variration de vitesse

bonjour les pros de l'electrotechnique,
Est il possible de reduire la vitesse d'un moteur asynchrone (en 220V avec
capa de 10uF) sans passer par un variateur de fréquence. (exp en changant la
valeur du condensateur) ?
merci pour vos reponses
JAVERSIE
Reply to
<javersie
Loading thread data ...
a écrit dans le message de news:41eedb4b$0$21745$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Bonsoir suis pas un pro, mais je pense qu'il n'y a pas de solution électrique en dehors du variateur de fréquence. La vitesse de rotation d'un moteur asynchrone est directement liée à la fréquence et au nombre de paires de pôles du moteur, d'ou les vitesses théoriques de 750, 1500, 3000 t/mn Changer le rapport de transmission par poulies courroies... sinon je vois pas JJL
Reply to
Jean-Jacques Lallet
"Jean-Jacques Lallet" a écrit dans le message de news: 41eeef35$0$19427$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Par la tension aussi (ex gradateur sur chaque phase).
Je pense qu'avec l'histoire du condo, Jean Jacques a un moteur tri qu'il alimente en mono.
Reply to
SRV
Jouer sur la tension d'alimentation ou le dephasage du pole auxillaire (en changeant le condensateur) c'est pour des variations de faible amplitude et si le moteur à vraiment de la marge niveau puissance. Sinon variateur de frequence ou variateur mecanique (a disque, PIV,...) si on a besoin de modifier souvent la vitesse, sinon il existe tout simplement les reducteurs mecaniques.
a écrit dans le message de news: 41eedb4b$0$21745$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Adrien Gaudel
laisse tomber, la seule solution valable est : moteur tri + variateur
un mono ne va pas sur un variateur de F. R
Reply to
R.Girard
Bonsoir,
La possibilité dépend en grande partie de la charge mécanique que vous devez entraîner. Si son couple résistant décroît très vite quand la vitesse diminue (c'est le cas des ventilateurs), c'est possible de faire varier la vitesse en diminuant la tension (par gradateur, par résistance additionnelle, pour le changement de valeur du condensateur peut-être, je ne sais pas).
En revanche, si le couple résistant est à-peu-près constant en fonction de la vitesse (levage) ou pire augmente à faibles vitesses (broyeurs), diminuer la tension du moteur sans action sur la fréquence a de fortes chances de le faire caler ou de le faire griller (augmentation importante du glissement). Le variateur de vitesse/fréquence est alors obligatoire, mais manque de chance, à ma connaissance, on n'en trouve pas pour des moteurs monophasés. Il faut à ce moment songer à remplacer le moteur par un moteur triphasé et un variateur. Pour les très petites puissances, il existe des variateurs alimentés en monophasé et qui sortent du triphasé côté moteur.
CJ
Reply to
""cjoubert"
Proposition sous reserve que mes souvenir soient bon.
Si tu varie la tension tu ralenti, mais tu perd en force motrice. Si tu varie la freqeunce, tu ralenti le moteur en gardant la force electromotrice.
Et si tu prend un hacheur en utilisant le principe de l'alim a decoupage ? ou un altistart/altivar ?
Reply to
Quoi ma gueulle(R) ?

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.