Pompe solaire

Bonjour,
J'ai une idée et j'aurai voulu avoir votre avis sur la faisabilité technique.
Les pompes piscines ont un fonctionnement qui est a peut prés proportionnel
à l'ensoleillement, je désire réaliser pour moi-même une installation ou la pompe de de la piscine serai alimentée directement par des panneaux solaires sans accus.
Cad que la pompe tourne a un régime qui vari en proportion de la puissance qui lui est fourni avec des panneaux solaires photovoltaïques.
Est-il préférable de prendre un moteur à courant continue ?
Ou un onduleur et un moteur 220 V alternatif ?
Est-il possible de trouver un moteur en courant continu de 1000 W ?
Peut-on avec de l'éléctronique faire un controleur moteur bruchless et commander le régime moteur d'une pompe de piscine ordinaire, en fonction de la puissance électrique ?
Quelle serait a votre avis la meilleur solution ?
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 13/05/2012 17:02, Sylvain a écrit :

Bonjour, tres mauvaise idee tant sur le plan technique que sur plan économique. Technique: une pompe a chaleur necessite au demarrage une pointe de courant que ne pourra pas fournir les panneaux. En cas de baisse de tension suite aupassage d'un mauvais nuage quel sera le comportement du moteur sous alimenté, il ya des chances qu'il grille. Economique: les panneaux solaires ne sont rentables qu'avec les subventions de l'état et la vente au prix fort de l'électricité à EDF. En aucun cas cela ne l'est pour sa propre consommation sauf si on a n'a pas acces au réseau.
La rentablité est bien sur liée a la condition qu'il n'y ait pas de probleme sur l'installation avant la fin de l'amortissement de 10 ou 15 ans.
La meilleure solution serait d'utiliser des panneaux thermiques avec la pompe a chaleur.
Marcel
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Marcel wrote:

[......]
Je n'ai jamais parlé de pompe a chaleur mais de pompe de filtration
Les besoins en pompe a chaleur sont a l'inverse de l'ensoleillement or que j'ai parlé de besoin en proportion a l'ensoleillement
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 14/05/2012 20:04, Sylvain a écrit :

j'ai lu trop vite, désolé !
il n'en reste pas moins que les moteurs n'aiment pas les sous tensions et sans batteries tampons je ne voit pas comment les éviter
Marcel
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
et que , comme dit plus haut par Marcel , le jus électrique n'est pas rentable , ni économiquement , ni même écologiquement.
c'est , à mes yeux , une des plus formidables arnaques officielles du 21'iéme siécle.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Si l'installation est entierement faite pas sois-même et que l'on ne compte pas la mains d'oeuvre, seulement les matériaux. La rentabilité devient bien meilleur
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
sauf que tu ne profites alors pas de la ristourne fiscale, ni du jus acheté cher , tout ça au frais du con-tribuable !
seule une installe homologuée par un "pro" (défense de rire) peut permettre cette escroquerie
l'arnaque est bien verouillée !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

D'autant plus, que EDF en rachetant "Photowatt" impose ses panneaux, un peu en situation de monopole. depuis cet état de fait, grand nombre d'installateurs ont fait faillite. ...mais au moins on consomme "Français" !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
On Tue, 15 May 2012 20:48:24 +0200, Sylvain wrote:

mdr ! comment peut-on parler de "rentabilité" d'une piscine !! grosso merdo une piscine c'est deux heures d'entretien par minute d'utilisation et je suis large ! sans compter toutes les saloperies que l'on verse dedans et qui se déverseront forcement dans la nature , mais c'est un autre sujet ! Pour moi ton projet était un projet "technique" au départ et pas un projet de rentabilisation économique de fonctionnement , ce en quoi je t'ai répondu sur un post plus bas , maintenant on peut toujours dire qu'un bon projet technique est aussi un bon projet économique, ce en quoi je ne suis pas contre , reste à le prouver. Pour moi, si tu en as les moyens, l'idée n'est pas saugrenue mais elle demande une étude assez complexe et un cahier des charges beaucoup plus précis : exemple c'est en journée que l'on utilise la piscine donc on coupe les pompes ( bonde de fond) pour éviter les accidents , donc les pompes de filtrations travaillent la nuit ... mais la piscine est utilisée que x heures dans la journée pendant m mois ... etc ... etc... tout cela va conditionner les éléments solaires et le modèle technique qui va bien .
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Le 22/05/2012 18:00, itacurubi a écrit :

les piscines c'est comme les femmes ca coute bien cher pour le temps qu'on y reste dedans !
OK, je sort!
Marcel
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
On Tue, 22 May 2012 19:55:40 +0200, Marcel wrote:

enfin une réponse sensée ;-))
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

On ne coupe pas la pompe pour se baigner.
De façon général, la filtration marche le jour et est coupée la nuit. Ce qui, justement, correspond au heures d'ensoleillements.
Le but de la filtration est d'éliminer la poussiere en provenance de l'air, mais aussi et surtout le plancton qui se développe avec la lumiere, de l'eau dans l'obscurité ne se souille pas, c'est le Soleil qui fait verdire les piscines.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

mais aussi et surtout le plancton qui se développe avec la lumiere
A moins que tu ai un filtre a sable et encore, vu la taille des tamis habituellement utilisé c'est peanuts. Generalement on pompe pour filtrer pour enlever les plus gros déchets organiques (feuilles, caca du petit dernier) et surtout brasser l'eau, le développement des ledits algues se faisant principalement en couche superficielle ( c'est le traitement que tu fait derrière qui empêche la prolifération)

qui lui est fourni avec des panneaux solaires photovoltaïques.
Pas forcé, premièrement tu a tes algues qui n'utilisent pas le même spectre lumineux que tes panneaux, secundo regarde en ce moment si tu n'a pas besoin de filtrer malgré le temps pourri que nous avons : panneaux solaire zéro, pollen et feuilles 1

Jusqu'a 1Mw si tu veux.

Pourquoi faire, cela ne simplifiera pas bezef la commande et trouve une pompe de piscine avec moteur DC ou adaptable.

Pourquoi se faire chier avec un brushless qui est moteur synchrone alors que tu a déjà un moteur asynchrone. De plus un brushless de 1kw bonjour le prix.

la puissance électrique ?
Tu connais bien sur les courbes de rendement de ta pompe en fonction du régime, avec les pertes de charge et les pressions nécessaire a l'installation. Le tout est linéaire a ton avis ? De toute façon on ne commande pas un régime en fonction d'une puissance électrique. On commande un régime en fonction d'une tension d'alimentation, d'excitation, d'une fréquence ... suivant le type de moteur utilisé. Ce régime permet d'obtenir une puissance utile (et consommée) et dans le cas d'une pompe centrifuge de raison 3.

Vu les modes de fonctionnement des PV et des moteurs, tu n'a pas trente six solutions, convertisseur DC, onduleur. De plus étant donné les minis de puissance qui ne vont pas être négligeable soit tu travaille avec des panneaux surdimensionnés, soit en temps partagé avec du stockage intermédiaire, cette dernière solution étant celle conseillée pour prendre du matériel sur étagère. De toute manière il faudra que tu pense aussi a faire fonctionner l'installation aussi quand il fait pas beau donc on part sur du standard et on garde la motorisation actuelle.
Mais si tu pense a la solution je met un moteur continu au cul d'un PV et roule ma poule tu te fais de sérieuses illusions. N'oublie pas que l'impédance de charge d'un PV doit être variable pour travailler au maxi de puissance.
Quand a la rentabilité économique de la chose ;>)))))))))))))))))))))
Ps : Ce n'est pas le gros minet mais il me semble bien avoir vu passer le sujet il y a quelques mois ;>)
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
On Sun, 13 May 2012 17:02:42 +0200, Sylvain wrote:

bonjour,
tu parles de la faisabilité technique ;) on est bien d'accord ! Mon plus gros doute sur cette faisabilité est la pompe , en général les pompes de circulation des piscines on des débits de qq dizaines de m¹/h avec une vitesse de rotation proche de 1500 tr/min ( moteur asynchrone ) d'une puissance variant entre 1 et 1,5 kW Les panneaux solaires, eux fournissent une tension continue de 12 ou 24 V le problème de faisabilité technique pour se passer d'un onduleur serait donc d'adapter un moteur CC sur la pompe ( ce qui est loin d'être évident même pour un bon mécano ) puis d'asujetir sa vitesse aux alentours de 1500 tr/min en fonction de ce que peuvent fournir les panneaux solaires . Par contre il est très simple techniquement parlant toujours ! d'équiper l'installation d'un onduleur , ce qui permet de conserver les pompes du commerce ususelles !
Mais l'expérience si tu en a les moyens est une bonne idée ;-) bon courage !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

http://www.saviorpool.com/
http://www.solarcityenterprises.com.au/solar-pool-pumps.html
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.