prise de terre

Bonjour,
je viens d'entrer dans un nouveau logement en location et je desirerai
placer une prise de terre
pour alimenter du matériel électronique (2 ordinateurs + moniteurs). Les
prises présentent dans
la pièce (chambre / sol en linoleum) ne comporte pas de prise de terre.
- est ce que je peux me brancher dans la cuisine et tirer un cable depuis
la prise de la cuisinière
?
- est ce que je peux ne connecter sur le chauffage collectif (cela ne me
ferait pas tirer un cable
qui traverse tout l'appartement) ?
Si une des deux solutions est possible quel cable utiliser (pour passer
dans une petite goulotte
en platique blanc clouée sur le mur) ?
Si vous avez d'autres solution je suis preneur. Mais comme c'est une
location je ne peux pas
faire de gros travaux (saigner dans les murs par ex.) et je ne peux pas
tirer un fil de plus
depuis le compteur car il n'y a pas de place dans les gaines en places
(pour donner une idée
l'immeuble date des années 60 est le neutre est de couleur jaune et la
phase de couleur grise).
Merci pour vos réponses. Cordialement.
Stan.
--
Posté via
formatting link

Usenet dans votre navigateur !
Complaints-To: snipped-for-privacy@webatou.net
Reply to
stan
Loading thread data ...
oui
non
vert jaune ou jaune vert suivant les goûts :-)) de la même section que le fil de phase ( 2,5mm² en général )
Amistad , Zitoun
Reply to
Olivier2grambois
Tu peux aussi récupérer la terre sur un radiateur électrique (même section que la phase et le neutre), c'est ce que j'ai fait longtemps... Attention, il faut aller la chercher dans le boitier de raccordement du radiateur, pas sur le radiateur lui même.
Guy
formatting link
Reply to
Grenault
Si je saisi bien tout, la moindre fuite de courant se repercutera sur tous le circuit chauffage de l'immeuble.
Il fera pas bon toucher les thermostats à ce moment la ;-)
cordialement
Reply to
tagada
stan a écrit dans l'article ...
Sur le lien suivant, le propriétaire est obligé de mettre l'appartement en conformité avec la NFC15-100 drenière moutuere (enfin pas refaire toute l'installation mais la terre , les prises à eclipse, le ou les 30 mA, etc..)
Un lien qui vas faire plaisir à certains et deplaire à d'autres mais qui a l'avantage de trancher à propos des installations électriques, qui doit faire quoi?
formatting link
Reply to
PRUNE333
"PRUNE333" a écrit dans le message de news:01c44433$4addfea0$0100000a@lemee...
Vous avez mal lu, car il est dit que le propriétaire doit dans le cas d'appartement ancien, se référer au "guide de mise en sécurité des installations électriques" et non la mise aux normes actuelles du logements.
A bientôt
Reply to
beauregard sarl
beauregard sarl a écrit dans l'article ...
J'ai bien lu, et d'ailleurs je ne suis pas le seul, car les propriétaires se voyant mettre aux normes 2003 leurs vieux appartements ont manifestés leurs mécontentements, voir ce lien:
formatting link
Donc le proprio est bien obligé d'installer une prise de terre pour que soit "assurer la mise en sécurité des utilisateurs" suivant le guide citè plus bas avec un lien pour l'acquérir. Par contre l'article du 6 mars 1987 (entre propriétaire et locataire) imposant que "les installations doivent assurer la sécurité des utilisateurs" voici un lien où vous pourrez commandez un memento: "guide de la mise en sécurité d'une installation électrique"
formatting link
contre je ne sais pas si c'est payant ou pas.
je tient à préciser que les règles de la NFC 15-100 sont destinées à assurer la protection contre les surintensités des canalisations électriques et non celle des appareils électriques. Et donc la sécurité des utilisateurs comme demandé n'est pas entièrement assuré dans les cas suivants: 1)les convecteurs à double isolement à résistance ruban nue, tissée, ou à peigne ont le défaut qu'en cas d'introduction par de jeunes enfants de pièces métalliques à l"intérieur (jouets mecano, antenne de voitures radio commandés, pièce de monnaies, papier aluminium, etc.. ) la carcasse métallique peut être mise sous tension qui suivant la protection differentiel installée à l'amont peut se réveler dangereuse. D'ailleurs un procès-verbal de la réunion de la sous-commision UTE/CEF 61.1 du 16 Juin 1993 (doc. 61.1/42) attestait que "ni les normes existantes, ni la norme en préparation, répondait au problème posé".(mise sous tension 230V de la carcasse en cas d'introduction d'objets métalliques par de jeunes enfants dans les convecteurs). Les constructeurs étant conscient du problème ont fait savoir que ce type d'appareil était de moins en moins fabriqué et que d'autres appareils plus "sécurisé" existaient sur le marché. Cependant, il leur a été demandé de porter une attention particulière à l'information des utilisateurs comme le sugérait le correspondant (auteur d'une lettre auprès des services de l'UTE à propos de ce problème potentiel). Le correspondant suggèrait que les constructeurs avertissent les utilisateurs du risque de mise sous tension de la carcasse et qu'il devait leur être préconisé de protéger le cicuit chauffage, à l'amont des convecteurs, par un différentiel haute sensibilité ( 30mA ou 10mA ).
2) toujours avec les mêmes types de convecteurs double isolement à resistance tissée, etc..., qui sont raccordé sur des circuits chauffages, et peuvent présenter un risque d'incendie. La norme NFC 15-100 à autorisée pendant plusieurs années que les protections des circuits chauffage soit adapter à la section du plus gros câble au départ du circuit chauffage, car il était considéré que les convecteurs n'étaient pas suceptibles de court-cicuits (relativement vrai dans le cas de convecteurs avec résistance blindées, mais potentiellement faux dans le cas de convecteurs avec résistance tissée, à peigne, ruban nue,). Dans le cadre d'une mise en sécurité il y lieu de veiller à ce que les convecteurs ne soient pas suceptibles de court-circuits, et donc de controler la valeur de la protection à l'amont du circuit chauffage, de manière à l'adapter à la plus petite section de câble du circuit chauffage.
3) les cicuit prises sont protégés par des disjonteurs 16 ou 20a (voir plus) ou des fusibles 16 ou 20 A suivant les normes d'avant 2003. Hors beaucoup d'appareils branchés sur ces prises, ont leurs cordons d'alimentation électriques qui sont du type "H03 VVH 2 F" 0.75mm² ou 0.5 mm², ce type de cäble ne supporte pas des intensités supérieures à celle d'un circuit protégé par fusible 10A ou disjoncteur 16A. En cas de surcharge (début de court circuit), l'isolant se ramollit et peut même s'enflammer, dans un circuit classique fusible 16A ou plus. Je préconise donc que les fusibles de tout les circuit prises soient au maximum de 10A et/ou que les disjoncteurs soient au maximum de 16A. 4)le même type de câble "H03 VVH 2 F"étant prévus pour être utilisés dans une installation où la valeur de la tension nominale ne dépasse pas 300V (le nombre 03 de la dénomination du câble indique la valeur de la tension max), il est donc fortement déconseillé que les installations domestiques soient en triphasé 400V. 5)Il existe sur le marché des réducteurs de prises de courant 32A/16A pouvant se réveler potentielements dangereux. Habituellement, les trous des socles de prises 32A ont un écartement qui ne permet pas de brancher dessus des fiches de 250V /16A, voir moins, qui équipent la pluspart des appareils électrodomestiques. Ces réducteurs prises 32A / prises 16A équivalent à un circuit prise 10/16A
protégé par un fusible laissant passer un peu plus que 32A. Si des appartements sont équipés de tel prises (32A) je conseille vivement aux propriétaires d'en avertir les utilisateurs du danger potentiel de raccorder dessus des réducteurs 32A/16A, et/ou de faire porter sur leurs contrats de location cet avertissement, ainsi qu'en cas de problème cela constitue l'équivalent d'une décharge pour le propriétaire.
Bien sùr l'installation d'un ou de plusieurs différentiels haute sensibilité 30mA en tête du ou des circuits représente une sécurité, sur les installations vieillissantes. Cordialement.
Reply to
PRUNE333

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.