Parafoudre

Bonjour,
Je m'interroge sur l'int=E9r=EAt, le choix et l'installation d'un
parafoudre chez moi.
1=2E L'int=E9r=EAt :
Ma commune pr=E9sente un niveau k=E9raunique d'environ 14 jours/an, en une
densit=E9 de foudroiement d'environ 0.84 impacts/an/km2
formatting link

Donc la norme NFC 15 100 ne m'impose pas d'avoir un parafoudre.
N=E9anmoins j'ai lu que cela =E9tait recommand=E9 pour les b=E2timents =E9t=
ant
parmi les plus grands de la "zone" (c'est le cas dans un rayon de 80
m), ou se trouvant "=E0 proximit=E9" d'un b=E2timent =E9quip=E9 d'un
paratonnerre (il y a une =E9glise avec clocher et avec paratonnerre =E0
100 m). De plus il y a toujours le risque que d'autres grands
b=E2timents se construisent plus pr=E8s, et que je ne pense plus =E0 ce
moment-l=E0 =E0 installer un parafoudre... (L'=E9lectricit=E9 n'est ni mon
m=E9tier ni mon souci principal dans la vie...)
Enfin, je me dis que si pour une centain d'euros on peut avoir un
appareil qui offre de bonnes garanties(?) de potentiellement sauver
les milliers d'euros d'=E9lectronique dans la maison, =E7a para=EEt un co=
=FBt
d'assurance raisonnable...
Mais j'ai aussi lu que pour qu'un parafoudre soit efficace, il faut
avoir une r=E9sistance de terre de moins de 30 ohms. (Mais j'ai vu des
parafoudres qui ne semblent pas avoir de bornes =E0 relier =E0 la barette
de terre...? Voir section 2.) =C0 ce jour je ne connais pas la
r=E9sistance de terre de ma maison, mais concr=E8tement y a-t-il une
valeur =E0 partir de laquelle je devrais me consacrer =E0 am=E9liorer ma
prise de terre, avant d'envisager un parafoudre?
2=2E Le choix :
Apparemment il existe plusieurs "types" :
=C0 3 bornes :
formatting link

=C0 4 bornes :
formatting link

Certains se disent "=E9creteur" :
formatting link

Certains disent avoir un "mode diff=E9rentiel" et un "mode commun", et
ne semblent pas destin=E9s =E0 =EAtre reli=E9s =E0 la terre (pas de borne en
bas...) :
formatting link

D'autres se disent "type 2"...
Pour prot=E9ger les circuits de ma maison (12 m de haut, 130 m2 de
superficie, abonnement 60 A monophas=E9), quelles sont les d=E9nominations
et caract=E9ristiques que je devrais rechercher dans un parafoudre?
3=2E L'installation :
Si je veux prot=E9ger toute la maison avec un seul parafoudre, il faut
le placer en amont des barrettes Phase et Neutre qui alimentent les
diff=E9rents diff=E9rentiels. Or pour 60 A, je crois qu'en t=EAte
d'installation c'est normalement des c=E2bles de 10 mm2. Vais-je
(facilement?) trouver des parafoudres dans lequel je puisse brancher
des fils de cette section? Et sinon, comment faire?
Merci d'avance.
Reply to
Guins
Loading thread data ...
Bonjour
La valeur de la prise de terre n'est pas l'élément le plus important pour avoir un bon résultat d'un parafoudre.
En effet, la longueur du circuit alimentant le parafoudre (longueur des conducteur d'alimentation + longueur du conducteur PE doit être de 50 cm maxi, ce qui limite l'endroit où vous pouvez placer le parafoudre
oui : phase, neutre et PE
oui : Phase ,neutre et PE dédoublé
Mode différentiel : protèges des surtension entre phase et neutre Mode commun : Protection de surtension entre phase et neutre, et le PE
oui
Ils sont logiquement prévue pour
Reply to
David Crochet
"Guins" a écrit Bonjour,
Je m'interroge sur l'intérêt, le choix et l'installation d'un parafoudre chez moi.
1. L'intérêt :
Ma commune présente un niveau kéraunique d'environ 14 jours/an, en une densité de foudroiement d'environ 0.84 impacts/an/km2
formatting link
Donc la norme NFC 15 100 ne m'impose pas d'avoir un parafoudre. *** Rép : La norme ne rend le parafoudre obligatoire de façon claire, nette et sans discussion, que dans le cas où le bâtiment (et pas le bâtiment voisin) est équipé d'un paratonnerre ou supporte une structure qui peut en tenir lieu comme un mât d'antenne. Dans ce cas, il faut un parafoudre dit de type 1, capable d'écouler une partie du choc direct de la foudre. Dans les autres cas, la norme laisse un peu le problème sur les bras du décideur : les parafoudres sont "non obligatoires mais faire l'étude de risque", ou recommandés, bref faut voir.
*
** Néanmoins j'ai lu que cela était recommandé pour les bâtiments étant parmi les plus grands de la "zone" (c'est le cas dans un rayon de 80 m), ou se trouvant "à proximité" d'un bâtiment équipé d'un paratonnerre (il y a une église avec clocher et avec paratonnerre à 100 m). De plus il y a toujours le risque que d'autres grands bâtiments se construisent plus près, et que je ne pense plus à ce moment-là à installer un parafoudre... (L'électricité n'est ni mon métier ni mon souci principal dans la vie...) *** Rép : Plus on est près du point où la foudre s'écoule à la terre, plus on a eu raison de mettre des parafoudres. La raison est que des terres (celle qui écoule la foudre et celle de votre installation) peuvent être couplées électriquement : par leur proximité, disons moins de 30m, ou par un tuyau conducteur qui passe malencontreusement à proximité de l'une et de l'autre. ***
Enfin, je me dis que si pour une centain d'euros on peut avoir un appareil qui offre de bonnes garanties(?) de potentiellement sauver les milliers d'euros d'électronique dans la maison, ça paraît un coût d'assurance raisonnable... *** Rép : C'est indubitable. Et il n'y a pas que le prix du matériel (encore qu'avec la vétusté on a souvent a sortir ses économies), il y a l'embêtement d'avoir à remplacer des appareils qui marchaient bien (on peu avoir prévu une activité plus sympa pour le week-end)
*
** Mais j'ai aussi lu que pour qu'un parafoudre soit efficace, il faut avoir une résistance de terre de moins de 30 ohms. (Mais j'ai vu des parafoudres qui ne semblent pas avoir de bornes à relier à la barette de terre...? Voir section 2.) À ce jour je ne connais pas la résistance de terre de ma maison, mais concrètement y a-t-il une valeur à partir de laquelle je devrais me consacrer à améliorer ma prise de terre, avant d'envisager un parafoudre? *** Rép. : Effectivement, 30 ohms c'est un maximum, et il vaut mieux 10 ohms. Pourquoi ? Parce que la foudre est un générateur de courant et que U (la tension à laquelle monte l'installation reliée à la terre) = R (résistance de terre) x I (le courant de foudre). Si on prend un parafoudre écoulant 5 kA dans une terre de 10 ohms, on a déjà 50 kV appliqués entre le côté secteur et le côté ligne téléphonique du modem ADSL. Et voilà pourquoi votre modem est muet... Il faut donc une protection aussi côté ligne téléphonique. Et cette protection aura des courants à écouler d'autant plus élevés que la résistance de terre sera élevée. Ou, si on n'a pas protégé la ligne téléphonique, le modem sera détruit par un courant d'autant plus élevé que la résistance de terre sera élevée.
*
** 2. Le choix :
Apparemment il existe plusieurs "types" :
À 3 bornes :
formatting link
À 4 bornes :
formatting link
Certains se disent "écreteur" :
formatting link
Certains disent avoir un "mode différentiel" et un "mode commun", et ne semblent pas destinés à être reliés à la terre (pas de borne en bas...) :
formatting link
D'autres se disent "type 2"...
*** Rép. : C'est le problème de l'achat au plus bas prix, on a aussi le niveau zéro du conseil... Il y a trois types de parafoudres normalisés : type 1 (dimensionné pour des chocs directs), type 2 (chocs indirects), type 3 (protection terminale, en aval de types 1 ou 2 qui limitent la contrainte). Pour le type 3, les puristes hésitent à parler de parafoudres (ça n'empêche pas certains de vendre comme pris parafoudre un machin qui ne tient même pas la norme du type 3). On voit alors les termes de parasurtenseurs, écrêteurs, ou génériquement "protection foudre". La classification selon le nombre de bornes (une seule borne de terre ou deux bornes reliées entre elles) n'en est pas une, c'est juste une question de commodité de câblage ; mais c'est loin d'être négligeable pour l'installateur. Une protection sans terre, c'est un gag. Il y en a.
*
** Pour protéger les circuits de ma maison (12 m de haut, 130 m2 de superficie, abonnement 60 A monophasé), quelles sont les dénominations et caractéristiques que je devrais rechercher dans un parafoudre? *** Rép : Un type 2 devrait suffire, surtout si le réseau électrique est enterré et que vous êtes dans une zone d'habitat assez dense. Il n'en serait pas de même pour une ferme isolée alimentée par 500m de câble aérien. Et il ne faut pas oublier le côté ligne téléphonique, sinon on connait la prochaine victime (le répondeur, ou le fax, ou le modem, bref le plus fragile de ceux connectés simultanément entre secteur et ligne téléphonique)
*
** 3. L'installation :
Si je veux protéger toute la maison avec un seul parafoudre, il faut le placer en amont des barrettes Phase et Neutre qui alimentent les différents différentiels. Or pour 60 A, je crois qu'en tête d'installation c'est normalement des câbles de 10 mm2. Vais-je (facilement?) trouver des parafoudres dans lequel je puisse brancher des fils de cette section? *** Rép. : Oui, sinon ce ne sont pas des parafoudres... Ceci dit, si le parafoudre est raccordé sur ces barettes neutre et phase au plus près du point d'arrivée depuis le disjoncteur de branchement, ça va aussi. On n'est obligé de placer le parafoudre en amont que si c'est la seule façon de respecter la longueur maxi de câble entre conducteurs actifs et terre.
*
** Et sinon, comment faire? *** Rép. : Changer pour un parafoudre :o)) Plus sérieusement, la plupart des parafoudres nécessitent un disjoncteur amont, et ce disjoncteur a des bornes de forte capacité. Si le parafoudre a le disjoncteur intégré, ou n'en nécessite pas (on ne le trouve pas en GSB), il comporte les bornes qui vont bien. *** Merci d'avance.
*** Rép. : J'espère avoir répondu. Claude
Reply to
Claude
Merci =E0 tous ceux qui m'ont d=E9j=E0 r=E9pondu.
Concernant le parafoudre t=E9l=E9phonique, son installation est-elle aussi sujette =E0 des distances maximales?
Car ma ligne t=E9l=E9phonique p=E9n=E8tre dans ma maison =E0 plusieurs m=E8= tres de la prise de terre : la ligne t=E9l=E9phonique pen=E8tre au premier =E9tage, alors que le tableau de r=E9paritition est au rez-de-chauss=E9e :- ( Ensuite la c=E2ble t=E9l=E9phonique ne se rapproche de la prise de terre qu'apr=E8s avoir desservi la box internet, et encore il ne passe jamais =E0 moins de 5 m de la prise terre.
Que valent (en terme d'efficacit=E9) les parafoudres t=E9l=E9phoniques qui se branchent juste en amont des appareils =E0 prot=E9ger (t=E9l=E9phones, modem internet...), et qui donc utilisent la borne de terre d'une prise (murale) 2P+T ?
Enfin, par curiosit=E9, est-ce qu'en ayant seulement un parafoudre c=F4t=E9 ligne =E9lectrique, les effets de la foudre peuvent se propager =E0 travers une freebox, 20 cm de c=E2ble Ethernet (cat=E9gorie 5, donc paires torsad=E9es de 4/10 de mm2 je crois?), un switch Ethernet, re-10 m de cat 5, un autre switch Ethernet, re-20 cm de cat 5, et finalement atteindre un PC (par sa carte r=E9seau RJ45) et l'endommager?
Je n'ai plus aucun modem interne dans mes PCs, ni de fax, juste des t=E9l=E9phones "normaux", mais avec quand m=EAme un peu d'=E9lectronique dedans, puisqu'ils offrent l'affichage de menus, etc.
OK. Pouvez-vous pr=E9ciser ce point? : Je ne comprends pourquoi il est plus commode d'avoir 2 bornes de terre, pour relier le parafoudre =E0 la barette de terre avec un seul fil?
Ce fil doit je suppose avoir la plus grande section possible?
Reply to
Guins
Bonjour et merci pour votre r=E9ponse.
Concernant la longueur max des conducteurs, j'ai lu plusieurs versions contradictoires :
1=2E Sur
formatting link
haut de la page "F.86", c'est la longueur entre le disjoncteur de branchement et le parafoudre (en passant par son dispositif de protection) qui doit =EAtre < 50 cm
Donc selon ce document Hager :
1=2E1. La longueur des conducteurs entre le parafoudre et la barrette de terre principale / borne de terre principale n'importe pas.
1=2E2. Si le dispositif de protection (disjoncteur) est int=E9gr=E9 au parafoudre ("autoprot=E9g=E9"), les 50 cm max s'appliquent uniquement =E0 la longueur des conducteurs entre le disjoncteur de branchement et la parafoudre.
2=2E Sur
formatting link
est dit que c'est "la longueur des conducteurs entre dispositif de protection et parafoudre + la longueur du conducteur entre le parafoudre et la borne principale de terre" (donc en passant par la barrette principale de terre, non =E9voqu=E9e sur la page en question) qui doit =EAtre < 50 cm.
Donc selon cette page Promotelec :
2=2E1. La longueur des conducteurs entre le disjoncteur diff=E9rentiel 500 mA et le dispositif de protection du parafoudre n'importe pas.
2=2E2. Si le parafoudre est autoprot=E9g=E9, les 50 cm max s'appliquent uniquement =E0 la longueur du conducteur PE entre parafoudre et borne de terre principale.
Enfin je crois avoir lu ailleurs qu'il faut avoir moins de 50 cm en tout, du disjoncteur de branchement =E0 la borne principale de terre. C'est le plus restricitf et donc je suppose le plus efficace, mais dans mon cas je crois que =E7a va =EAtre difficile =E0 obtenir.
PS 1 : Sur le document Hager, que repr=E9sentent les traits en diagonale sur les conducteurs actifs? Des disjoncteurs? Interrupteurs? 2 traits diagonaux pour monophas=E9 et 4 traits pour triphas=E9s?
Si c'est cela, selon ce sch=E9ma, il faut un disjoncteur / interrupteur entre le disjoncteur diff=E9rentiel de branchement et les barrettes principales de conducteurs actifs ???
PS 2 : Pourquoi on appelle les conducteurs de protection "PE"? (C'est un sigle?)
Merci d'avance
Reply to
Guins
"Guins" a écrit
Merci à tous ceux qui m'ont déjà répondu. Concernant le parafoudre téléphonique, son installation est-elle aussi sujette à des distances maximales? *** Rép : Je n'ai rien vu dans les normes, mais techniquement le problème est identique côté télécom : un fil constitue une impédance, et présente une différence de potentiel entre ses extrémités lorsqu'il est parcouru par un courant de choc ; cette tension de choc s'ajoute à la tension résiduelle de la protection, et doit donc être minimisée.
*
** Car ma ligne téléphonique pénètre dans ma maison à plusieurs mètres de la prise de terre : la ligne téléphonique penètre au premier étage, alors que le tableau de réparitition est au rez-de-chaussée :- ( Ensuite la câble téléphonique ne se rapproche de la prise de terre qu'après avoir desservi la box internet, et encore il ne passe jamais à moins de 5 m de la prise terre. *** Rép. : Pour une protection complète de l'installation, il faut dérouter le câble d'arrivée et venir passer à proximité de la borne de terre du parafoudre réseau. On peut objecter que s'il y a un réseau de terre maillé, on peut se dispenser de cette précaution, mais de tels réseaux en domestique, je n'en connais pas. Sinon, autre solution : voir ci-dessous : la protection locale d'un équipement. ***
Que valent (en terme d'efficacité) les parafoudres téléphoniques qui se branchent juste en amont des appareils à protéger (téléphones, modem internet...), et qui donc utilisent la borne de terre d'une prise (murale) 2P+T ? *** Ça dépend du fabricant. En tout état de cause, ça ne protège que les équipements directement connectés à la sortie ligne protégée, et alimentés sur la prise considérée. S'il n'y a qu'un seul appareil à protéger, par exemple un modem, ça peut être une bonne solution ***
Enfin, par curiosité, est-ce qu'en ayant seulement un parafoudre côté ligne électrique, les effets de la foudre peuvent se propager à travers une freebox, 20 cm de câble Ethernet (catégorie 5, donc paires torsadées de 4/10 de mm2 je crois?), un switch Ethernet, re-10 m de cat 5, un autre switch Ethernet, re-20 cm de cat 5, et finalement atteindre un PC (par sa carte réseau RJ45) et l'endommager? * * * Rép. Oui, sans problème. Si on a du pot, un des étages peut protéger les suivants en se détruisant, mais rien n'est moins sûr. * * *
Je n'ai plus aucun modem interne dans mes PCs, ni de fax, juste des téléphones "normaux", mais avec quand même un peu d'électronique dedans, puisqu'ils offrent l'affichage de menus, etc. *** Rép. S'ils sont simplement alimentés par la ligne téléphonique, il sont moins vulnérables que s'ils ont une alim secteur. ***
OK. Pouvez-vous préciser ce point? : Je ne comprends pourquoi il est plus commode d'avoir 2 bornes de terre, pour relier le parafoudre à la barette de terre avec un seul fil? *** rép. Pour respecter la règle des 50cm de longueur de fil, on utilise le parafoudre comme borne relais pour la terre. Les notices d'installation bien faites (rare) l'expliquent. *** Ce fil doit je suppose avoir la plus grande section possible? *** Rép. Oui sur le principe, mais il suffit d'être homogène avec le câblage préexistant, qui est lui-même cohérent avec la puissance pouvant être délivrée par le disjoncteur de branchement. Si tout est en 10mm², on ne passe par en 25 mm² pour le parafoudre. *** Claude
Reply to
Claude
Bonjour La norme NFC 15100 impose pour un disjoncteur de branchement differentiel de 500mA une valeur maxi de 100 ohms Un parafoudre a toujours une borne de terre =E0 relier au circuit de terre avec un fil le plus court possible, il est =E0 placer le plus pr=E8s possible de la t=EAte de l'installation Cordialement
Reply to
JMARC
"JMARC" a écrit
Oui, c'est pour la prévention contre les chocs électriques : 500 mA x 100 ohms = 50V. Mais de là à donner cette valeur de terre comme acceptable pour un parafoudre, il y a un pas.
Au plus près possible de la tête de l'installation et de la barette de terre, ce qui est parfois coton à réaliser... Claude
Reply to
Claude
Bonjour
un trait seul : Conducteur phase un trait avec un disque au bout : Conducteur neutre un trait avec une barre transversalle : Conducteur PE
Pas obligatoirement
PE : Protection électrique : conducteur de coloration Vert/Jaune
Reply to
David Crochet
"Guins" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@o80g2000hse.googlegroups.com...
Merci à tous ceux qui m'ont déjà répondu.
Concernant le parafoudre téléphonique, son installation est-elle aussi sujette à des distances maximales?
RE : voyez votre centre tel qui vous renseignera sur votre central et les dispositions à adopter en fonction de la longueur de leur ligne et de son mode de pose avec les nouveaux centraux le parafoudre n'est recommandé qu'à partir d'un certain nombre de portées sur le domaine public
..
Car ma ligne téléphonique pénètre dans ma maison à plusieurs mètres de la prise de terre : la ligne téléphonique penètre au premier étage, alors que le tableau de réparitition est au rez-de-chaussée :- RE : pas grave
.
Enfin, par curiosité, est-ce qu'en ayant seulement un parafoudre côté ligne électrique, les effets de la foudre peuvent se propager à travers une freebox, 20 cm de câble Ethernet (catégorie 5, donc paires torsadées de 4/10 de mm2 je crois?), un switch Ethernet, re-10 m de cat 5, un autre switch Ethernet, re-20 cm de cat 5, et finalement atteindre un PC (par sa carte réseau RJ45) et l'endommager? RE : bien sur la foudre en boule c'est une réalité ...un peu oubliée Il y a aussi moultes petites capacités parasites non évidentes dans une maison qui peuvent "s'accrocher " sur le diviseur de tension capacitif d'un coup de foudre extérieur tombant sur un arbre proche et se divisant dans l'air pour amorcer sur la maison . Realiser des "ilots " pour alimenter vos appareils groupez si possible les MAL , le CE, le four ..dans la même zone sur deux étages ou pieces contigues Les MAL sur des estrades en bois si la foudre amorce entre les conduites derriere et la masse le PE du cordon dégagera et vou sn'aurez pas de contourneement par les pieds vers d'autres récepteurs
Les radiateurs métalliques de chauffage et leurs canalisations metalliques ... pas facile à solutionner .. constat : .ils amènent souvent la foudre ..vers la baignoire et le mitigeur explose la MALT et LES s'impose en chaufferie et au départ des conduites
V .
.
Reply to
vocatus
La protection foudre, c'est un métier (que très peu connaissent). Mes réponses ne constituent qu'une très petite partie résumée du savoir nécessaire.
Oui, c'est à vous de voir, de peser les risques.
Attention la foudre ne tombe pas forcément sur les bâtiments les plus hauts (ni même sur les paratonnerres que certains essayent de vendre), elle peut très bien tomber dans votre pelouse (rappelez-vous par exemple cette histoire des footbaleurs touchés par la foudre sur un terrain entouré de tribunes)
Non et à la limite on s'en fout, de toute manière la foudre trouvera toujours le chemin de la terre. On protège des installations sur des pitons rocheux. Et même des avions ...
Ce qui importe c'est le point que vous allez prendre comme **référence de potentiel** (retenez ce terme pour la suite) de votre installation.
Il s'agit du point du tableau électrique où sont regroupés tous les fils vert/jaune (y compris bien sûr celui qui va à la terre). Tous les appareils de votre installation y sont référencés.
Peu importe le potentiel de ce point par rapport à la terre, c'est pourquoi je dis plus haut que la valeur de la prise de terre n'a pas grande importance.
Mauvais parafoudres.
Pas important.
N'achetez pas de parafoudres d'occasion ou d'origine douteuse, ces engins vieillissent.
La photo ne montre pas un parafoudre mais un disjoncteur différentiel.
Protection 1 phase et neutre en mode commun.
Les deux bornes du bas sont interconnectées et doivent être raccordées à la **référence de potentiel** de votre installation par un câble de la plus forte section que vous trouverez (les parafoudres bien faits acceptent du 25 mm carré. But : diminuer l'impédance, n'oubliez pas qu'on n'est pas en 50 Hz !!!!
formatting link
Tous le sont, au niveau de protection Up
S'il y a une protection en mode commun il y a forcément une connexion de terre (ou de masse).
La foudre est une perturbation de mode commun c'est à dire qu'elle arrive sur tous les fils (neutre et terre) en même temps. Il peut exister une tension entre phase et neutre (mode différentiel), c'est pourquoi certains préfèrent ajouter cette protection en mode différentiel.
Oui, et type 1 et même 3. Dépend de la violence de la foudre qu'on s'attend à se prendre sur la tronche .
Tout dépend de ce que vous vous attendez à prendre sur la tronche.
Les plus costauds sont les type 1.
Oui. On a vu plus haut le point de **référence de potentiel** constitué du raccordement de tous les vert/jaune.
Le point de raccordement du neutre constitue un deuxième point.
Le pont de raccordement de la phase constitue un troisième point.
Le travail du parafoudre est simple : contrôler la différence de potentiel entre la **référence de potentiel** et les deux autres points (mode commun) et éventuellement entre ces deux autres points (mode différentiel).
Pour que le parafoudre puisse jouer ce rôle correctement, sa connexion entre le point de **référence de potentiel** et les deux autres points doit être la plus courte possible. Ce sont les 50 cm de la norme (c'est vraiment un maximum maximum).
Règle supplémentaire : les câbles d'arrivée au parafoudre ne doivent pas être mélangés avec les autres.
Votre circuit téléphonique est constitué du quatrième et du cinquième point (deux fils).
Le contrôle se fait comme pour l'énergie avec un parafoudre, avec les mêmes exigences.
Le point de **référence de potentiel** est évidemment commun, c'est pourquoi le parafoudre télécom doit être à proximité immédiate du parafoudre d'énergie (diminuer les distances de connexion).
Après ça il faudra penser aux parafoudres secondaires.
Si les parafoudres n'ont pas cette capacité ce sont des merdes. On doit pouvoir brancher du 25 mm carré.
Pas de quoi.
Reply to
Philippe RAI
OK, je vais appeler France T=E9l=E9com pour demander la protection =E0 mettre en oeuvre.
(Longueur de la ligne : 300 m d'apr=E8s mon fournisseur d'acc=E8s =E0 internet (d'o=F9 un d=E9bit plut=F4t tr=E8s bon pour une ligne non d=E9group=E9e...))
Mais probl=E9matique pour mettre un parafoudre t=E9l=E9phonique avec un fil court le reliant =E0 la barrette de terre, non?
Sectionner le tronc commun du c=E2ble t=E9l=E9phonique et lui faire faire un grand d=E9tour pour passer =E0 c=F4t=E9 de la barrette de terre avant de revenir =E0 son parcours initial, bof...
Dans mon cas, maison avec 2 fours, 2 frigo, 1 cong=E9lateur ("CE" =3D cong=E9lateur?), dans 2 cuisines s=E9par=E9es par un =E9tage de chambres, 2 MAL, 15 radiateurs en fonte, ... donc encore plus difficile...
Sympa... Et je suppose que si on est dans sa baignoire =E0 ce moment-l=E0, =E7a chatouille un peu? Je suis alors surpris que les parafoudres soient si rarement obligatoires, si des vies sont en jeu. Les probabilit=E9s que cela se produise sont si ultra-n=E9gligeables que cela pour que =E7a ne justifie pas 100 ou 200 EUR d'=E9quipement obligatoire? Quite =E0 les subventionner au moins en partie... Quand on voit l'argent public consacr=E9 =E0 signaler avec 15 panneaux =E0 prix d'or le moindre virage sur un route communale emprunt=E9e par 2 agriculteurs en tracteur et un mamie en mobylette...
Ca c'est fait depuis la semaine derni=E8re. Mais en 2.5 mm2 jusqu'=E0 la barrette de terre (utilisation du conducteur de terre repiqu=E9 dans la prise alimentant la chaudi=E8re (=E0 mazout)).
=C0 la rigueur je pourrais mettre du gros fil entre les diff=E9rents tuyaux (arriv=E9e/d=E9part d'eau froide, d'eau chaude sanitaire, d'eau de chauffage), mais est-ce vraiment utile si ensuite c'est 2.5 mm2 jusqu'=E0 la terre?
Reply to
Guins
Merci!
Je sais que ce n'est pas obligatoire (d'ailleurs je n'en ai vu chez personne, enfin depuis quelques semaines que je regarde les tableaux =E9lectriques partout o=F9 je vais ;-)
C'est pour =E7a que je trouve =E7a bizarre qu'il l'ai repr=E9sent=E9 sur le= ur sch=E9ma : =E7a l'alourdit et provoque des interrogations chez le lecteur, pour rien.
Ah OK, tout simplement ;-) Encore merci!
Ca para=EEt un peu "lourd" comme d=E9nomination, mais je suppose que c'est pour =E9viter tout confusion avec P =3D conducteur actif, par exemple dans "2P+T" (est-ce que =E7a vient de "P=F4le" ?)
Et quand il y a N pour neutre et L pour la phase, L c'est pour quel mot?
Reply to
Guins
1=2E Dans un logement occup=E9 occasionnellement (avec une ligne t=E9l=E9phonique physiquement existante dans le logement mais sans rien de branch=E9 dessus car aucun abonnement aupr=E8s d'un op=E9rateur n'est actif), non =E9quip=E9 de parafoudre, est-ce qu'ouvrir le disjoncteur de branchement et/ou(?) ouvrir les interrupteurs diff=E9rentiels suffit =E0 prot=E9ger les circuits de la foudre pendant les absences? (Ou pendant les gros orages ;-)
Ou bien il vaut mieux aussi d=E9brancher les =E9quipements de leurs prises respectives?
2=2E Dans tout ce que j'ai lu jusqu'=E0 pr=E9sent sur la protection contre la foudre, on parle toujours des =E9quipements "sensibles", ce qui a l'air de se traduire par "contenant de l'=E9lectronique". (Enfin jusqu'=E0 ce que vocatus mentionne les explosions de mitigeur de baignoires...) Mais est-ce que la foudre peut aussi pr=E9senter un risque pour les =E9quipements =E9lectriques sans =E9lectronique, comme les lampes (du moins celles =E0 incandescence et sans variateur), et les convecteurs?
Et les moteurs =E0 commande manuelle genre store =E9lectrique? (Quoiqu'en y r=E9fl=E9chissant, il doit peut-=EAtre y avoir de l'=E9lectronique pour q= ue le moteur arr=EAte de forcer si on maintient le bouton appuy=E9 alors que le store est arriv=E9 en haut ou en bas?)
D=E9sol=E9 pour ces questions qui semblent sans doute un peu b=EAtes aux connaisseurs, mais je viens tout juste de me pencher sur la protection contre la foudre, donc les ph=E9nom=E8nes en jeu ne sont pas encore tr=E8s clairs pour moi (cr=E9ation d'une diff=E9rence de potentiel le long des conducteurs, ...), mais je nourris l'espoir qu'en y r=E9fl=E9chissant =E7a finisse par s'=E9claircir ;-)
Reply to
Guins
"Philippe RAI" a écrit
J'espère que ça ne vise pas ceux qui se sont donnés la peine de répondre précédemment ;o)
Puis-je apporter un petit bémol ? OK sur la remarque générale quant à la prise de terre de l'avion (!), l'équipotentialité, tout ça. Mais on n'a pas, en général, affaire à un système isolé comme l'est approximativement un avion. Quand on regarde non pas seulement l'aspect basse tension, mais l'ensemble basse tension plus ligne téléphonique, on voit que la valeur de la résistance de terre (en fait l'impédance, câblage compris) conditionne la communication des chocs de foudre d'un réseau à l'autre. L'usager avec une mauvaise prise de terre et des protections performantes établit un pont pour les surtensions entre réseau électrique et réseau téléphonique. Lui s'en fout (comme le passager en avion), mais peut être pas le modem de ses voisins.
Claude
Reply to
Claude
"Guins" a écrit
Mais problématique pour mettre un parafoudre téléphonique avec un fil court le reliant à la barrette de terre, non?
Sectionner le tronc commun du câble téléphonique et lui faire faire un grand détour pour passer à côté de la barrette de terre avant de revenir à son parcours initial, bof...
*** Rép. : C'est vous qui voyez. Vous trouverez plein de vendeurs pour vous fournir des protections qu'on peut installer au plus commode sans se soucier de l'impédance des fils (dont ils ignorent d'ailleurs l'importance, voire l'existence). Je ne connais pas une installation faite comme je vous l'ai indiqué (la ligne téléphonique fait le détour qu'il faut, avec, j'ajoute, un retour éloigné de l'aller pour ne pas polluer le côté protégée par le côté bruité) qui ait eu des problèmes. Claude
Reply to
Claude

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.