Krach électrique

difficile parfois de rester dans l'image :-))
il manque une donnée très importante c'est le couple , pour alimenter lampe de chevet et ton radio-réveil.il faut une "puissance" qui est égale mécaniquement à la vitesse de rotation ( en rd/s) x couple ( en n.m) soit P=Cw
juste , si tu branches un four , le courant va augmenter le couple résistant va augmenter , pour maintenir la vitesse de rotation il faudra augmenter la puissance donc le couple moteur ( pédaler "plus fort" )
c'est juste sauf que nos "images" se limitent à un vélo ou une voiture , un réseau c'est des centaines de machines reliées entre elles et reliées à leur charge , aussi les plus grosses imposent le rythme de 50 hz , si une machine localement va "plus vite" elle va se comporter comme un générateur vis à vis des autres et rapidement un couple résistant va la ramener à la raison : conclusion la vitesse de rotation des machines est la même pour toutes les machines , seul le couple change .
C'est en ce sens que je disais qu'il faut se méfier des images trop simplistes comme celle que je donne dans un autre post . .
anécdote : sur les groupes de production il n'y a pas de boutons +P ou -P , mais des boutons +VITE et -VITE ( en réglage manu c'est à dire surtout en hydraulique ) sur une machine découplée du réseau une action sur +VITE va ouvrir les injecteurs et la machine ira vraiment plus vite . Mais si cette machine est couplée au réseau elle ne pourra pas aller plus vite car elle est tenue par la vitesse des autres machines et donc en ouvrant les injecteurs , la vitesse restant constante le couple va augmenter donc la puissance est ça fera du +P . ;-)
Hasta luego
Reply to
Itacurubi
Loading thread data ...
Donc, avant l'incident la France était exportatrice de 6300 MW. Dont 2000 MW vers des pays autres que l'Europe continentale (Italie, Espagne, Portugal).
Pendant l'incident la France a lancé la production de 5000 MW d'hydraulique et a coupé des clients pour 5200 MW. On avait donc une surproduction d'environ 16500 MW qui a servi à soutenir l'Allemagne au détriment d'une partie de la population française et des autres pays qu'elle alimentait.
La question est : jusqu'où doit aller la solidarité ? surtout envers un pays qui crache sur le nucléaire et dont les activistes sont pour une bonne part à l'origine de l'arrêt scandaleux de Creys Malville.
Après tout, ils n'avaient qu'à démarrer leurs éoliennes ...
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI
"Philippe RAI" a écrit dans le message de news: 1hot2qq.t2hyvggou1a8N% snipped-for-privacy@NSfreesurf.fr...
Hier ils avaient besoin d'aide, demain ce sera peut-être nous. Souvenez vous de la tempête du 26/12/99 où la société Electrabel (un concurrent belge d'EDF qui est dans le giron de Suez) est venue aider les français à reconstruire le réseau. La mémoire est courte on dirait .....
De plus, comme je l'ai indiqué, il faut garder le plus longtemps possible un réseau interconnecté ; cela permet aux différents groupes couplés de participer ensemble au maintien de la fréquence.
Reply to
SRV
Salut SRV,
Je ne comprends pas le raisonnement appliqué au krach. L'incident commence par une chute de ligne, qui réduit la consommation allemande. Comme Production = Consommation juste avant, la production devient excédentaire. Pourquoi a-t-il fallu couper le courant en France si la production était excédentaire?
Shivar
Reply to
Shivar
SRV a =E9crit :
La capacit=E9 de transport des lignes doit intervenir aussi non ? c'est =E0 dire la possibilit=E9 physique d'envoyer la sauce l=E0 o=F9 il faut sans risquer de faire fondre les fils.
Un peu comme le maillage de l'internet si un gros tuyau p=E8te, et que les routeurs fonctionnent (trop) bien le trafic va aller saturer les petits tuyaux qui vont s'effondrer =E0 leur tour ... effet domino garanti.
Reply to
yahoocat777
"yahoocat777" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@k70g2000cwa.googlegroups.com...
Oui.
Si la capacité de transport n'était jamais mise en défaut alors il n'y aurait jamais de problème, puisque l'on pourrait transporter toute l'énergie que l'on veut, là où l'on veut. La limite physique des lignes est lié aux pertes qui chauffent l'ame des cables jusqu'à la protection.
En résumé :
Capacité de transport + ou - fortes peuvent générer des déséquilibres entre la production et la conso prévisionnelle => variation de la fréquence. En parade on a les régulations des groupes de production interconnectés + les actions des gestionnaires du réseau.
Reply to
SRV
"Itacurubi" a écrit dans le message de news:455a4348$0$5755$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Ils n'ont pas Ségo - Sarko, ils en ont d'autres de même gabarit. Ceux là ne manquent nulle part.
Reply to
Gérard
Bonjour
Elle était excédentaire dans le bloc scindé est de l'europe (ce qui a valu une monté en fréquence) et déficitaire dans le bloc scindé ouest de l'europe (baisse de fréquence et donc coupure sur le réseau RTE pour éviter de faire démarré la cascade d'ilotage des centres de production )
Reply to
David Crochet
Oui, mais ce faisant ils ne mettaient pas leur réseau en danger, la situation était complètement différente.
Sauf que dans le cas présent on se rend compte que c'est la France qui tient tout le réseau à bout de bras et que cela peut être à son désavantage.
C'est cela qui n'est pas normal.
Vaut-il mieux risquer l'effondrement de tout l'édifice ou compartimenter pour isoler toute la branche malade ?
Sachant qu'il n'est pas si évident que la stabilité soit meilleure avec un gigantesque réseau unique qui d'ailleurs n'existe pas réellement faute d'un maillage suffisant.
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI
"Philippe RAI" a écrit dans le message de news: 1houw07.1fadc9tz01l7uN% snipped-for-privacy@NSfreesurf.fr...
Il est évident que le maillage du réseau européen est à parfaire . Ya du boulot !
Reply to
SRV
Surtout quand les gens refusent l'implantation de nouvelles lignes.
Il y en a même qui construisent dessous (ce n'est pas interdit et le terrain n'est pas cher) et ensuite demandent à EDF de déplacer la ligne (dixit une personne du RTE).
Philippe RAI
Reply to
Philippe RAI

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.