Variateur

Bonjour,
Petite question concernant les variateurs !
Un variateur entrée mono et sortie Triphasé qui a un puissance de 0.25Kw.
Cela veut il dire que la puissance maxi du moteur ne pourra pas dépasser
0.25 Kw ???
Merci
Reply to
l'ours
Loading thread data ...
l'ours a écrit :
non, le fabriquant met des chiffres pour faire joli..... :-)
dans le cas contraire, on peut en déduire que c'est bien de la puissance du moteur que le constructeur indique...
Reply to
matthieu
Salut à tous Il s'agit de la puissance lue sur la plaque signalétique donc puissance utile du moteur. Cordialement
"Ahmed" a écrit dans le message de news:4777627a$0$20342$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
<FA>
l'ours a écrit :
la puissance d'un moteur est par définition la puissance mécanique sur l'arbre , la puissance électrique est donc Pm / rendement > Pm . Est ce que les constructeurs "intégrent" en gros un rendement ? je ne sais pas .
Reply to
Ahmed
Bonjour,
Ahmed :
J'allais vous dire : demandez sur fr.sci.electrotechnique; mais non, puisque nous en parlons ici. Cherchez "puissance plaquée" dans un moteur de recherches sur Internet.
La puissance inscrite sur la plaque (puissance plaquée en argot d'électricien) est la puissance qu'il faut *fournir* à la machine. C'est donc une indication suffisante pour choisir la puissance du variateur.
Reply to
Hervé Autret
FA a écrit :
oui c'est bien ce que je dis la puissance nominale d'un moteur est la puissance mécanique ( utile ou pas , c'est une question plus philosophique ) sur l'arbre moteur . La puissance électrique d'un moteur est donc Pnominale = Pmécanique = Pinscrite sur la plaque / rendement . donc supérieure à ce qui est indiqué sur la plaque .
Je parlais des variateurs , la puissance de sortie indiquée peut ou pas tenir compte d'un rendement moyen théorique du moteur ( généralement 0,8 ) : ex un variateur donné pour 10 kW sort en réalité 10 /
rendement théorique moyen , ce qui corresponds à un moteur de puissance nominale de 10 kW . ( ce qui serait logique en terme de calculs simples d'adaptation des variateurs avec des moteurs ) D'autant que les moteurs ont des puissances disont "normalisées" ( 500 W 750 W 1000 W Etc ... il est rare de trouver un 832 W en nominal ) Les variateurs peuvent être conçu pour ces puissances nominales sauf que si un variateur est prévu pour un moteur de 500W , il est nommé 500W mais en réalité il fait un peu plus pour tenir compte du rendement moteur .
Mais on peut aussi dire que le variateur ne donne que 10 kW donc le moteur devra avoir une puissance inférieure à 10 kW au rendement près ! Ou il faut choisir un variateur plus puissant. C'est ça que je ne connais pas .
Reply to
Ahmed
Bonjour,
Ahmed :
Vous avez raison de vous méfier de ce qu'on trouve sur Internet (comme sur Usenet, en fait). Mais comme Leroy-Sommer ne sont pas des rigolos, je ne crois pas qu'ils accréditent la version erronnée.
formatting link
J'attends avec intérêt.
Reply to
Hervé Autret
Hervé Autret a écrit :
Quand on utilise un moteur , c'est la puissance mécanique sur l'arbre qui est intérressante , c'est donc elle qui caractérise le moteur , on peut trouver sur internet des versions différentes plus ou moins farfelues , sauf que dans la communauté électrotech la puissance nominale d'un moteur est bien défine comme la puissance mécanique sur l'arbre . Je vous revoi à tous les manuels d'électrotech ( voir pour un bon exemple le calcul (ou l'estimation ) du rendement des moteurs asynchrones ) ( je peux citer les sources , mais plus tard )
Reply to
Ahmed
Hervé Autret a écrit :
Bon sang de bois !!!! On m'aurait menti ?!!!
Pourtant à l'école et par la suite en formation, on m'a toujours dis que : "La-puissance-notée-sur-la-plaque-est-toujours-toujours-TOUJOURS-la-puissance-en-bout-d'arbre" !!!!! TOUJOURS, ils me l'ont assez dit !!
Quand j'achète un bourrin, ce qui m'interresse c'est la puissance qu'il peut fournir, pas celle qu'il consomme.
D'ailleurs, il suffit de prendre les données U,I,P et Cos phi de la plaque : le calcul de P ne tombe pas juste, et pour cause !
Reply to
Béryl
Bonjour,
Ahmed :
J'en ai lu il y a longtemps. Bon Ok, j'ai dit une connerie.
Reply to
Hervé Autret
Hervé Autret a écrit :
Fouillé tome 2 chapitre XI Lucas ( plusieurs manuels ) Niard ( plusieurs manuels ) Cahiers de l'ingénièrie EDF cahier ingé de GEC ALSTHOM EAD EDF ( 27 tomes ) cahiers de MG ( Merlin Gerin) Roberjot et Loubignac
Pour les plus connus ,
Reply to
Ahmed
Béryl a écrit :
;-)) mais mon pauvre , les évidences physiques sont difficile à faire admettre à des esprits obtus , :-))
merci , pour ton aide dans ce post difficile.
Reply to
Ahmed
Bonjour,
Ahmed :
Je n'ai pas eu l'honneur d'être instruit par des célébrités (le résultat serait-il différent, au fond ?) Bien après le bac, j'ai suivi les cours de physique générale A au CNAM de Versailles, à l'époque où il y en avait encore pour la filière informatique. Bien aimé aussi.
La technologie de l'électricité, quant à elle, n'était pas ma partie favorite, je ne vous le cacherai pas. C'est sûrement révélateur de quelquechose...
Reply to
Hervé Autret
Hervé Autret a écrit :
Niard enseignait encore il y pas si longtemps au CNAM à Lyon ( ou à côté ( Echirolles ? ou un nom comme ça ?????) , je n'ai pas eu l'occassion de suivre ses cours , mais j'ai suivi ceux de Lucas au CNAM d'AIX ( en provence ) , du pur bonheur ;-))
Reply to
Ahmed
Hervé Autret a écrit :
Ouf! ;-)
On insiste pas mal sur ce sujet car c'est assez contre intuititf pour l'électrotechnicien. Pour lui, la puissance qui l'intéresse est la puissance absorbée par le moteur, mais ce n'est pas la puissance qui intéresse l'utilisateur du moteur.
Dans le même genre de gag, il y a aussi les entrées qui sont forcéments des sorties et vice-versa. (mais pas du même appareil...)
Reply to
StefJM
Bonjour,
Ahmed :
C'est très taylorien comme partage des tâches, ça ;-) Mais bon, c'est plus crédible que lorsque les financiers prétendent s'occuper aussi du social, en plus de tout le reste.
On va vers le HS, là.
Reply to
Hervé Autret
H
Non , tu dois avoir eu de grandes , comment on dit en français ? de grandes joies , avec d'autres choses .
Personellement j'ai beaucoup aimé la mécanique , la thermodynamyque , les maths , l'électrotech et l'informatique , parcontre j'ai eu des soucis avec le "social" j'ai passé les deux valeurs grâce à la CGT
le code du travail ..... donc je me suis inscrit à la CGT et depuis ça va bien , je m'occupe des pbs physiques et eux des prbs sociaux ( chacun son truc ! ) :
Reply to
Ahmed

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.