Inducteur d'un Moteur à courant continu à excitation indépendante.

Bonjour,
Agi(ssai)t-on sur l'intensité dans l'inducteur d'un moteur à courant
continu à excitation indépendante *en fonctionnement* ?
Si oui, dans quel but ?
Merci.
J.H.
Reply to
Jacques Haddi
Loading thread data ...
Le fonctionnement normal est la variation du courant d'induit et une excitation fixe.
Mais la variation d'intensité d'excitation a bien été utilisée aussi pour regler la vitesse - mais pour augmenter la vitesse au delà de la plage normale de variation par l'induit - on se trouve alors dans la zone à puissance constante.
(On a pu en user peut etre dans certains cas pour equilibrer les vitesses de plusieurs moteurs ? )
Avec un bémol : la désexcitation est à manier avec prudence, car il y a une limite inférieure à ne pas franchir : perte du couple, augmentation difficile à controler de l'intensité d'induit, risque de flash collecteur, etc et autres joyeusetés (interdit à vide : risque d'emballement et flash collecteur, destruction du moteur, danger centrifugation des lames du collecteur - explosion du collecteur et du bobinage d'induit)
I think de nos jours les variateurs 4 quadrants agissent sur l'induit ET sur l'excitation
r
Jacques Haddi a écrit :
Reply to
desilu
"Jacques Haddi" a écrit dans le message de news:472344c4$0$9011$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Bonjour, Le plus souvent, le moteur à excitation séparée était utilisé à excitation constante permettant ainsi une très bonne régulation de la vitesse. Dans certaines applications, une réduction du courant d'excitation permettait d'augmenter la vitesse du moteur dans de larges proportions. À noter que les gros moteurs de traction (ferroviaire) étaient du type "série" mais avec un rhéostat shuntant les inducteurs pour faire varier la vitesse du train. Bien cordialement, Max.
Reply to
Max

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.