la panne ferroviaire suisse

"G.T" a écrit dans le message de news:42bd8abc$0$31219$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
De manière automatique ne veut pas forcément dire de manière programmée.
Tout cela pour dire qu'il n'a aucunement été "décidé" de confiner le réseau italien. Une partie des Alpes aurait pu tout aussi bien être entrainée.
Reply to
F
Loading thread data ...
Salut,
On tortille encore sur de la terminologie, là :-) Clairement, les conditions étaient réunies pour que le découplage ait lieu, non ?
Ben... D'où AMHA la nécessité de confiner au plus vite pour limiter les dégâts (ou la gêne), car je préfère que les chemins de fer suisses soient en rideau, et seulement eux, que la moitié des Alpes. Je n'ai rien contre les suisses, mais c'est *leur* panne, j'aurais écrit la même chose d'autres pays.
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
Pas vraiment car le débouclage (je préfère le terme déclenchement) en question n'était ni décidé ni anticipé par un plan de fonctionnement.
Exact, c'est ce qui s'appelle un plan de sauvegarde. Mais pour revenir sur l'incident italien, celui-ci n'a pas été attaqué. C'est important de le noter, d'où mes remarques précédentes.
Reply to
F
Salut,
Pour quelle panne ? :-)
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
"G.T" a écrit dans le message de news:42becf7c$0$27297$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
= == = Bonjour ben j'en suis resté à l'info initiale JT d'un potentiel CC... ( je n'ai pas l'affichage des réponses du début du fil que j'ai initialisé le 23 à 18.03 et tronqué par "F" au 24.06 )
pas acheté le journal et j'arrive pas à gougueuler l'info claire sur le sujet ni aux JT d'ailleurs
Ils n'ont pas de cantons electriques sur leur RF en chuiche ?
hugh
victor
Reply to
victor
D'apres "G.T" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Ca n'a pas grand-chose à voir: le réseau des CFF est distinct car il véhicule du 16 Hz 2/3. Les CFF et d'autres chemins de fer avaient à l'origine leurs propres centrales hydro-électriques (comme la SHEM, quoi).
Cela dit, les règles d'ouverture à la concurrence ont fait que des centrales à vocation ferroviaire peuvent fournir au réseau 50 Hz, et que les chemins de fer peuvent acheter à d'autres fournisseurs. J'imagine donc que certaines centrales produisent à la fois du 50 et du 16 2/3 Hz, et peut-être même qu'il existe des stations de conversion. Les deux réseaux ne sont donc pas rigoureusement indépendants.
Reply to
Marc Zirnheld
victor a écrit:
voir le post de GT un peu plus bas : -------------------------------------------- source : edicom.ch
Un court-circuit entre Rotkreuz (ZG) et Amsteg (UR) est à l'origine de la panne géante qui a paralysé le réseau ferroviaire en Suisse. Il a conduit à la mise hors service de plusieurs centrales électriques et provoqué une réaction en chaîne. etc.....
---------------------------------------------
Reply to
itacurubi
Salut,
(...) Oui, mais je n'ai jamais posté ça ! C'est David qui a posté ce message (intéressant, au demeurant), le 23/06/2005 à 18h19 (Paris).
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
"victor" a écrit :
salut,
concernant LA panne, la partie technique a bien été expliquée par 'David Crochet' le 23.6 (18:19). Le lendemain, la foudre s'est abattue sur la ligne CFF vers Martigny (VS), faisant tomber la tension dans plusieurs cantons romands, d'où une 2ème panne pendant quelques heures. 4 jours plus tard que la 1ère panne, une mini-panne a retardé pas mal de trains en Suisse alémanique.
on peut trouver toutes les raisons techniques (sûrement véridiques), pour moi LA raison principale est que depuis quelques années les CFF ont limé sur les coûts dus à l'entretien, à la sécurité et au personnel. Je suis fervent utilisateur des CFF depuis 15 ans, et je me souviens qu'il y a 8 ans j'entendais parler que le réseau était à la limite. Avec la venue de Rail2000 (en 2003!) le nombre de trains a quasi doublé pour avoir la correspondance toutes les 1/2 heures pour les grandes lignes et toutes les heures pour les boui-boui, quelle que soit le lieu en Suisse. Donc les lignes sont saturées et il ne faut qu'un petit écart (conf. la mise hors-tension d'un segment de ligne pour travaux) et d'un incident pour que tout s'écroule comme un château de cartes. les CFF ont annoncé hier (lundi) qu'ils n'avaient jamais prévu de panne totale dans leurs scénarios, et qu'ils débloqueraient des fonds pour pallier à ce manque de sécurité (maillage du réseau,...). Ils sont en train (é!) de faire machine arrière (re-é!) à propos de leurs économies de bout de chandelles sur la sécurité et le personnel !!!
il y a bien des 'cantons électriques' comme tu dis, mais le réseau électrique est totalement séparé du réseau CFF (qui possèdent leur propre centrales hydroélectriques et autres).
A+ zuzu
Reply to
zuzu
Salut,
Donc la deuxième panne n'est pas une "variante" de la première, mais seulement due à un manque de chance ?
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
Salut Marc,
Et ça amène ma question, jusqu'ici sous-entendue : si la situation qui a provoqué la panne du réseau helvétique avait duré, aurait-on dû subir un black-out dans une partie de l'Europe ?
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
"zuzu" a .../...
RE : Bonjour ben justement je n'ai pas l'affichage précédent le post d'un certain" F" le 24.06 à 14.03 et comme je suis l'initiateur du fil .....je me pose encore plus de questions ;-)
Le lendemain, la foudre s'est abattue sur la ligne
RE : ben ya le pognon du tsunami bloqué en banque ca ne devrait pas leur poser trop de problème pour l'obtention des prets
donc le CC serait en fait un déclenchement foudre tapant sur les alim des auxiliaires et qui aurait induit un dysfonctionnement surcharge des réseaux divers de traction à cause d'un aleas global de sequence jamis étudié de ces mêmes reseaux
RE : oui , donc faudrait discuter avec les schemas généraux sous les yeux
merci pour toutes ces précisions c'est un peu plus clair hugh
victor
Reply to
victor
salut, j'ai entendu que la panne provient d'une loco en court-circuit du à un aiguillage défectueux, mais ma source n'est pas sûre alors faut pas prendre ça comme base zuzu
voici l'extrait du post de "David Crochet" :
source : edicom.ch Un court-circuit entre Rotkreuz (ZG) et Amsteg (UR) est à l'origine de la panne géante qui a paralysé le réseau ferroviaire en Suisse. Il a conduit à la mise hors service de plusieurs centrales électriques et provoqué une réaction en chaîne. L'alimentation en courant du réseau a été partagée en deux secteurs: le sud était suralimenté tandis que le nord manquait d'énergie, ont indiqué les CFF. Le court-circuit sur la ligne de transport des CFF s'est produit à 17h08. Sa cause n'a pas encore été définie, a indiqué Jean-Louis Scherz, porte-parole des CFF. A 17h47, l'ensemble du réseau ferré à voie normale de Suisse était paralysé. Les deux autres lignes de transport assurant le passage de l'énergie entre les centrales d'Amsteg (UR), de Göschenen (UR) et du Ritom au-dessus d'Airolo (TI) se trouvaient alors hors service en raison d'un chantier le long de l'A2, à proximité du Gothard. Quelque 1500 trains se sont alors immobilisés. Selon les CFF, environ 200 000 voyageurs ont été concernés par la panne. Sept trains étaient bloqués dans des tunnels et ont pu être remorqués à l'extérieur après 90 minutes au plus. Une quinzaine de convois, principalement en Suisse centrale et au Tessin, ont pu être tractés par des locomotives diesel. Le dernier train a atteint son terminus à 03h43. Les premiers secteurs réalimentés en courant ont été ceux de Zurich/Suisse orientale, puis du Valais et du Tessin. La remise en service de tous les secteurs a été coordonnée de manière à éviter une surcharge. L'opération a pris fin mercredi à 21h30. Les CFF ne déplorent pas d'importants dommages au matériel. Certaines installations techniques ont pu être commutées sur le courant local. L'exploitation s'est bien déroulée jeudi matin. Les CFF n'ont signalé que peu de suppressions de trains, comme par exemple sur les lignes Lucerne-Berne et Zurich-Coire. De nombreux voyageurs sont attendus jeudi puisqu'environ 17 000 élèves partent en course d'école. Durant la perturbation, les CFF ont distribué plus de 200 000 «Rail Checks» d'excuses pour une valeur de quelque trois millions de francs. De mercredi soir à jeudi, ils ont trouvé des solutions d'hébergement pour la nuit pour environ 300 personnes et ont organisé des trajets en taxi et en bus, par exemple vers les aéroports.
Reply to
zuzu
"G.T" a écrit :
salut,
non, la 2ème panne n'est pas une suite ou une variante de la 1ère, mais c'est bien la foudre qui a fait disjoncter les lignes, c'est une autre type de panne et c'est la faute à pas de chance.
zuzu
Reply to
zuzu
"G.T" a écrit dans le message de news:42c136f0$0$11763$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Par quel mécanisme?
Reply to
F
Salut,
Je ne sais pas, par écroulement(s) successif(s) par exemple. Je pose la question, c'est que je n'ai aucune idée précise sur le sujet :-)
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
D'apres "G.T" , dans le forum fr.sci.electrotechnique...
Je ne vois pas. Le réseau ferroviaire cessant de consommer, il ne provoque pas de surcharge. Quant aux éventuelles centrales d'origine ferroviaire mais contribuent au réseau général qui seraient arrêtées, elles sont sans doute à petite puissance, donc l'influence doit être faible.
Reply to
Marc Zirnheld

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.