microcontroleur pour piloter un driver de moteur pas à pas

Bonjour,
mes futures machines industrielles. En partant d'une carte toute simple
qui ne fait que piloter le moteur en puissance via des impulsions
formatting link

Je me suis dit qu'il suffirait que j'interface ce type de cartes avec un
Qu'en pensez vous ?
Reply to
Julien Arlandis
Loading thread data ...
[ CUT, j'obtiens un message d'erreur si je laisse la citation, aucune
Bonjour,
de Trinamic.
sans capteur, etc ...)
Reply to
Loïc G.
port ethernet, une adresse IP et un serveur HTTP. Ensuite, je branche tous
http://motor47/gotoPosition/?{pos:x,acc:a,dec:d}
pilotage, elle communique avec le raspberry en I2C et se contente de
Reply to
Julien Arlandis
ce n'est pas du tout un servodrive mais un simple sequenceur/driver,
rotor.
du rotor
MF permet de couper l'alimentation stator pour passer en "roue libre",
sur du pilotage vectoriel
formatting link
dans des games ou surdimensionner le moteur coute plus cher que le
projet de pilotage http de tes moteurs, j'attire toutefois ton
pas selon ce qu'on pilote...
serait la solution qui te permettrait d'obtenir l'architecture IP que tu veux
Reply to
Olivier B.
Oui.
l'ordre du khz, en jouant sur les interruptions et les timers du arduino
je vais remplacer le couple raspberry + arduino, n'existe-t-il pas des cartes qui combinent les deux ?
avantageux de partir sur des brushless ?
par exemple suivre une trajectoire avec une imprimante 3D ou une CNC. Ce
qui correspond grossomodo au cumul des latences de la liaison I2C et du
Reply to
Julien Arlandis
empiler jusq'au crash.
Virtuellement parce que la vitesse et position du rotor ne sont
perdus...
Pour le peux que je connais de toi, je dirais oui, mais pas sans un certains nombres de tests pour trouver les limites et ne pas s'en
j'utiliserais un contact d'index pour lever une alerte si le
etc...
l'utilisation d'un autre type de moteur)
que boucler le positionnement avec un autre type de moteur fait appel
les fraises" comme disait mon prof d'automatisme, il y a aussi des
certains cas, bref laisse tomber...
Reply to
Olivier B.
cette approche ? Si c'est le cas, c'est le jackpot, plus besoin de microcontroleur, juste
formatting link

formatting link

Reply to
Julien Arlandis
qui est sur pour moi c'est que Qnx est incontournable, obtenir une
et donc au couple, provoquent des pertes fer (joules) et rendent le
Reply to
Olivier B.
rendement du moteur, il ne me parait pas illusoire de penser que cette
Reply to
Julien Arlandis
"The BeagleBone Black is an open hardware single-board computer. While it's similar to the Raspberry Pi, the BeagleBone Black targets a bit of a different market. Rather than focusing on hobbyists, the BeagleBone Black is more an engineering-focused board. For instance, the BeagleBone Black boasts dual 46-pin headers, 4GB of 8-bit eMMC, and a NEON floating-point accelerator. Plus, there are two PRU 32-bit microcontrollers."
raspberry + 2 arduinos ?
du BeagleBone ?
Reply to
Julien Arlandis
l'architecture t'autorise comme niveau d'interruption. Sur Atmega tu
as un OS il peut disposer d'interruption prioritaires sur la tienne.
Je ne connais pas l'archi R.PI aussi je vais potentiellement dire une
sur la tienne.
Linux mais je n'en sais pas plus sur le sujet je ne fais donc
"tombe en marche" grace au surcroit de puissance...
l'interruption et celui de gestion "haut niveau" s'ils ne sont pas
de certains chips pourtant complexes
quelle bonne blague :'-)
Reply to
Olivier B.
rendu compte qu'un Arduino Due suffisait.
formatting link

formatting link

Reply to
Loïc G.

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.