Fusible en amont compteur électr.

Bonjour,
J'espère que je suis sur le bon forum...
J'ai loué un appartement pour ma fille qui fait ces études à Lille et
apparemment il y a un problème électrique. D'après sa description (j'habite
à 1000 km) un fusible en amont du compteur sauterait. Pour moi, en amont du
compteur, il y a un disjoncteur.
Vous connaissez ce type de circuit qui oblige à faire venir un technicien
EDF pour faire rétablir le courant ou est-ce qu'elle se trompe ?
Merci d'avance,
Eiffel
Reply to
Eiffel
Loading thread data ...
Eiffel a écrit dans l'article ...
Soit elle se trompe, et elle a besoin d'apprendre l'amont et l'aval, bon mais si elle étudie. Soit effectivement c'est bien les fusibles à l'amont du compteur qui saute et là elle a besoin de faire venir un agent EDF. L'ordre de la distribution électrique: 1 distribution EDF (câble d'alimentation) 2 fusibles 3 compteur 4 disjoncteur de branchement 5 installation domestique (tableau de distribution comportant, fusibles et/ou disjoncteur divisionnaire, etc..). Donc si ce sont les fusiblesEDF qui ont sauter, il y a un problème entre le disjoncteur et les fusbles EDF (soit les fils, soit le competru HS), enfin c'est du domaine d'EDF. N'importe comment, elle ne peut théoriquement pas changer elle même les fusibles EDF, car ils sont normalements plombées, comme le compteur et comme la partie amont du disjoncteur (si celui-çi est près du compteur). Ou alors, elle a affaire à une vieille installation EDF, comme celà se voit dans les centres villes anciens et dans les campagnes, et là il n'y a plus de plombage, une petite vibration sur un vieux boitier porte fusible fait tomber les fusibles, etc.. Ou encore une autre possibilité, le compteur serait un compteur installé par le propriétaire du logement qui divise sont installation, de manière à n'avoir pas à demander à faire de nouveaux branchements EDF, pour ne pas avoir à refaire l'installation (ou les) électrique aux normes. Mais là c'est le proprio qui vas se faire allumer par EDF, car il est interdit de revendre de l'électricité (compteur divisionnaire), pour les particuliers jusqu'en 2007. Sinon, si c'est un fusible à l'aval elle peut elle même le changer en aynt pris les précautions d'usages, couper l'alimentation de l'élmlectricité aux disjoncteurs de branchement, ou appeler un étudiant obligeant.
Reply to
PRUNE333
OK. J'ai regardé chez moi et j'ai effectivement vu un boîtier plombé, en plus du compteur et du disjoncteur principal. Donc si ce fusible 60 A fond alors que le disjoncteur principal 45 A max n'a pas déclenché, c'est un problème EDF. Bizarre que le technicien EDF qui est venu le changer il y a deux jours ne s'en soit pas inquiété !
Sinon non, l'appartement est récent et s'il avait s'agit du bricolage évoqué, la personne de l'EDF l'aurait remarqué, je suppose. Tout est au même endroit.
Merci beaucoup. Eiffel
Reply to
Eiffel
"Eiffel" a écrit dans le message de news:ci9ihu$rpa$ snipped-for-privacy@gorgone.flt...
Bonjour
La règle est simple : avant le compteur , le matériel est la propriété d'EDF (d'où le plombage) , et après, c'est la propriété de l'abonné.
Je me permets une précision : il est possible qu'un fusible 60 A fonde sans que le disjoncteur thermique 45 A ne s'ouvre et que cela soit normal.
En effet le fusible et le disjoncteur ne protége par contre les mêmes défauts :
Fusible : élimine les gros défauts ( type court-circuit ) , c'est à dire énorme courant que l'on coupe très rapidement Disjoncteur thermique : élimine les défaut 'moyens', c'est à dire qu'il coupe un courant fort (mais non énorme) après un temps plus long que le fusible.
formatting link
Et voir ici dans les archives
formatting link

Reply to
SRV
Merci de votre réponse. Je comprends votre raisonnement et vous avez raison. Maintenant, un fusible ne fond pas non plus en un temps nul, cela fait deux fois que cela arrive en deux jours, non seulement le disjoncteur ne s'est pas déclenché, mais aucun des fusibles du tableau n'a fondu et aucun appareil n'est endommagé.
Plus de treize kilowatts, même pendant qqs millisecondes, ça ne passe pas inaperçu dans une installation domestique !
Comme je ne suis pas sur place, j'en suis réduit à spéculer. Frustrant :-)
Eiffel
Reply to
Eiffel
"Eiffel" a écrit dans le message de news:cia1o9$tfh$ snipped-for-privacy@gorgone.flt...
Pour connaître le temps de fusion d'un fusible il faut avoir sa courbe caractéristique (appellée courbe I carré de temps). On trouve cette courbe directement sur certaines boites (ex chez Legrand).
Exemple de courbe sur ce site
formatting link
Plus le courant est fort, plus le fusible coupera rapidement le circuit. Et inversement.
Reply to
SRV
Bizarre le lien. Mais bon, de mémoire, la milliseconde est un ordre de grandeur classique pour un fusible de faible puissance, où le rapport section/surface du conducteur sera favorable à une fonte rapide en cas de surcharge brutale.
J'ai pris le cas le plus raisonnable, mais je veux bien aussi que le fusible de 60 A ait été vaporisé en qqs microsecondes, cela n'explique toujours pas par où les 600 A nécessaires sont passés :-)
Bonne soirée, Eiffel
Reply to
Eiffel
Bonsoir Eiffel;
Je trouve votre histoire étrange. Pouvez vous nous indiquer les appareils que vous possédez, si vous vous chauffez à l'électricité et si oui qu'elle puissance maximal, si vous avez une idée de la consomation moyenne que vous relevez sur votre compteur. Je tiens à préciser que le disjoncteur de branchement est un disjoncteur magnétho-thermique avec thermique réglable. Il protége donc contre les cours circuits et les surcharges sans oublier la partie différentielle pour les contacts indirect. Pouvez vous nous indiquer la plange de réglage de se disjoncteur.
Cordialement. Daniel
Reply to
rosa.daniel
En amont du disjoncteur EDF appelé "disjoncteur de branchement" se trouvent les fusibles EDF (fusibles HPC). EDF a la responsabilité de tout ce qui est en amont de ce disjoncteur + le disjoncteur lui même. Votre installation et votre responsabilité commence en aval de ce disjoncteur.
Ces fusibles servent à limiter les courants de court-circuit afin de les rendre compatibles avec les performances très limitées (pour des raisons économiques) du "disjoncteur de branchement". Ils servent aussi à isoler votre installation du réseau public (sectionnement). Il faut savoir que des fusibles - même surcalibrés - finissent par s'affaiblir à chaque court-circuit arrêté par le disjoncteur de branchement ou normalement par les protections du client EDF (cad les vôtres). Dans chaque cartouche fusible, le fil fusible se distend et se fragilise petit à petit. Un jour, le court-circuit de "trop" finit par le faire fondre même avec une valeur modeste par rapport à son calibre. C'est ce qui explique parfois de tels phénomènes.
Ted
"Eiffel" a écrit dans le message de news:ci9a6c$qtv$ snipped-for-privacy@gorgone.flt...
Reply to
Teddy
Merci Daniel !
Une partie du mystère est résolue, le disjoncteur EDF est mort. Reste à savoir par où passe ce courant digne d'une centrale thermique.
Bon w. e. à tous. Eiffel
Reply to
Eiffel
Si de plus le technicien EDF n'a changé que le fusible mort, celui qui a fondu le lendemain doit probablement être l'un des deux restant. Dans le cas bien sur d'un raccordement tétraphasé. " Teddy" a écrit dans le message news: cicmnn$ar0$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
trouvent les fusibles EDF
disjoncteur lui même.
rendre compatibles avec les
de branchement".
s'affaiblir à chaque
les protections du client
une valeur modeste par
news:ci9a6c$qtv$ snipped-for-privacy@gorgone.flt...
Reply to
Jean-Remy Kieffer

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.