Re: Lampes economes : quelques mesures

geo cherchetout a écrit:

> Obtenir une mesure à peu près exacte de cette puissance n'est pas
> évident dans les conditions normales d'utilisation en courant
> alternatif. Je me suis donc amusé à faire quelques mesures, beaucoup
> plus faciles et sûrement plus fiables, en courant continu.
> Mes mesures portent sur deux exemplaires de lampes que je possède depuis
> plusieurs années :
>
> Lampe A : Polier Plus EL3001CB 11 W 220-240 V 50 Hz (environ 3000 heures > de service)
> Lampe B : OSRAM Circolux EL 24 W 220-235 V 50/60 Hz (très peu utilisée) >
> La tension continue au culot de la lampe étant réglée à 325 V, la lampe
> A consomme 38,5 mA. Sa puissance vaut donc 12,5 W.
> Sous la même tension, la lampe B consomme 75 mA, soit 24,4 W.
>
> Pour l'une comme pour l'autre, j'ai eu la surprise de constater que le
> courant consommé reste sensiblement constant dans une large plage de
> tension, ce qui fait que la puissance se trouve proportionnelle à la
> tension d'alimentation. (Je m'attendais à une puissance constante.) >
> Mes appareils de mesure sont de bonne qualité mais je ne garantis pas
> que l'erreur sur le résultat soit inférieure à 5%.
>
> Pour ces deux lampes, la consommation réelle est donc assez proche de
> celle affichée. Si vous en avez chez vous, pourriez vous donner vos
> résultats ? Merci de la part des consommateurs.
C'est à dire que, personnellement, je ne vois pas trop
l'intérêt de ces mesures si elles ne sont pas mises en
parallèle avec l'éclairement fourni... Il me semblait assez
évident que les mesures donneraient des résultats
sensiblemnet conformes aux valeurs indiquées par le
fabricant. Ce qui serait plus intéressant ce serait la
comparaison de l'éclairement procuré, entre lampes à
économie d'énergie et par rapport à des lampes à
incandescence...
Reply to
Jean-Pierre Roche
Loading thread data ...
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news:ci9hhv$p5f$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
C'est intéressant mais, il faut noter aussi que la consommation n'est pas la seule caractéristique à laquelle il faut s'intéresser.
Les lampes à économie d'énergie ne supportent pas d'être trop souvent éteintes et rallumées ; de plus, les produits courants ont un spectre lumineux déplorable et il faut aller chercher très loin et très cher des lampes bien adaptées (cf le Livre "Mon ordinateur et ma santé" notamment.
Reply to
\\\Jim CANADA\\\
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news:ci9hhv$p5f$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
c'est bien, d'après tes mesures leur consommation est proche de celle annoncée par le constructeur.
mais qu'en est il de la luminosité et du rendement (en lumen je crois, par rapport à la puissance électrique consommée)?
amicalement
Reply to
sap
Comment etre sur que les deux lampes fournissent la meme quantite de lumiere?
-- hpspt SOS PC: La maintenance de votre PC a distance
formatting link

Reply to
hpspt
Le 15.09.2004 17:14, *hpspt* a écrit fort à propos :
J'ai seulement l'impression que la grosse fournit beaucoup plus d'énergie lumineuse visible que la petite, ce qui me semble la moindre des choses puisque les puissances marquées ne sont pas les mêmes. Pour mesurer les rendements globaux (puissance lumineuse/puissance électrique) il faudrait des instruments que je n'ai pas et ce serait difficile car toutes les lampes n'ont pas la même forme et le même diagramme de rayonnement. Mais ce n'était pas l'objet de la discussion : Il s'agissait juste de savoir si on peut se fier à l'indication de consommation portée sur le produit. Si quelqu'un peut faire mieux, qu'il ne se gêne pas...
Reply to
geo cherchetout
\\\Jim CANADA\\\ a présenté l'énoncé suivant :
Bjr, j'ai découvert hier sur le site d'Osram qu'ils faisaient maintenant des lampes à économie d'énegie spéciales "allumages et extinctions fréquents". Comme quoi il y a des progrès partout! Cordialement Marc C.
Reply to
Marc C.
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news:ci9hhv$p5f$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
Bonjour
couic
Pourquoi en 325 V ? (c'est bien 230 * racine (2) ) Mais pourquoi appliquer une tension dont la valeur efficace est 325V, alors que les lampes sont prévues pour du 220 V efficace ? Non ?
Curieux en effet ? Une explication ?
Et une idée pour comparer les lumens (ou les lux) : faire un montage à partir d'une photorésistance, et comparer les relevés avec un espacement gardé constant pour chaque ampoule. Cela indiquera laquelle éclaire plus qu'une autre sur le spectre visible.
.
Reply to
SRV
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news: ci9hhv$p5f$ snipped-for-privacy@news-reader4.wanadoo.fr...
============================= TU NOUS GONFLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! JP
Reply to
jean_Paul
"jean_Paul" a gerbé dans son message de news:T222d.14888$ snipped-for-privacy@amsnews02.chello.com...
Ne parle pas au nom de tous les internautes.
Et un petit lien pour élever ton niveau
formatting link

Reply to
SRV
Non :) Because comme l'explique un peu avant geo* la premiere chose que fait ces ampoule et de redresser (pont diode) puis filtrer ce 230V donc elles travailent en interne en 325 V. Si on alimente continue il leur faut du 325V aussi.
...
Reply to
Moze
"Moze" a écrit dans le message de news:4149eb39$0$30398$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Merci.
Je devrais être un peu plus attentif dans mes lectures !
Reply to
SRV
aux mesures près , effectivement , mais il y a plusieurs manquements à mon avis sur les mesures que géo a faites : il ne donne pas le montage ( wattmètre amont aval , volt amp etc.... ) de plus en continu ..... certaines pertes ne sont pas comptabilisées :-(
Pour le quidam un bon instrument de mesure est le compteur ....
maintenant je suis d'accord mesurer la P élec consommée sans avoir une relation rigoureuse d'éclairement entre les deux comparaisons c'est comme mesurer la longueur d'un mur avec un élastique :-))
1k scuzes JP d'utiliser ta réponse que je trouve pertinante pour répondre au premier post , mais mon #?# d'aol ne me permet pas de répondre sur le NG au premier post . merci
Reply to
Itacurubilin
Le 17.09.2004 22:52, *Itacurubilin* a écrit fort à propos :
En effet, j'aurais pu être plus précis mais je pensais qu'on me ferait confiance quant au choix du montage. L'intérêt de la mesure en continu est de n'avoir pas besoin d'un wattmètre puisque P = U * I. La valeur efficace d'un courant continu se mesure avec un ampèremètre (ou milliampèremètre) ordinaire et celle de la tension avec un voltmètre ordinaire. Pas de souci avec la composition spectrale de ces grandeurs ni avec leur relation de phase ! Pour la tension, j'ai précisé l'avoir mesurée au culot de la lampe, donc en aval de l'ampèremètre, mais le montage amont donnerait les mêmes valeurs, vu les caractéristiques des appareils "de bonne qualité".
Lesquelles ? J'estime les pertes dans le pont de diodes internes à la lampe à très peu près équivalentes dans les deux cas d'alimentation en partant du principe que la chute de tension dans les diodes est indépendante du courant. Ce n'est évidemment pas tout à fait vrai mais l'erreur ainsi commise me semble négligeable devant celles dues à mes appareils de mesure. Et je n'en vois guère d'autres qui puissent être plus considérables...
C'est justement ce que je préconisais dans la discussion initiale. Comme certains se plaignaient de l'indication fantaisiste de leur compteur numérique, je leur recommandais de patienter et d'utiliser la fonction totalisateur sur une certaine durée. Ce fil de discussion, initié Par Alban le 20 août dernier à 20h03 sous le titre "Lampe fluocompacte - L'arnaque" dans le groupe fr.rec.bricolage est consultable dans les archives de Google :
formatting link
Mais c'est pas bientôt fini ces critiques ? ;-) J'ai déjà répondu que ce n'était pas le sujet de la discussion initiale et que, de toute façon de telles mesures ne m'étaient pas accessibles. Désolé.
Reply to
geo cherchetout
D'apres snipped-for-privacy@aol.com (Itacurubilin), dans le forum fr.sci.electrotechnique...
On peut aussi faire un calorimètre assez simple, en dissipant la chaleur de l'ampoule dans de l'eau. Il faut isoler l'ampoule, évidemment, et travailler prudemment.
Reply to
Marc Zirnheld
Le 18.09.2004 17:54, *Marc Zirnheld* a écrit fort à propos :
Oui, mais on ne saura pas si l'échauffement de l'eau est du au rayonnement *visible* de l'ampoule ou à son propre échauffement. En effet, comme tout tube électroluminescent, elle tiédit en fonctionnement. Si c'est seulement pour chiffrer la puissance consommée, "ma" méthode est plus facile, je trouve.
Reply to
geo cherchetout
Le 18.09.2004 18:27, j'ai écrit :
Pardon, je n'avais pas compris que c'était pour mesurer la puissance consommée en alternatif. J'adhère donc totalement à ta proposition tout en regrettant que les multimètres ne possèdent pas encore la fonction calorimètre !
Reply to
geo cherchetout
geo cherchetout vient de nous raconter
Si mes souvenirs sont bons,95 % de l'énergie consommée par une ampoule, l'est en calories, le reste en photons
Reply to
André
Il y a quand même les pertes de commutation, qui sont faibles en 50 Hz mais qui existent tout de même ...
Le gros problème de ces lampes est la pollution harmonique, le courant est tout sauf sinusoïdal. J'ai mesuré jusqu'à 10% du fondamental pour l'harmonique 15 !! On se retrouve avec des courants dans le neutre supérieur aux courants de phase, heureusement que la nouvelle norme tient compte de ces harmoniques de courant. Le meilleur exemple est le magasin (Tati je crois) qui a brulé après que tout l'éclairage ait été changé pour des lampes basse consommation. Attention aussi à EDF qui se trouve avec son réseau pollué et qui va pénaliser de plus en plus les pollueurs, surtout que la qualité de l'énergie est spécifiée par contrat (émeraude par ex). La libéralisation de la fourniture électrique va accentuer cette chasse aux pollueurs, on en est pas encore aux particuliers mais ...... A+ L.Ph
Reply to
philippe
Est ce possible d'avoir deux courants différents sur la phase et le neutre si on considère qu'il n y a pas de fuite à la terre?
Quel magasin TATI ?
J'ai fait un dépannage dans un de leur magasin et je m'étais appercus qu'une entreprise avait installé des appareils encastrés utilisant des sources du types EF 2B 18W (lampe fluocompacte). Une dizaine de ces appareils était branchées sur les anciennes platines des projecteurs à iodure métalique. Inutil de vous dire que ca ne risquait pas de marcher.
Cordialement Daniel.
Reply to
rosa.daniel

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.