Airbus

Les journalistes sitent tout un tas de raison pour expliquer les
licenciements chez Airbus, mais ils en oublient une qui n'est pourtant pas
des moindres : le prix élevé de l'électricité sur le maché libre, qui pèse
sur toute l'industrie lourde (et qui déjà beaucoup joué chez Pechiney par
exemple)
Mais il ne faut sans doute pas choquer les Francais et passer ceci sous
silence.
Pourtant, le seul journal qui a évoqué le sujet avec lucidié était...LEs
Echos, pourtant pas vraiment connu pour être un quotidien de gauche !
Reply to
Tony
Loading thread data ...
"Tony" a écrit dans le message de news: 45e66655$0$21147$ snipped-for-privacy@news.club-internet.fr...
Les agents EDF ont suffisamment communiqué sur le sujet, ils se sont senti un peu seul.... maintenant tout le monde prend conscience que les variations de prix de électricité ont un impact sur Tous. Les tarifs régulés par état ne sont pas une mauvaise chose.
Reply to
Stephan
Stephan a écrit :
malheureusement faut dire "n'étaient pas une mauvaise chose"
Reply to
Itacurubi
"Tony" a écrit dans le message de news: 45e66655$0$21147$ snipped-for-privacy@news.club-internet.fr...
Bonjour Oui mais bon la première cause de restructuration chez Aibus, à priori, c'est le retard pris sur les livraisons et les pénalités astronomiques qui en ont découlées. Et forcément ce ne sont pas les actionnaires ni les dirigeants tout simplement responsables d'une mauvaise gestion qui veulent payer les pots cassés. Airbus il me semble a été à l'origine bénéficiaire de fonds publics et comme toujours passé au privé ne sert plus à produire des avions mais de la rentabilité financière. Le coût de l'énergie est une variable de gestion comme le coût des matières première de la main d'oeuvre des services etc... Une bonne gestion c'est prévoir, maintenir les équilibres etc. Dans les contrats il y a toujours des clauses de révisions de prix faites pour celà. L'autre cause de la restructuration, c'est à mon avis, la légerté avec laquelle on a vendu aux chinois des airbus en acceptant la fabrication chez eux, c'est à dire le transfert du savoir faire, et la prise de conscience que d'ici 10 ans les chinois mettrons sur le marché leur propres avions de qualité égale et à des couts inférieurs, comme ils l'ont déjà fait ou sont en train de le faire dans pratiquement tous les domaines. On a toujours été dans la politique de Gribouille et ça continue. ce n'est que mon humble avis.
Reply to
JJL

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.