Comptage EDF

Bonjour,
Comment EDF mesure la consommation d'énergie réactive d'un particulier.
EDF ne facture que la puissance active consommée pour les particuliers (à ma
connaissance).
Alors que pour les entreprises, EDF effectue des contrôles réguliers de leur
Cosinus
Phi.
Cordialement JF.
Reply to
Jack Finick
Loading thread data ...
Bonjour
particulier.
EDF ne mesure pas l'énergie réactive, mais le courant absorbée par l'installation ,s'il dépasse son contrat, on lui coupe le courant (disjoncteur de branchement) Peu importe si c'est du purement réactif, d'ailleurs EDF s'en fou, avec du réactif, on ne peut rien faire
régulier, disons que c'est permanent puisque on leur facture le réactif si'il dépasse un certain quotient par rapport à l'actif
Reply to
David CROCHET
Le 06.12.2004 22:08, *David CROCHET* a écrit fort à propos :
À cette fin, les entreprises de quelque importance (du point de vue consommation) ont deux compteurs : Un pour l'énergie active et un pour l'énergie réactive. Bonsoir.
Reply to
geo cherchetout
Le sujet débattu en ce moment aussi sur fr.sci.electronique est beaucoup moins catégorique que cela.
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news:41b4da94$0$16368$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
Jack Finick
Jack Finick a écrit:
C'est un problème de langage entre FACTURATION et PENALISATION , seule d'énergie active est facturable selon les règles actuelles ( puissance mécanique comme le dit si bien GT !) . Pour le particulier la PENALISATION se fait par le disjoncteur de branchement , si il y a trop de réactif le courant augmente sans que le client puisse "exploiter" cette énergie , et le disjoncteur joue son rôle ! Pour les clients HTA ou HTB il y a des comptages P et Q , mais les pénalités s'appliquent sur des "durées de dépassement de tg PHI" ( ce qui revient à dire qu'il s'agit de durées de dépassement de cos PHI ) , ce qui est différent de la FACTURATION .
Maintenant avec la privatisation EDF EPIC qui devient EDF SA , il n'est pas du tout évident que les futurs producteurs veuillent bien faire tourner leurs machines en MS histoire de récupérer ou fournir du réactif sur le réseau , donc cette denrée va bien finir par devenir payante !! comme les parkings :-(((
Reply to
Itacurubi
Salut,
Effectivement, puisque la puissance réactive ne sert que pour la magnétisation des circuits (transfos par exemple). Ou alors je me trompe quelque part ? La puissance réactive, dans mon idée, ne sert pas à faire tourner un moteur "en premier lieu", mais elle est nécessaire.
Tiens, je croyais que ça se faisait au moment des relevés de compteurs, qu'on prenait les valeurs P et Q et qu'on faisait le rapport pour savoir si on était "dans les normes" (tg phi=0.4, soit cos phi=0.93).
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
G.T a écrit :
c'est une question de vue de l'esprit, pour moi ce qui fait tourner un moteur c'est la magnétisation de l'entrefer ....
Reply to
Allaert Yves-Laurent
G.T vient de nous raconter
La puissance réactive n'existe qu'en fonction du circuit utilisateur, plus celui ci est "selfique" plus le le réactif sera important ,d'ou la mise en service de batteries de condos A l'inverse, la nuit , les "consommateurs" de réactif étant au dodo, les lignes HT étant capacitives sont "productrices" de réactif, que les centrales doivent absorber en désexcitant les alternateurs, le tout étant de maintenir une tension correcte
Reply to
André
André a écrit :
les lignes HT sont plus selfiques que capacitives, sauf si bien sur elle sont enterrées ce qui est plutot rare (il y a plus de pertes mais cela fait plaisir aux écolos)
Reply to
Allaert Yves-Laurent
Allaert Yves-Laurent vient de nous raconter
Pas d'accord, c'est d'ailleurs pour diminuer l'effet capacitif que l'on effectue une rotation de phases de part en part sur les supports
Reply to
André
André a écrit :
Ce n'est pas parce qu'on diminue les effets capacitifs qu'une ligne est capacitive.
Reply to
Allaert Yves-Laurent
Bonjour
Le réseau de transport et de distribution est globalement capacitif la nuit, car il transporte peu d'énergie active et donc l'effet réactif de ce transport est moindre.
Reply to
David CROCHET
David CROCHET a écrit :
c'est du aux capas qui servent a fournir du reactif en temps "normal" alors, non ?
Reply to
Allaert Yves-Laurent
"David CROCHET" a écrit dans le message de news: 41bc8440$0$12714$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Oui je confirme : un réseau maillé est essentiellement capacitif.
En journée cela ne se voit pas car ce réactif 'négatif' est compensé puis dépassé par les consommateurs (moteurs etc ...). La nuit, les moteurs font dodo, et le réseau reprend sa caractéristique naturelle : générateur de réactif.
Ainsi la nuit , le RTE demande souvent aux centrales de modifier leur réactif (ajustement de l'excitation de l'alternateur couplé au réseau).
Reply to
SRV
David CROCHET a écrit :
bon, alors c'est le courant de fuite capacitif qui devient de moins en moins négligeable à faible charge ?
Reply to
Allaert Yves-Laurent
Allaert Yves-Laurent a écrit:
ça peut se concevoir ainsi , ( cf les équations des télégraphistes ) au plus une ligne est moins chargée au moins elle est inductive . Ce qui peut être extrapolé en au plus une ligne est chargées au moins elle devient capacitive !
grosso merdo une ligne à vide est un beau condensateur !
Reply to
Itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.