Pertes sur le réseau de distribution

Bonsoir
Suite à un récent sujet 'rendement global transport énergie', j'ai téléphoné
au RTE pour avoir plus d'info les pertes réseau.
J'ai bien cru que j'allais passer ma journée au téléphone, en basculant
sans cesse d'un service à un autre.
Je me serais cru à EDF tellement c'est le sook coté diffusion d'informations
.
Résultat :
Sur le site RTE seules les pertes du réseau >63 kV figurent (comme indiqué).
Pour les pertes du réseau < 63 kV, le RTE ne les connaît pas. Mais tous les
jours EDF envoie au RTE un équivalent de consommation qui correspond aux
pertes réseau 63kV.
Je n'ai pu avoir l'ordre de grandeur des pertes réseau < 63kV (5% , 10% ,
40% ?).
Le mieux serait de demander à l'organisme qui optimise la production à EDF
(le COOP il me semble).
Mais j'en ai un peu marre.. Je passe le relais à qui le veut.
Conclusion : on n'est pas plus avancé sur le rendement global chiffré.
:-(
Reply to
SRV
Loading thread data ...
SRV a écrit dans l'article ...
d'informations
A rajouter les pertes réseaux par accidents, (1999). Et en soustrayant les KW vendus, si connus, et les KW produits? Le résultat ne seraient que global, car incluant toutes les pertes autres que celle duent au transport.
Reply to
PRUNE333
pour l'instant RTE fait toujours partie intégrante d'EDF
normal
Faut faire attention avec les sigles , par EDF tu entends ce qu'on appellait la Distribution ( EDF GDF Services ) , mais eux ne peuvent pas connaitre les pertes en 63 kV car leur domaine commence aux postes sources 63/20 kV , seuls qq producteurs débitant sur le 63kV ou le 90 kV donnent leurs pertes mais attention c'est la diff de Pactif sortie groupe - Pactif livré poste ( c'est à dire elles englobent des fois les pertes transfo et les auxiliaires usine !! ) EDF Services ne peut que comptabiliser l'énergie achetée au RTE , et l'énergie vendue aux clients , la diff doit être plus ou moins égale aux pertes .... si le comptage des auxiliaires de poste est bien réalisé :-))
exact , mais le COOP optimise les placements et ne s'occupe pas des pertes
à mon avis tu ne trouveras pas de données chiffrées sur l'ensemble des pertes du réseau , d'autant plus que cela dépends énormement de l'état des lignes ( capacitives ou inductives ) des conditions climatiques et des méthodes et de la topologie des mesures de l'énergie . Si l'on prends par exemple des groupes de production hydro il peuvent fonctionner en alternateur ou en compensateur synchrone , lorsqu'ils fonctionnent dans ce mode energie active est négative (un achat pour le producteur , et une vente pour RTE) par contre ils produisent le réactif nécéssaire au maintien des tensions sur le réseau . Est-ce que c'est compté en pertes ? ( ordre de grandeur 4 MW pour un groupe de 100 MW )
La seule indication pouvant donner une piste serait de faire la diff entre les stats d'EDF GDF Service + les différentes régies , et celles du RTE , reste plus qu'à connaitre celles des producteurs (autonomes , CNR , EDF ) pour avoir une idée .... mission impossible !
Reply to
Itacurubilin
"Itacurubilin" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@mb-m17.aol.com...
Bonsoir
Et pourtant, je peux te certifier qu'une bonne gestion des placements ppasse SURTOUT par la maîtrise des pertes. :-)
N'empêche que physiquement, si ses pertes sont énormes il convient d'en informer le RTE. Sinon krach sur la fréquence garanti !!!
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Quel rapport entre les pertes et la fréquence?
Reply to
F
"F" a écrit dans le message de news:415de9f4$0$11041$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Bonsoir (ou bonjour :-)
On a déjà pas mal discuté du sujet ici (voir dans les archives).
Je résume mais très rapidement.
En théorie : Si production=consommation alors la fréquence est fixe à 50Hz. Si prod > conso , alors fréquence devient > 50Hz Si prod < conso alors fr devient < 50 Hz.
En pratique : conso est toujours = prod, donc c'est la fréquence du réseau qui varie en permanence autour de 50Hz.
Sachant que le RTE doit assurer fréquence = 50Hz, il doit connaître la conso (via des prévisions) et demander aux producteurs d'ajuster la prod en conséquence. Si les pertes réseau distribution sont très fortes et inconnues du RTE, on aura conso >> prod ==> écroulement de la fréquence réseau.
Suis-je clair ?
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Oui j'ai bien compris tu parles ici d'équilibre P=C mais là encore aucun rapport avec les pertes
Non, pas vraiment. L'écroulement de la fréquence du réseau est un mécanisme plutôt rapide du Système Electrique. Il est traité en temps réel. La compensation des pertes est couverte en prévisionnel par des achats auprès des producteurs ou des imports. Les pertes sont relativement stables et évoluent peu, c'est pourquoi elle ne peuvent causer d'écroulement de la fréquence. S'il y a un écart sur les pertes par rapport à leur couverture, elle sera simplement vue en temps réel par un écart d'évolution lente sur la consommation et compensée en temps réel par les opérateurs. Ce qui cause les écroulement de fréquence ce sont les perte des production principalement (déclenchement de groupes) ou les variations violentes de programmes d'échange mais pas l'évolution ou la mésestimation des pertes.
Reply to
F
"F" a écrit dans le message de news:415e6f8b$0$32504$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Prenons donc un exemple très simplifié :
Imaginons que demain la conso prévue soit 40 GW constants toute la journée. Donc le RTE demande 40 GW de prod aux unités connectées au réseau.
Supposons que les pertes de distribution soit de l'ordre de 30% comme le déclare 'marco torreani' ici. 30% de 40GW = 12GW. Rappelons qu'ici le RTE n'est pas informé de ses pertes.
On aura demain Prod = 40 GW Conso = 40 + 12 = 52 GW.
Avec un statisme de l'ordre de 650 MW par hertz, on aura une variation de la fréquence de 18 Hz ( 12 / 0.65 ) La fréquence réseau se stabilisera à 32 Hz.
Il y a donc un truc qui cloche. Parade : le RTE connait les pertes 12 GW et ajuste l'offre à 52GW.
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Non, ton raisonnement n'est pas bon tu ne peux pas considérer la mésestimation de tes 12000MW de perte comme le déclenchement d'un groupe, tu dois la considérer comme un aléa de conso. Celui-ci a forcément une évolution lente et est géré en temps réel par les marges à échéance. Evidemment pour ton exemple, on a généralement pas 12000 MW de marge à échéance, mais dans ce cas des imports seraient probablement effectués, des effacements de conso aussi.
Enfin concernant ton calcul de statisme, tu oublies que le réseau est interconnecté, lors d'un aléa ce n'est pas une centrale qui réagit mais toute l'Europe. Heureusement d'ailleurs car d'après ton calcul le déclenchement d'un groupe de 1500MW entrainerait une chute de fréquence de 2,3Hz ce qui n'est évidemment pas le cas. Pour effectuer ce genre de calcul il faut utiliser l'énergie réglante européenne et non le statisme d'une tranche. On obtient alors pour ton cas : 12/28=428mHz ce qui est déjà beaucoup d'où une stabilisation à 49,57 Hz. Efin concernant tes ordres de grandeur une mésestimation des pertes de 12000 MW n'est pas réaliste, on ne peut pas imaginer un aléa de conso d'un telle valeur. Un aléa de conso dépassant 3000MW est déjà suffisament rare. De plus de tels aléas de consos sont généralement expliqués par des aléas météos ou autres.
Encore une fois les mécanismes d'écroulement de la fréquence et de compensation des pertes se déroulent dans des échelles de temps complètement différentes donc difficile de faire un lien entre les deux.
Reply to
F
Bonjour, Le RTE n'as pas besoin de connaître les pertes de la distribution.C'est le problème de la distribution. EDF-Gaz De France Distribution est un client au RTE. Le RTE connaît par historique ses pertes sur son réseau de transport. Le RTE connaît par historique les demandes de la distribution. C'est tout Dons au final Le RTE Achète sur le marché les GW pour compenser ses pertes sur son réseau.
De mémoire j'avais lu que les pertes Transport et Distribution étaient de 10% sortie centrales. Mais je recherche ma source..... J'espère trouver....
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Reply to
Alpha 50
"F" a écrit dans le message de news:415e88ee$0$32501$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Je crois que l'on ne se comprend pas. Je me suis mal exprimé, mais suis volontaire à réessayer.
Je tente un résonnement par l'absurde en disant que 1.Si les pertes sont de 30% de la prod 2.Et si le RTE ne les connaît pas => alors le réseau a sa fréquence qui sort largement de sa plage. Ce qui n'arrive jamais (sauf accident).
Conclusion : soit 1 , soit 2 , soit les 1 et 2 , sont des hypothèses fausses.
Pourquoi lente ? Avec les hypothèses de départ, physiquement les pertes de 12GW sont présentes et valent 30% de la conso 40GW.
Tu as raison.
Je ne fais que reprendre les dires de certains qui affirment ici que le rendement global est de 60-70 %.
Reply to
SRV
"F" a écrit dans le message de news:415e88ee$0$32501$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Puis-je te demander ton profil professionnel ? Tu es du RTE ? Coop ?
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Lente parceque tu pars forcement d'une situation stable. Effectivement si on considère que RTE s'est "planté" de 12000 MW de pertes pour une journée entre J-1 23h55 et J 00h05 il va y avoir un écart de 12000MW. Celui-ci va toutefois s'étaler sur une dizaine de minute laissant le réglage secondaire rentrer en jeu.
Enfin pour l'ordre de grandeur on a certainement pas 30% de perte sur le réseau. Surtout si l'on ne prend en compte le réseau de distribution... Je pense que la personne qui a sorti ce chiffre confond avec le rendement de Carnot qui n'a rien à voir avec le sujet.
Reply to
F
"F" a écrit dans le message de news:415ea186$0$32511$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Ok, je me disais aussi . :-)
Bref, tous ces posts me confortent dans l'idée que le rendement global sortie alternateur des groupes / usagers est plutôt de l'ordre de 90% que de 60 %. Mais je n'ai aucune preuve à avancer.
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
F, peux-tu me contacter par mail ? snipped-for-privacy@online.fr
Merci.
Reply to
SRV
Bonjour, suite du feuilleton. D'après les informations tirées d'autres Pays (Denmark, Allemagne..)voici quelques chiffres pour une utilisation à 50% de la pleine charge : en pleine charge le rendement des transfos augmente un peu, mais les pertes des lignes augmentent beaucoup.
Transfo élévateur entre la sortie de l'alternateur et la THT : 98% maillage THT : 97% transfo THT / MT : 96% (souvent THT / HT suivi de HT / MT...) lignes MT : 96% transfo MT / BT : 94% lignes BT : 94% ceci dans le meilleur des cas. La régulation de tension à la source (excitation de l'alternateur, débit de vapeur) est extrapolée à partir des valeurs constatées en MT cos-phi ? quelle incidence ? Les différents organismes se limitent au sempiternel "supérieur à 0.8" sans chiffrer précisément, hop, t'en veux une louche ? D'autres voix sont inscrites dans les pertes dans les Pays ou une partie non négligeable de l'énergie est tirée de l'eau ou de l'air, exemple le remontage de l'eau pour compenser un réseau électrique excédentaire, fréquent avec le nuc, et reconstituer les réserves d'eau. Suivent les machines tournantes pour contenir le cos-phi et autres. Les pertes fixes (transfos à vide, corona en HT et THT) sont considérables. Dans un post précédent j'avais estimé 40% de pertes entre la sortie de l'alternateur et la prise de courant, on en est pas loin.
Cordialement Marco
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
d'informations
Reply to
marco torreani
"marco torreani" a écrit dans le message de news:41614648$0$9509$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Certainement pas, cette valeur n'est vraiment pas réaliste. Comment y arrives-tu?
Reply to
F
"F" a écrit dans le message de news:41618fc9$0$25737$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Pour la journée du 4/10/2004. Le prévision des pertes RTE (pertes transport sur HTB) est de 1595MW à la pointe pour une prévision de conso de 57100MW soit de l'ordre de 3%. D'après ton estimation (40% de pertes) on aurait 21245 MW de pertes sur le réseau de distribution pour arriver à ces 40%, chiffre bien supérieur aux exports, c'est complètement irréaliste.
Reply to
F
"F" a écrit dans le message de news:41619222$0$25747$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
J'ai moi aussi déjà affirmé mon fort étonnement face à ce chiffre 40% pertes. Si on intégre le rendement à la production on arrive à du 18% de rendement !!!! ( 35% rendement à la prod x 60% ==> sur 100 kJ de combustible on fournit à l'usager 18 kJ d'électricité !).
Ce chiffre est économiquement non viable, les générations précédentes auraient développé un autre moyen énergétique. L'aspect économique est important : les anti capitalistes pensent qu'actuellement la forte hausse du pétrole va forcer les Total and Cie à se bouger pour trouver des alternatives. Il en auraient décidé en 1946 avec un rendement si pourri .
Reply to
SRV

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.