calcul de tarification de la consommation EDF

Loading thread data ...
"pascal mochel" a écrit dans le message de news:476821d3$0$2456$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
peut tu préciser ?
Pour le bleu c'est simple c'est le DJ de branchement , pour jaune et vert ça dépends du contrat.
Reply to
Joëlle
oui pour le vert par exemple "Joëlle" a écrit dans le message de news:47684899$0$15266$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
pascal mochel
Bonjour, Je suppose que vous parler de dépassement de puissance ? Dans les années 80, j'ai travaillé sur le sujet sur des contrats de plusieurs méga watt. Il y avait un appareil de mesure qui calculait la puissance moyenne sur 10 minutes, le résultat était imprimé sur un papier de la largeur d'un ticket de caisse. L'analyse était manuelle. Je suppose qu'aujourd'hui un machin programmable fait l'analyse. En cas de dépassement mineur EDF sur facturait, en cas de dépassement chronique EDF demandait à augmenter la puissance suscrite.
"pascal mochel" a écrit dans le message de news: 476821d3$0$2456$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Regis
Calcul savant en fonction de la valeur du dépassement, de sa durée et du nombre dans la journée. Si tu a la réponse par une autre voie n' hésite pas a en faire profiter la collectivité, mon fournisseur énergie na jamais trop bien su me répondre.
La puissance prise en compte étant la moyenne des puissance sur un intervalle de 10 mn comme précisé par un autre contributeur.
Reply to
JP
Le Wed, 19 Dec 2007 12:10:22 +0100, Regis a écrit dans :
Bonsoir, les anciens systèmes électromécaniques de mesure de dépassement était basé sur le plus grand dépassement, sur une période de 1 mois, avec remise à zéro toutes les 10 mn. L'inscription sur une feuille de papier n'avait pour seul but que de chercher la preuve de la validité, et de savoir combien de fois et quand a/ont eu lieu le/les dépassements de contrat. En fait, c'est un compteur de dépassement (c'était son nom) comportant une aiguille entrainée par un moteur à vitesse variable suivant la consommation instantanée. Cette aiguille entrainait à son tour une autre aiguille. La première revenant à zéro toutes les 10 mn, la seconde restait à sa position maximum sans retour en arrière, et indiquait la consommation maximum sur une période de 10 mn, dans l'intervalle de 1 mois. C'est le releveur d'EDF qui remettait manuellement l'aiguille à zéro, chaque mois. Il faut comprendre que ce dépassement pouvait n'avoir lieu qu'une seule fois dans le mois, la pénalité n'étant pas basée sur le nombre de dépassements mensuels, mais sur la valeur maximum atteinte une fois dans le mois. Dans les installations importantes, et si le dépassement était "mal vu", on installait un appareil de contrôle (je ne me rappelle plus du nom, mais je crois que c'était Chauvin-Arnoux qui fabriquait ça) qui contrôlait la consommation instantatée, et prédisait s'il y avait possibilité de dépassement du contrat, permettant de délester une partie d'installation, ou éventuellement de mettre les GE en route, pour de courtes périodes, puisque remise à zéro toutes les dix minutes.
Je pense que dans les nouvelles installations, on doit mettre en oeuvre des compteurs électroniques, qui doivent être basés sur le même principe que le fameux appareil de C.A. Amicalement, Michel
Reply to
Michel MARTIN

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.