Qu'est ce que l'effet Corona ?

Bonjour,
A force d'en entendre parler dans mon boulot et pour pas mourir idiot, j'ai
eu envie de connaître mieux l'effet corona (l'effet electrique, pas de la
bière, lol) ou couronne. Le seul pb c'est que la bibliothèque technique de mon
job est vraiment pauvre, à part les cours d'électricité de base.
Je cherche donc de la doc, des liens et/ou une bonne explication sur ce
phénomène (Causes, effets ....) et, mais vraiment si ça secoue pas les neurones
de tout le monde, des infos sur son implication sur les torons électriques à
pression ambiante et au vide.
Merci d'avance pour tout renseignement.
Reply to
Jphausser
Loading thread data ...
Bonjour
c'est ce que l'on appelle aussi "effet de pointe". Sur un objet pointu, les ligne de champ électrique sont très proche, ce qui provoque une "amenée " important d'électricité statique. elle est utilisé dans la soudure à l'arc par exemple ou sur les paratonnerre.
Reply to
David CROCHET
Bonsoir;
Voici ce que j'ai trouvé sur un groupe de discussion:
L'effet Corona (ou décharge en couronne) désigne la formation, sous l'effet d'une haute tension, d'une décharge électrique par ionisation d'un gaz à une pression proche de la pression atmosphérique ; il y a apparition d'une lumière diffuse et d'un crépitement. Exemples : le chuintement que l'on entend sous les lignes électriques de transport, le feu de St-Elme en haut des mâts de bateaux par temps d'orage, ou à l'extrémité du piolet de l'alpiniste (qui "entend les abeilles" d'après des copains à qui c'est arrivé...) .
Pour éviter les amorçages intempestifs, il faut éviter l'effet de pointe (donc bien ébavurer les pièces métalliques qui peuvent être en regard l'une de l'autre, arrondir les angles, etc.) ou améliorer la tenue diélectrique (par un vernis isolant ou un écran isolant, ou en éloigant les pièces l'une de l'autre, selon ce qui est possible dans chaque cas particulier).
Cordialement Daniel.
Reply to
rosa.daniel
"rosa.daniel" a écrit dans le message de news:415c61fe$0$27410$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Oui. L'effet couronne a été découvert par Franklin (l'inventeur du paratonnerre alors qu'il faisait du cerf volant !).
Il faut bien comprendre que l'effet couronne est du à la tension.
Exemple : imaginons deux conducteurs espacés d'un mètre par de l'air. On les soumet à 100V de différence de potentiels. Pour simplifier disons que cela conduit à avoir 1V par cm entre les plaques. Si on monte fortement la tension, on augmente fortement le nbr de volts par cm. Arrivé à une certaine valeur, l'air va se ioniser, c'est à dire commencer à devenir conducteur (les ions sont soumis à un champ électrique => la force dite de Coulomb les fait se déplacer).
C'est cette ionisation qui est se nomme 'effet couronne'. si elle est trop forte, un arc électrique arrive.
Petite remarque : attention aux poumons . En effet, dans les labo de très hautes tensions , l'air en se ionisant fabrique de l'ozone (du trioxygène O3) qui est nocif pour les poumons. L'ozone est bleu (comme le ciel, enfin celui du sud :-), et on peut voir des traînées bleues dans ces labo après des essais en THT. Celles-ci sont dues à l'effet couronne.
L'effet couronne arrive plus ou moins tôt suivant le gradient de tension dans l'air (lié à la géométrie, à la tension, à la qualité de l'air etc.).
J'ai trouvé une image ici :
formatting link

Reply to
SRV
Bonsoir L'effet Corona est utilisé dans les arts graphiques, le "bombardement" électronique d'un papier tres fermé ou d'un vinyl permet un meilleur accrochage des encres. C'est une application, rien a voir avec ce qui interesse Jphausser. JJL
"rosa.daniel" a écrit dans le message de news:415c61fe$0$27410$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
Jean-Jacques Lallet
"David CROCHET" a écrit dans le message de news:415c5eb2$0$3628$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Et à l'inverse, si on veut éviter l'effet couronne dans les laboratoires, on met des anneaux ou sphères métalliques en bout des conducteurs soumis à la THT.
Reply to
SRV
Il s'agit de perte d'électricité (décharge en couronne) à travers un gaz, l'air par exemple. Cela se produit à partir d'une tension dite "tension critique disruptive".
Pour un câble électrique de ligne haute tension :
U = A * r log D/r avec A facteur dépendant de la température et de la pression du gaz r : rayon du conducteur D : distance entre conducteurs
Cet effet est un inconvénient de plus sur les lignes haute tension qu'il faut aussi prendre en compte dans un projet.
Teddy
"Jphausser" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@mb-m07.aol.com...
Reply to
Teddy
Les collegues te donneront les bonnes reponses pour le mot pris au premier degre en elec,
mais par extension-analogie, on nomme aussi effet corona des micro aigrettes pouvant apparaitre * sur l'email des fils d'un bobinage et qui sont à la longue une des cause de destruction d'un bobinage. (*avec les fronts raides générés par les variateurs de frequence par exemple... mais chut! il faut pas le dire)
Robert GIRARD
Reply to
R.Girard
Bonjour, L'effet corona se produit uniquement au dela de 50 kV en continu : Sous ce potentiel, le champ électrique (V/m) intense crée provoque une ionisation partielle de l'air autour des conducteurs avec des arretes tranchantes. L'effet corona se caractérise par un bruit de craquement (disruption du dielectrique gazeux: l'air) et par de petites étincelles (l'ionisation de l'air). Pour s'en prémunir on arrondie tous les angles des pieces sous mise a un fort champ électrique ou on place des boules pour interconnecter les cables hautes tensions. Si vous avez des questions sur la haute tension n'hesitez pas a consultez l'excellent ouvrage :"traites de l'electricité, volume 22"
Ciao
"Jphausser" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@mb-m07.aol.com...
Reply to
Michaël DELCHAMBRE

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.