Harmonique 11

Bonjour, Dans le cadre de mon travail, j'ai rencontré une fois un phénomène dont je cherche encore l'explication 15 ans plus tard.
L'action se déroule dans une station hertzienne de France-Telecom, loin de toute agglomération et de toute industrie. L'atelier d'énergie comporte essentiellement un redresseur triphasé d'une puissance de l'ordre de 10 kVA, travaillant habituellement à environ mi-puissance pour maintenir la batterie 48 V en floating. La station est alimentée par un transformateur EDF situé en haut du poteau. À l'entrée de l'installation, un transformateur d'isolement très largement dimensionné et immédiatement en aval, la batterie de condensateurs de "recalage du cos phi". Un jour, le disjoncteur de cette batterie de condensateurs saute. On le renclenche. Quelques jours plus tard, rebelote, et plusieurs fois ainsi. On change le disjoncteur mais le remplaçant se comporte de la même façon. Flairant une histoire de résonance, je m'amuse avec les moyens du bord (un récepteur BF sélectif) à analyser la composition spectrale de la *tension* secteur prise sur une prise de courant, donc en aval du transfo d'isolement. Les premières harmoniques sont présentes dans des proportions qui me semblent normales. Mais une bizarrerie me saute à la figure : une composante à 550 Hz énorme. Désolé de n'avoir plus le chiffre en tête, mais cela pouvait approcher 10 % de la fondamentale. Redresseur arrêté, même composition. J'ai hélas oublié le détail des mesures faites sans la batterie de condensateurs et n'ai pas mesuré en amont du transfo d'isolement, conservant seulement en tête la conclusion (peut-être erronée ?) qu'EDF délivre en ce lieu une tension pourrie. J'ai résolu le problème des disjonctions en déplaçant la batterie de condensateurs en amont du transfo d'isolement. Quelqu'un peut-il proposer une explication du phénomène, et surtout l'origine possible de cette harmonique 11 ?
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour je vais essayer de completer avec mon pauvre OE blanc de blanc sans que cela ne paraisse trop fouillousse
.../... Et dans aucune des stations où je suis passé

RE : oui , ca permet de compenser la ligne et les coffrets en pied de poteau ne sont pas assez vaste + problème de température ....+ fauche

trop compensé...

RE : OK vu coté compensation en charge ..je pensais à la compensation à vide du transfo par un condensateur Co au secondaire ( frequent en electronique )
== = = == =>

../...
RE : l'ascenseur ca constitue une belle antenne de réception ( j'ai d'autres exemples ..mais des obligations de reserve ;-)

= = = == = = = = == = == .../...

RE : donc pas sur la tension secteur directe mais transformée sur un ensemble en mutuelle induction ..
= = = = = = = = == == = .../...

RE : c'est possible , les stations FT telle que celle que vous décrivez sont souvent en simple dérivation HT et non pas en antenne ( donc perturbateur plus facile à identifier ) ca me fait penser à un autre post il ya qqs mois et concernant les perturbations chez les particuliers provoquées par les remotés mecaniques ....tout en sachant qu'en fond de vallée il y a des supers generateurs d'harmoniques ( transfos de n x100KVA dedié à l'electrolyse )> franchement je ne vois pas ..je mets sous l'oreiller c'est comme en bricolage , l'idée vient souvent après
== = = = = = = = = = = = = = = = =

defaut
RE : oui, sur le bornier direct donc sous les capots ex : resistances de puissances noires ou vertes vitrifiées sur un support tubulaire ceramique avec des pattes-cosse qui se font rapidement la malle à cause des vibrations mais en groupement de batteries elles sont souvent apparentes sur les jeux de barre et en extrémité de maintenance derrière un grillage ( un appui avec un tournevis permet d voir simplemnt l'etat du sertissage à
== = = = = = = = = = = = = = = Et après le déplacement en

Re : donc elle devait etre en défaut d'isolement ou HS == == = = = = = = = = = = = = = = >

RE : enquete policière technique de routine les suspects interne : les deux transfos et les condos , les auxiliaires les suspects externes : ? ..mais ils entrent par la terre ou..les airs

= = = === === = == == ../...

primaires. D'où je déduis qu'il devait présenter une inductance de fuite assez importante. Re : oui

= == = == > > quand elle a été déplacée en amont a-t-elle été bien reliée à la terre

Re : voir plus haut = ==== = = == === = >

la
Re : régime de neutre TT ou IT ( par un TT foireux du poste sur poteau ) ? ..si une phase % en défaut les calculs d'harmoniques sont-ils toujours valables ...( dans le sens : reponse de votre mesureur par rapport à un certain taux de "distorsion " de l'equilibre du reseau , seule la notice peut renseigner ) à suivre

= == = == = = = = = = = > > Phénomènes de resonnances :

RE : oui, bien ..mais c'est fréquent dans le monde industriel le desequilibre de la batterie capas BT ( tri ) la plus ou moins bonne mise à la terre de la batterie ( BT ) fixe les capas de fuite et le comportement général de la batterie ) les groupements de batteries sont souvent posées sur des caillebotis bois les isolant du sol ciment conducteur du poste ou caillebotis isolant sur fosse pour ceux à huile , le courant de fuite est alors affranchi clairement dans le PE

== = = = = = =

RE : ? une batterie de condensateur serait -elle un rejecteur ordinaire d'harmoniques de rang impair en mode différentiel ou ( et ) commun ..pas d'idée
== == == = = = = = >

;-)
comme tout cahier de scharges note : Gille de Robien a bien spécifié avant hier que le cahier des charges ( appel d'offre ) des radars avait été passé avec "une marge d'erreur de 20% " dixit donc la sagem a construit des appareils précis à 5% sur la vitesse et avec une marge d'erreur de 20% sur la detection aspro mais c'est de la technique-politique , pas dans ma formation
bonne journée le schmilblick H11 n'a pas avancé
.../...

.../...
victor
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 14.05.2004 11:41, *Victor* a écrit fort à propos :

J'en doute fort. On l'avait changée dans l'espoir de régler le problème mais les disjonctions se produisaient toujours avec la nouvelle.

En aval du transfo d'isolement, c'est le régime IT à neutre impédant qui était appliqué. Dans le coffret de comptage au pied du poteau EDF, je me souviens qu'il y avait une espèce de gros éclateur à gaz. Hélas, mes souvenirs sont flous pour le reste, mais s'il y a une chose en laquelle j'ai confiance, c'est bien mon dispositif de mesure.

Je n'ai pas dit que le courant dans les autres phases était normal et suis intimement convaincu du contraire. Je pense avoir mesuré aussi au moins une autre phase mais la rigueur m'empêche de l'affirmer.

Non, mais ça me fait chaud au cœur de savoir que je ne suis plus seul à y réfléchir. ;-) Si la vérité éclate un jour, j'aimerais bien que ce soit avant mon départ pour l'autre monde. Mais je me contenterais d'une hypothèse qui tienne debout.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
le message de .../....

== = = = = = =Bonsoir
je ne souhaite la mort de personne et comme j'ai une vocation refoulée de chirurgien je propose la suite suivante après relecture de tous les posts
je reviens à l'analyse suivante : 1 ) il n'y a pas d'onduleur interne , uniquement des circuits dits "passifs" mais eventuellement resonnants 2 ) pour generer des harmoniques il faut une source donc* cette source ne peut etre que le support ligne EDF* 3 ) l'ionisation de l'air, le rayonnement reception des signaux sont nuls dans la station et l'opérateur est compétent
==> mais ...en pied de poteau vous avez un eclateur à *gaz* ... dans quel état ? et un gaz plus ou moins ionisé *entretenu* par le 50Hz homopolaire d'edf ...( jusqu'à 300A théorique en aérien ) ==> et *un gaz ionisé cela genère des harmoniques de rang élevé *
le schmilblick avance-t-il un peu ?
bon je retourne à la sieste , ... bonne fin de journée
Victor
...
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Une analyse des courants aurait sans doute été beaucoup plus pertinente. Le H11 oriente vers les redresseurs.
le message de

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 15.05.2004 21:17, *FAB* a écrit fort à propos :

On sait déjà qu'ils étaient excessifs dans la batterie de condensateurs, mais je n'avais pas, hélas, le temps de pousser l'enquête sur la cause jusqu'au bout, l'important étant de mettre fin aux conséquences.

L'harmonique 11 était toujours présente redresseurs arrêtés. (Des redresseurs à thyristors classiques.) Et les autres harmoniques n'avaient rien d'excessif, même redresseurs en marche. Merci quand-même de t'intéresser à la question.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour, Dans quelles gammes de fréquences travaillait cet émetteur ? Peut-être faut-il chercher du côté de la résonnance avec le circuit LC (L : les bobines du transfo, et C les batteries de condos) ?...
M.Dusart --------------------------------------------
le message de

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 16.05.2004 13:15, *Michel Dusart* a écrit fort à propos :

Bonjour
4 GHz pour les plus basses !

Oui, c'est cette hypothèse qui m'avait conduit à déplacer la batterie de condensateurs en amont du transfo d'isolement, et l'opération fut couronnée de succès. Reste plus qu'à proposer une explication à l'origine de ce phénomène de résonance. Si, comme j'en suis persuadé, la composante à 550 Hz ne prenait pas naissance à cause de l'installation locale, il fallait qu'elle fût présente sur le réseau EDF. En élargissant le cercle géographique, je trouve quelques sources de pollution possibles : Il y avait une usine de pâte à papier à une vingtaine de km, et une usine d'électrolyse du cuivre à une trentaine. Et une ligne de chemin de fer électrifiée devait passer pas très loin. Autre hypothèse, un peu farfelue peut-être : se pourrait-il que quelqu'un s'amuse à injecter du 550 Hz sur le réseau ? Pour faire tourner son compteur à reculons ? Dans un autre but ?
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Salut,

Se serait possible (de nos jours, plus rien m'étonne), mais ce serait quand même vicelard, et je vois pas dans quel but.
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel : http://205d.fr.st
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour, D'après la description (voir votre premier post), je suppose que le circuit L-C est en série. On entre donc dans la possibilité d'avoir une résonnance "tension" avec une des fréquences (multiples ou sousmultiples) de l'émetteur situé à proximité... Ce qui expliquerait votre tension parasite en H11. A ce propos, c'était une des idées de Tesla, pour transporter l'énergie électrique à grande distance, en utilisant, non des câbles, mais "l'éther", comme on disait encore à son époque... Pour éviter le problème décrit, il eût sans doute mieux valu, plutôt que de déplacer les condos en amont, installer le transfo et les condos dans une cage de Faraday, liée à la terre...
M.Dusart --------------------------------------------
le message de

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

T'es sûr qu'un musicos de donnait pas le La ??? PAS ICI ? Là quand même !!!
des los indios
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.