Inductance de decouplage

Bonjour,
Dans une installation electrique de salle informatique,
un tableau composé de disjoncteur differentiel "1000mA SI", de
reenclencheurs, de parafoudre et d'inductance de decouplage.
le tout en monophasé, regime TT (EDF)
Un bout de schema :
Comptage EDF
Disjoncteur general 1000mA SI + reenclencheur
2 parafoudre eclateur (neutre + ph)
2 inductance de decouplage (neutre + ph)
disjoncteur baie 1000mA SI + reenclencheur
2 parafoudre varistance (neutre + ph)
baie
Caracteristiques :
parafoudre eclateur:
Phoenix Contact FLASHTRAB FLT-PLUS CTRL1.5/I
Arc Chopping + Dispositif d'amorcage
Uc 440V AC - Imp 50kA (25as) - Up 1.5kV
formatting link

Inductance de decouplage:
Phoenix Contact L-TRAB LT-63
Un 500V - In 63A - Rdc 1.5Mohms - Ln 7.5µH
formatting link

Parafoudre electronique:
Phoenix Contact VALVETRAB VAL-MS 400 ST
Varistance electronique
Uc 440V AC - In 20kA - Up 2.2kV - Imax 40kA
formatting link

J'ai plusieurs questions a propos de ca :
Sur un disjoncteur differentiel, que veu dire la mention "SI" ?
J'ai entendu parlé de "haute imunité", mais je ne vois pas trop l
utilité
Quel est la difference entre un parafoudre eclateur, et un parafoudre a
varistance ? moyen de protection ? lequel le plus fiable ?
J'ai entendu parler de mettre les deux pour une meilleurs protections
A quoi sert, et qu'elle est l'utilité d'une "inductance de decouplage"
?
Est ce que le bout de schema (enfin l'ordre d'implantation des
composants) est bonne ?
merci de vos reponses claires et precises
Reply to
Channels
Loading thread data ...
Bonjour
"Super immunisé" Cela veut dire qu'il ne se déclenchera pas lors de la remise en tension de ton réseau (car les capacités du filtre CEM étant déchargé lorsque l'alimentation est coupé, la remise sous tension provoque un courant de fuite à la terre qui risque de faire déclencher les différentiel qui ne sont pas SI (dénomination existante suivant constructeur: Hpi )
parafoudre a
peut-être leur domaines de travail : l'un aux environ du 1-2 kV, et l'autre pour les environs de 500 V ?
Reply to
David CROCHET
Channels a écrit:
à "découpler" les deux moyens de protection contre les surtensions . Si la surtension est importante , l'éclateur va fonctionnera après que la varistance ai tout pris , l'inductance préserve donc la varistance en limitant le courant.
Reply to
itacurubi
D'apres "Channels" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Les éclateurs à gaz encaissent des intensités plus fortes, mais sont plus lents à s'amorcer. Les varistances agissent instantanément mais ont les reins moins solides.
Reply to
Marc Zirnheld
D'apres "Channels" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Les éclateurs à gaz encaissent des intensités plus fortes, mais sont plus lents à s'amorcer. Les varistances agissent instantanément mais ont les reins moins solides.
L'astuce est de mettre en amont l'éclateur à gaz, en aval la varistance, séparés par une faible résistance (cas des lignes à courants faibles) ou une inductance (lignes de puissance).
Reply to
Marc Zirnheld
Marc Zirnheld a présenté l'énoncé suivant :
D'accord, maintenant je comprend mieux le role de l'inductance de decouplage dans ces cas de figure, cependant, si les 3 appareils sont dans la meme armoires (donc les 3 appareils sont relier a une distance inferieure a 0.50m) mais qu'en amont du sectionneur general, il y a un cable d'alimentation 3x1.5 de 30m, les parafoudres jouront t'il correctement leur role ? Car il m'est impossible de les branché directement en tete d'installation, c'est a dire sous le disjoncteur EDF
merci
Reply to
Channels
D'apres "Channels" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Je ne vois pas ce que l'armoire à à faire avec le problème !
Reply to
Marc Zirnheld

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.