Conducteur PE, terre et classe II

Bonjour
Un appareil de classe II ne doit pas être connecté à un conducteur PE
car cet appareil a d'une part une isolation principale contre les
contacts directs, et d'autre part une isolation supplémentaire contre
les contacts indirects.
Que se passerait-il si un appareil de classe II serait relié, soit à
un conducteur PE soit à la LEP (cas d'un sèche serviette mixe eau-élec
de classe II non munis de bagues de liaison isolante sur les circuit
de circulation d'eau chaude) ?
Il n'est pas incompatible de relier un appareil de classe II à un
conducteur de protection a des fins fonctionnelles (si j'ai bien
compris) ? qu'est sous entendu sous ce commentaire à la norme §237.3 ?
Merci des infos qui pourront y être apporté
Reply to
David CROCHET
Loading thread data ...
Bonjours;
Le raccordement des appareils de classe II ne permet pas d'utiliser la terre au niveau du câble d'alimentation et certain appareil de classe II n'ont pas de partie métaliques accéssible et ne permettent pas leur mise à la terre. Pour les appareils de classe II ayant une partie métalique qui serait en contact avec le niveau équipotentiel je ne pense pas qu'il y est d'ennuis car cette possibilité à du être prévu par le fabricant et les protections différentiel sont la au cas ou. Ceci dit il faudra 2 défaut simultanées (une pour chaque isolement) pour que la partie métalique soit sous tension.
Je ne la connais pas mais je peux vous donner un exemple. Un convecteur classe II fixée sur la paroie métalique d'un bureau en éléments préfabriqués dont les parois sont reliées à la terre. les supports de convecteurs étant métallique.
Cordialement Daniel.
Reply to
rosa.daniel
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:415c0bd3$0$22035$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Bonjour
reponse : les deux premières lignes du dernier paragraphe en bleu tout en bas de la page de cet § si vous ne souhaitez pas conserver le principe d'autoprotection contre les contacts indirects de cet appareillage ( dans lequel le courant de defaut max est limité de par construction et < à un appareil de classe 1 analogue )
vous basculez vers le raisonnement classique avec tension de défaut / ddr et valeur de prise de terre
...mais ..mais cela n'est possible qu'avec des appareils de classe 2 à enveloppe metallique en general ( normes spécifiques des appareillages ) ==> et pour lesquels le constructeur a prévu cette disposition ( une borne interne de "PE, masse" non accessible sans demontage et distincte du bornier classique, parfois un simple trou taraudable )
ya d'autres applications mais plus dans le cadre de labo, pilotes etc ...hors sujet ici on va pas decimer le pays
pour les installations domestiques il est interdit de modifier les classes 2 *** surtout dans les salles d'eau **** !!! cela relève uniquement du tertiaire et industriel
comme dit dans l'autre post , les classe 2 peuvent parfois etre posés en contact avec les structures metalliques du batiment ( contact de l'enveloppe externe ) ...ce n'est pas une liaison au PE au sens normatif ...bien qu'il y ait alors un courant de fuite fonctionnel ..mais là c'est un sujet de pro qu'il n'est pas utile de diffuser
hugh
victor
Reply to
victor

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.