Antenne sur le toit d'immeuble : relier ou non a la terre ?

Loading thread data ...
je quote dans le texte...
F5PBG wrote:
rriverait sur mon mat.
vrais, normalement, le
le relier à la terre (
aussi que beaucoup d'entre
Placer un vrai paratonnerre au dessus de l'antenne.
Yep. La gaine technique sous la décharge de foudre va fondre ;-) sans compter sur les pb cem.
Je préfère en effet la deuxième solution mais pas spécialiste.
Reply to
Frederic Salach
Mais un fouet quart d'onde alimenté en disymetrique la plupart du temps est à la masse en bas, l'emetteur aussi a son blindage à la masse et à la terre, ...que se passe t il en cas de foudre ?
(une idee pour le successeur de Speedy Sarko : creer une commision pour discuter de l'oportunité de réfléchir à étudier un projet de formation intensive et acceleree pour les cures et les imam afin de répondre aux probs dont tu parles)
R
a écrit dans le message : snipped-for-privacy@4ax.com...
toit de la copropriété où je
mat extensible de façon que la
afin de minimiser au maximum
foudre arriverait sur mon mat.
je devrais, normalement, le
conforme de le relier à la terre (
sais aussi que beaucoup d'entre
Reply to
RG
Il faut un parafoudre au dessus de l'antenne avec une descente en cuivre en tresse plate de 25 mm qui sera reliée à une terre spécifique de moins de 50 Ohms, cette terre étant elle-même reliée à la terre de l'habitation.
Bon courage ;-)
Guy
formatting link
Reply to
Grenault
"Frederic Salach" a écrit dans le message de news:1gck1oe.1h2vp76sohce9N@[192.168.0.2]...
.../.... Bonsoir ne rien relier au PE collectif !! ni à tout PE rien ne vous empeche cependant de reduire au max les surfaces conductrices de votre mat ( tube isolant PE ou PVC ) et feuillard ou console ( brai bitumé ou "peinture vernis noir ) "
une installation de paratonnerre s'étudie sur zone ( déjà su rle bien fondé d e son utilité ) vous ne pourrez donc avoir de réponse sur ce point
victor
Reply to
Victor
Attention à ce genre d'installation : entende préalable du syndic, foudre, qrm tv, chaîne, sinon licence H.S. salutations @+
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@4ax.com...
toit de la copropriété où je
mat extensible de façon que la
afin de minimiser au maximum
foudre arriverait sur mon mat.
je devrais, normalement, le
conforme de le relier à la terre (
sais aussi que beaucoup d'entre
Reply to
labricole
Quelle est la hauteur du bâtiment, quelle est sa structure (bois, parpaings, béton armé, métallique) ?
Je ne comprends rien à cette description.
Bonne initiative.
On trouve cette prescription dans l'UTE C90-124 de juillet 91, § 3, une vieille norme plus tellement au goût du jour en matière de protection foudre.
Alors pas d'éclateur, qui de toute façon même dans ce cas là ne sert à rien.
C'est conforme à la vieille norme citée ci-dessus.
Mais il vaut mieux prendre en référence la NF EN 50083 qui impose la mise à la terre directe des antennes dans les installations collectives.
Cette mise à la terre se fait par un ruban d'acier galvanisé de 30 mm X 2,5 mm, raccordé à la terre et au réseau de terre du batiment.
Sa mise en oeuvre et la connexion avec le 25 carré et toutes les autres structures conductrices (équipotentialité) est affaire de spécialiste.
Tout débrancher est aussi une solution !
Non.
Tout dépend de la façon dont l'installation est concue.
Demander à l'assurance quelles sont ses exigences et ses documents de références (normes ?).
Ne sert à rien.
Totalement utopique vis à vis de la foudre qui a déjà franchi un isolement de plusieurs km avant de frapper l'antenne.
Mauvaise solution et en plus non conforme à la normalisation pour une habitation collective (chez vous vous faites ce que vous voulez).
Elle ne traite pas des antennes, cependant page 283 de l'édition 2002 vous trouverez un exemple de ce qu'il faut faire en matière d'équipotentialité; On y parle de conducteurs de descentes de paratonnerres, mais c'est la même chose pour les antennes qui sont de fait des paratonnerres.
N'oubliez pas les parafoudres sur les cables d'antennes.
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI
Bonsoir, Une descente de paratonnerre n'est JAMAIS reliée au réseau Terre de l'installation électrique. Elle doit être indépendante, tant électriquement que du point de vue cheminement. Une bonne installation "rejoint" la terre en une patte d'oie, et non sur un piquet ou un câble enterré. Se référer à la NF C17-102 (j'espère qu'elle est encore à jour) éventuellement pour avoir des détails sur les modalités d'installation. Amicalement,
Reply to
Michel MARTIN
Euhhh.. La descente du paratonnere est effectivement directement reliée à sa propre terre, c'est vrai mais ensuite, il faut relier cette terre à celle de l'habitation pour assurer l'équipotentialité...
Guy
formatting link
Reply to
Grenault
F5PBG a écrit dans l'article ...
le toit de la copropriété où je
mat extensible de façon que la
afin de minimiser au maximum
foudre arriverait sur mon mat.
je devrais, normalement, le
conforme de le relier à la terre (
sais aussi que beaucoup d'entre
certaines ont un conducteur de terre au sommet du pylonne qui protège les maisons en contrebas, du fait du triangle de protection dont la base égale à deuc fois la hauteur de la pointe du paratonnère (ou dans ce cas du fil de terre qui coure de pylonne en pylonne)
Reply to
PRUNE333
Faux.
Faux.
La patte d'oie n'est pas obligatoire, c'est une technique parmi d'autres.
C'est une norme sur les paratonnerres actifs qui est largement critiquée, mais elle ne parle pas du tout de terres séparées.
Pareil,
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI
l'équipotentialité est obligatoire si les deux masses sont simultanément accessibles. Pourquoi tenter le diable s'il n'y a aucune possibilité? Si vous êtes dans une cage de Faraday, avec aucune possibilité d'accès simultané, pourquoi relier les matériels se trouvant à l'intérieur de la cage, sur la descente? Cela implique des risques supplémentaires pour ces matériels. Il faudrait étudier au cas par cas. Amicalement,
Reply to
Michel MARTIN
F5PBG a écrit dans l'article ...
le toit de la copropriété où je
mat extensible de façon que la
afin de minimiser au maximum
foudre arriverait sur mon mat.
je devrais, normalement, le
conforme de le relier à la terre (
sais aussi que beaucoup d'entre
Concernant l'antenne, il y a la norme NFC90-120 consultable gratuitement dans tout les centres AFNOR (association Française de normalisation)
Reply to
PRUNE333
Oui, mais le tout est de savoir entre quoi et quoi de développe la ddp.
Non, tant qu'il n'y a pas de courant dans le circuit victime, sa résistance n'a aucune importance, seule la ddp compte. Ce n'est qu'après l'amorçage que les courants vont se répartir en fonction des résistances, plutôt des impédances dans le cas de la foudre.
Oui, c'est une règle de base qui n'est pas souvent respectée.
N'oubliez pas que dans un bâtiment il y a bien d'autres conducteurs que les fils électriques. Par exemple la plomberie, les fers à béton, et le béton lui-même.
Aucune importance du moment que tout monte en même temps.
Non, dans le cas de la foudre les chemins qui nous paraissent évidents ne sont pas forcément ceux qui vont être utilisés par la foudre.
Dans le cas d'un choc de foudre de 100 kA/micro seconde, niveau IV, l'impédance d'un mètre de descente fait apparaître une ddp de 100 kV. La descente est donc loin d'être un chemin privilégié.
Des essais ont été réalisés aux US sur un bâtiment en béton sur lequel la foudre était attirée par lancement d'une fusée. Hauteur du bâtiment : environ 4 mètres, le paratonnerre était raccordé à la terre par 4 descentes. Seul 3 0 % du courant de foudre passait par les descentes. Le reste était réparti dans les structures du bâtiment, et sans équipotentialité de grosses ddp apparaissaient à l'intérieur du bâtiment.
Tel que ce paragraphe est écrit, c'est clairement l'équipotentialité qui est préférée, car un isolement correct est très difficile voire impossible à réaliser.
Le schéma page 9 est tout à fait explicite.
C'est pourtant ce que demande la norme, la non interconnexion étant un cas à éviter.
L'isolement avec la foudre est très difficile à obtenir, les tension atteignent vite des valeurs très importantes à cause fort courant de front de montée très rapide.
On est loin du "jamais" dont vous parliez dans votre post et ce qui m'a poussé à intervenir.
C'est pour le cas où le raccordement des masses perturbe le fonctionnement normal de l'équipement. Cas classique : la protection cathodique des tuyauteries.
Rien n'empêche en effet d'affecter une terre à la descente, pourvu qu'elle soit interconnectée avec les autres prises de terre.
Pour la foudre il n'y a ni intérieur ni extérieur. Et encore une fois, les tensions atteintes rendent l'isolement illusoire.
Non, une bonne partie va tout de même passer par le câble d'antenne qui est vu comme un conducteur de descente par la foudre.
C'est ce qui va permettre d'écouler le courant de foudre qui est passé par le câble.
Oui, mais s'il n'y a qu'une seule descente, même deux, cela ne suffira pas pour empêcher une bonne partie du courant de descendre par le câble d'antenne.
Exact, il est décédé il me semble il y a un peu plus de deux ans, l'avis de décès est paru dans la revue SEE.
Oui, mais Gabin parlait des choses de la vie, pas des sciences exactes.
Une des choses à faire avec la foudre serait d'expérimenter les systèmes de déclenchement par faisceau laser.
Mais cela n'intéresse personne, donc pas de crédit.
Pareil,
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI
"labricole" a écrit dans le message de news:c698ah$g0$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
Re : bonsoir oui
Re : l'antenne se trouve dans le modele geométrique de protection du paratonnerre mais au lieu d'un mat extensible vous pouvez aussi adopter un mat inclinable ... surtout si votre toit est en terrasse et si le type d'antenne le permet ( fouet ) > >
.../...
Re: et de préférence s'effectue * sur la paroi **externe** du genie civil " La mise en oeuvre des paratonnerres n'a été intégrée aux normes NF C... que depuis ....? d'où confusion dans les esprits en ce qui concerne son usage exclusif pour protéger les installation selectriques ;-)....... [Un paratonnerre protège un *batiment * contre les phénomènes disruptifs générés par la foudre entre elements de construction plus ou moins conducteurs L'installation electrique est à considérer comme un **sous-ensemble ** du batiment ]
Re : oui , *dans ce cas de figure ( habitation type 1 collectif )* la foudre non canalisée par la descente unique se disperserait plus dans le reseau maillé des trémies de palier et chercherait le point disruptif le plus faible ( generalement les telecom ...et le gaz )
Re : oui , accessible rapidement pour maintenance et avec niveau d'ecretement compatible au niveau energetique fixé par le niveau keraunique Un p'ti coup d'oeil aux alentours sur les installations publiques aide aussi ;-)
soit antenne totalement isolé. Re : solution conseillée **oui** un relais de détection de champ electrique ( orage ) peut etre associé à l'emetteur ce qui evite par exemple comme dans le cas d'uns satio radio FM en plein centre ville le choc direct sur une antenne polarisation H placée à environ 8 m au dessus de passage piéton :-)))) Yavait un gugus qui était passé dans le secteur et qui avait préconisé direct sans mesures la liaison équipotentielle à la terre de toutes les masses autour de l'antenne .... donc superbe condensateur plan vu l'étendue du batiment dans lequel se situaient les locaux de la station
Victor
Reply to
Victor

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.