
Erreur : la décompo de Fourier donne un fondamental à 230
Et non pas 325 car on donne tjrs les valeurs efficaces dasn un spectre de Fourier
Reply to
SRV
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:408438d3$0$17622$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
C'est un peu normal, souvent les deux sujets sont abordés en même temps, d'où les confusions ?! :-)
Bref, tout ça pour dire que le calcul des harmoniques passe par Fourier, qui, je le repète n'est pas si difficle que ça à aborder. Je pense que ceux qui veulent gratter le sujet peuvent demander sur un forum de math.
Phil.
PS : personnellement la transformée de Laplace je la trouve magique ... Exceptionnellement astucieuse ..... Bien plus que Fourier, mais bon, c'est une affaire de goût .. :-)
Reply to
SRV
Bonjour
oui, et en plus je suis en plein dedans, car j'essaie de mener une étude :
formatting link
là, j'en bouffe du Fourier, et d'ailleurs dans le premier calcule de B, j'ai une erreur et dur dur de la trouver
Oui, pour simplifier des calculs, il n'y a rien de mieux, on passe dans le monde de Laplace, on fait un calcul beaucoup plus simple et ensuite on ressort du mode de Laplace, beaucoup plus simple encore quand on a des transformées déja fait pour les grandes fonction usuelles
Reply to
David CROCHET
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:40843eac$0$17609$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Comment sais-tu que tu as une erreur sur B ?
Je regarderai demain si tu veux. Avec une bonne calculatrice je dois pouvoir faire quelque chose ....
Reply to
SRV
Bonjour "David CROCHET" a écrit dans le message news: 40841215$0$20175$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Heu... Employer juste des noms propres, c'est ambigu. Pour moi, Laplace et Fourier sont les noms de deux transformations, qui donnent des fonctions également "continues" Il ne faut pas réduire la transormation de Fourier (transformation vers l'espace des fréquences, notée TF) à la décomposition en série de Fourier (notée DSF, qui ne change pas d'espace, et qui n'est applicable qu'aux signaux périodiques). Il se trouve que les coefficients de la DSF sont égaux* aux poids des Diracs de la TF.
*
A proprement parler, uniquement pour les signaux réels pairs. Si non, les termes en sinus de la DSF font tourner la phase dans le TF.
D'après "SRV" dans le message news: c60r0b$hcr$ snipped-for-privacy@news-reader2.wanadoo.fr...
C'est ambitieux. Le niveau a bien progressé depuis mes études! On peut utiliser un formulaire. C'est une forme particlière de logiciel qui tourne sur un bout de papier ;)
"David CROCHET" a écrit dans le message news: 40841215$0$20175$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Le niveau a bien progressé, et moi j'ai tout oublié ;) Pouvez-vous me rappeler en quoi la TF est une paricularité de la TL (Transformé de Laplace)? Et en quoi la TL donne accès facilement aux harmoniques?
Je croyais que l'interret de la TL était qu'elle était facile pour déterminer la fonction de transfert d'un circuit linéaire. Mais je ne suis pas certain qu'il soit plus facile d'obtenitr le TL d'un signal arbitaire, que sa TF.
PYT
Reply to
PYT
"PYT" a écrit dans le message de news:c635di$gln$ snipped-for-privacy@freyda.setra.i2... "
Bonjour PYT
Les TF ne sont pas uniquement applicables qu'aux signaux périodiques. Des outils mathématiques (compliqués !) étendent l'application des TF aux non périodiques. Ca c'est pour les matheux, les rigoureux.
Plus prosaïquement, on a un exemple courant : une chaîne hi-fi , où les signaux ne sont pas toujours périodiques mais où les TF sont appliquées via les équaliseurs par exemple.
Oui bien sûr, pour les signaux courants (Carré, triangles etc ...), des tables existent. Pour des trucs plus tordus, comme les découpages des formes d'onde par de l'électronique de puissance débouchant sur des choses plus complexes, il faut passer par les calculs.
Une simple calculette comme la TI92 les fait sans pb. Plus besoin de computer Cray . :-)
Reply to
SRV
Bonjour
Quelques soit l'angle de déphasage, j'obtiens des raies nul pour les fréquences impaires, donc probablement faux, mais cela reste à vérifier quand même
Reply to
David CROCHET
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:40856cbc$0$15679$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Je vais voir ça.
Une chose à ne pas oublier : si ton signal est impair (symétrique par rapport à l'origine, c'est le cas ici car f (t) = -f (-t) , alors dans la décompo de Fourier tu n'auras qu'une somme que de fonctions impiaires, donc une somme de Sinus et pas de cosinus .
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news:c63qrp$ufb$ snipped-for-privacy@news-reader1.wanadoo.fr...
Ton signal n'est ni pair ni impair. Donc ya bien du sinus et cosinus ... :-)
Reply to
SRV
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:40856cbc$0$15679$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Désolé pour le petit message perso ...
David
Je t'ai envoyé en bal perso ce que j'ai trouvé sur ton exo du gradateur avec ses harmonqiues. Le fichier pèse dans les 500 Ko, je ne sais pas s'il est bien passé .....
Reply to
SRV
pif a =E9crit :
il y a peut etre une solution: en fait il suffirait de faire na moyenne efficace des harmoniques
Reply to
user

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.