"triphasé vers monophasé" pour un débutant

Vous pensez bien que j'y ai pens=E9 et que je n'ai pas envie de me prendre une cymbale tournant =E0 pleine vitesse en pleine tronche. Je me suis sacr=E9ment document=E9 sur le sujet des tours =E0 cymbales et les cymbales en g=E9n=E9ral, et je sais que tourner une cymbale est un art que je ne connais pas encore. Je prendrai un maximum de pr=E9cautions (masque, v=EAtement longs, d=E9buter =E0 tr=E8s petite vitesse etc), travaillerai avec des outils sur perche et un porte outil pour =EAtre assez loin de la machine, installerai un bouton d'arr=EAt d'urgence, mettrai des barres de protections en cas de d=E9-solidarisation de tout ce qui tourne ... etc etc ...
comment =E7a "financi=E8rement" ?
figurez vous que j'ai d=E9j=E0 "r=E9par=E9" un moteur de pompe =E0 piscine = qui ne d=E9marrait plus chez quelqu'un. le condo =E9tait responsable. je l'ai chang=E9. je n'en suis pas mort :) bon exemple =E0 la con, mais de toute fa=E7on les premiers essais du moteur se feraient en exterieur avec un extincteur pas loin. comme quand on r=E9cup=E8re un vieux synth=E9 analogique dans un vide grenier...
ok mais il n'y a rien de sorcier non plus, des tas de mecs se fabriquent des tours =E0 cymbale sans =EAtre des experts en m=E9canique.
encore une fois je suis plus adepte du "trial and error". je ne cherche pas =E0 fabriquer une machin industrielle de haute pr=E9cision. juste un axe qui tourne.
on va dire que =E7a d=E9pend du prof...
de la volont=E9 =E7a j'en ai, mais je ne pense pas qu'il faille faire un BEP electrotechnique pour fabriquer une machine avec un axe qui tourne.
merci :)
bontempi
x-no-archive
Reply to
motthieu
Loading thread data ...
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
Si tu n'envisages pas faire une production en série, l'investissement en matière et en système de sécurité te coûtera bien plus cher que d'acheter des cymbales. Sans compter qu'il faut aussi ajouter à ton projet une dimension musicale ...
on ne parle pas de la même chose, changer un condo ce n'est rien (si on connais un peu les différents type de condo) ajuster un condo pour équilibrer les intensités etc c'est autre chose.
exemple à la con oui, mais l'extincteur faut pas exagérer non plus ... d'autant qu'avant un départ de feu, le circuit sera déjà grillé ...
comme
Non, ce n'est pas comparable, rien qu'au niveau des intensités, ce n'est pas la même chose.
Pour la complexité de la conception, ce n'est peut-être pas trop difficile pour un spécialiste, car il a l'expérience lui permettant de juger rapidement. Pour un novice, c'est à mon avis très complexe. Commences déjà par étudier le fonctionnement d'un moteur électrique monophasé et les artifices pour le faire démarrer, puis tri phasé. Si tu as un doute fais toi une piqure de rappel sur ce qu'est la tension monophasé et tri phasé, le phi, le couple, l'effort tranchant, le OMEGA etc etc. Encore une fois je ne vois pas comment tu peux dire que ce n'est pas sorcier sans avoir étudié le sujet dans son ensemble ... faire de la vraie conception en somme.
Sauf que l'axe qui tourne dans ton projet, comme déjà signalé dans d'autres mail, doit supporter des contraintes importantes et je ne parle même pas de la matière utilisée. Donc faire un axe qui tourne, c'est facile, à vitesse variable en mono c'est cher en continu c'est plus simple.
Oui c'est parfois vrai
Pour un axe qui tourne non, mais pour un tour, je dirai qu'un BTS MAI ou une Maîtrise GSI ça aide. Regades déjà les Mémotech pour BEP electrotechnique, c'est déjà pas mal alors qu'avec ça tu n'es absolument pas formé à de la conception industrielle. Après, tu as des autodidactes qui font le nécessaire pour comprendre et non pour supposer que ça va fonctionner. D'autant qu'en cas d'accident, tu ne seras pas couvert par ton assurance, car en tant que concepteur tu as l'entière responsabilité de ta conception.
ET cela peut très vite devenir un cauchemar parfois.
Cdlt
IDFP
Reply to
IDFP
Itacurubi a écrit :
ben faut tout refaire ? une version fr.bricolage (voire Systeme D pour ceux qui ont connu) ? avec photos de cablages, tout le BA BA ?
sans dec on est plus sur sci electrotec !
ou alors c juillet
r
Reply to
R.Girard
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@c77g2000hse.googlegroups.com...
Ourps, des vêtements longs ??????? Max.
Reply to
Max
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@g13g2000hsf.googlegroups.com...
Hum, ça je ne l'ai pas dit ;-)
Certes ! Si on me demande de construire un tour à 5 balles, je saurais faire à la rigueur, mais si on me demande de construire une armoire en merisier, je dirai stop, je ne sais pas faire, je n'ai aucune base en ébénisterie.
Les points que j'ai évoqués sont loins d'être loufoques ni négatifs.
Ils impliquent qu'on doit se préoccuper de connaître la nature du métal employé et sa vitesse de coupe optimum. En recherchant dans les bouquins de l'élève mécanicien-ajusteur (ceux datant de préférence de ou 40 ou 50 ans), on trouvera les angles d'affûtage à donner à l'outils de coupe ainsi que la bonne section du copeau. On en déduira l'effort de coupe donc, une fois rapporté au diamètre en cours d'usinage, on aura une idée du couple nécessaire et de là, la puissance de la machine.
On aura aussi une idée des forces (assez considérables) appliquées à la broche dont la fixation devra être d'une rigidité à toutes épreuves...
J'insiste sur la variation extrêmement importante du diamètre entre le centre et le bord ce qui impose pratiquement l'emploi d'un variateur électronique (la meilleure solution d'ailleurs pour utiliser un moteur tri sur un secteur mono). De 5 cm de Ø à 60 cm, on passe d'un développement de 15 cm à 180 cm. La vitesse devra donc pouvoir varier dans le même rapport pour conserver une vitesse de coupe relativement constante, condition indispensable pour avoir un bel état de surface.
Il y a un autre problème que vous n'évoquez pas, c'est le dispositif de maintien et d'ablocage de la pièce à usiner. Il ne s'agit pas que la cymbale entre en résonnance car, outre le risque que l'outil "plante", la surface laissera apparaître des stries ou facettes...
Voilà quelques pistes...
Bon courage et bonne chance, Max.
Reply to
Max
"R.Girard" a écrit dans le message de news:468e6b35$0$1159$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Je pense qu'au départ, c'est usiné au tour à repousser sur une forme ou peut-être même emboutie. Ensuite, je suppose qu'elle peut être accordée avec précision par enlèvement de métal. Mais ce n'est qu'une hypothèse. Max.
Reply to
Max
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
Le vendeur de perçeuse est d'accord avec toi puisque s'il ne l'est pas, il rate la vente... :-)
Reply to
StefJM
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
Ce seait même plutôt un indice du contraire.
En vacances, ne rien faire, c'est toujours faire quelque chose... :-)
Reply to
StefJM
Salut, Je suis toujours surpris que tu emploies encore le terme de tige , alors que sur fr.rec.bricolage plusieurs intervenants te disent qu'il faut parler d'axe ou d'arbre pour evoquer ce que tu veux faire. Sans vouloir te decourager, ce que tu envisages de faire peut etre interessant et rentable pour un bricoleur avertit. Mais , je prends encore des precautions, au vu de tes interventions, je pense qu'il serait plus rentable d'acheter les cymbales toute faites. En effet je te sens assez mal pour bricoler un tour a repousser, ou meme pire a usiner en bout d'arbre. Tu as ceratinement un copain qui l'a fait, le meilleur conseil serait de voir avec lui: Ici tu parles de passer un moteur tri en mono, sur un autre groupe tu cherches un support pour une tige ( en fait un arbre de tournage en bout). Je le sens assez mal ton tour a cymbales. Désolé d'etre un peu direct , mais je prefere dire a quelqu'un qu'il est sur un mauvais plan plutot que de l'aider a arriver a un echec.
Reply to
alain denis
hello
je comprends et respecte tous vos conseils de pr=E9cautions, vos mise en garde... mais j'aurai du mal a m'arr=EAter vu o=F9 j'en suis :
formatting link
je vous entends d=E9j=E0 hurler parceque je ne portais ni gant ni quoique ce soit mais l'axe et la cymbale sont parfaitement fix=E9s, et les bords de cette vieille cymbale sont inoffensifs. et avant cette vid=E9o j'ai fais des test avec la panoplie compl=E8te ... enfin la perspective de la vid=E9o ne montre pas que je m'=E9carte au maximum.
j'ai fais l'essai avec ma perceuse premier prix, une 500 watts qui m'avait cout=E9 7 euros. pour le moment je ferai mes essais avec.
pour l'axe j'ai simplement utilis=E9 celui qui soutient la cymbale du haut de mon charleston. c'est tout con mais je n'y avais =E9videmment pas pens=E9.
bon tout n'est pas r=EAgl=E9, il reste encore beaucoup de boulot et de probl=E8mes =E0 r=E9soudre, mais je suis content de voir tourner une cymbale parfaitement.
bontempi
x-no-archive
Reply to
motthieu
a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@o61g2000hsh.googlegroups.com... hello
désolé je sais c'est le 472104979 post sur la question mais la plupart des réponses sont du charabia pour moi qui n'y connait quedale en electricité
Reply to
Bigjoe
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
Bonsoir,
De mieux en mieux, il n'y a pas pire que celui qui ne veut pas entendre.
Donc gardes ton idée, fait comme tu voudras, à ce niveau là c'est même pas du bricolage, c'est tout simplement n'importe quoi.
Bonne chance
IDFP
Reply to
IDFP
R.Girard a écrit :
Bonsoir,
je me posais un peu la même question et j'ai trouvé ce lien
formatting link
un peu pauvre concernant la méthode (ce qui est normal)
mais visiblement emboutissage de pièce d'alliage métalique accordée par martelage ou enlèvement de matière (copeaux de faible épaisseur).
Cdlt
IDFP
Reply to
IDFP
grossi=E8rement :
- le bronze est fondu en forme de gros palets - les palets sont chauff=E9s et pass=E9s plusieurs fois dans une grosse presse pour les aplatir - les galettes obtenues sont pass=E9es dans une presse qui leur donne une forme grossi=E8re de cymbale (cloche et profil), puis arrondie par une machine qui d=E9coupe ce qui d=E9passe pour laisser une forme - la cymbale est martel=E9e =E0 la main, ou par une marteleuse automatique - la cymbale est tourn=E9e, puis polie (ou non)
Reply to
motthieu
oui, mais personne ne peux vous dire comment tourner une cymbale en france. assez peu de gens dans le monde d'ailleurs. pire, ceux qui le savent en gardent le secret pour la plupart.
si j'arrive =E0 me fabriquer un tour pour quedale, et que j'arrive =E0 le s=E9curiser suffisament pour faire des essais sans me trancher la gorge, pourquoi m'en priver ?
le m=E9tal employ=E9 est du bronze "B20" (80 % de cuivre + 20% d'=E9tain) d'apr=E8s mes recherches le tour doit tourner =E0 environ 200 trs/minutes. plus ou moins donc, les mecs ajustent leur machine selon la taille et le poids de la cymbale. le moteur doit avoir un r=E9gime de 3/4 de CV minimum.
la plupart de mes infos proviennent d'un fabricant de cymbale assez r=E9put=E9 en am=E9rique. =E0 vrai dire =E7a doit faire bient=F4t 3 mois qu= e je me documente non-stop sur le sujet.
j'ai vu un bon paquet de vid=E9os de tournage de cymbale, et n'ai jamais vu d'ouvrier changer la vitesse de son tour en cours de route. Evidemment je ne doute pas de vos dires, mais je ne sais pas si cela s'applique au monde des cymbales... Comme une cymbale n'est pas un =E9crou, elle n'a pas besoin d'=EAtre parfaite pour bien sonner, au contraire certains ma=EEtres en fabrication de cymbale font un travail plut=F4t irr=E9gulier, qui d=E9note justement des cymbales faites en usine, qui sont (trop) parfaites. d'ailleurs il n'est pas rare que des cymbales artisanales faites par ces types (qui valent la peau du cul) se cassent =E0 cause d'un tournage trop intensif sur une zone de la cymbale.
la cymbale est viss=E9e sur l'axe et donc plaqu=E9e sur un porte cymbale. Le porte cymbale lui est solidaire de l'axe. je n'en ai pas parl=E9 car je n'ai pas encore fait compl=E8tement le tour de la question moi m=EAme
merci pour les encouragements !
x-no-archive
Reply to
motthieu
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
Si tu t'imagines que les pro de la fabrication vont tout simplement te donneur leurs secrets de fab rien que pour toi, c'est au mieux de la naïveté.
Dans un projet comme celui que tu souhaites entreprendre, il faut se prendre par la main et faire toutes les études de A à Z.
Si tu attends que l'on te donne les réponses, à mon avis tu peux attendre longtemps. Ce qui me parait normal puisque les fabricants font des études sur leur produit, ce n'est pas pour donner les infos à la concurrence.
Pour le tour pour quedale, à moins d'être du métier (et encore), je ne vois pas comment tu pourras faire. D'autres part, regardes le prix d'un boitier de sécurité avec arrêt d'urgence. Je doute que le "quedale" comme tu dis soit dans tes budgets (si tu as fixé un budget).
tu indiques la procédure de fab d'une cymbale, mais dans ton projet tu fais l'impasse sur la matière première et pire l'emboutissage. Tu souhaiterais faire une cymbale directement par le tournage, visiblement le tournage n'est là que pour accord de la pièce.
Comment penses tu pouvoir obtenir la forme de la pièce sans emboutissage ? As-tu une idée du prix du bronze et de sa dureté ?
Comment penses tu obtenir le bronze chez LEROY MERLIN ?
As-tu une idée de pourquoi la méthode est l'emboutissage, puis martelage ou tournage ?
As-tu une idée des notions de perte de matière en regard du prix de revient d'une pièce ?
heu là je commence à douter sérieusement du bien fondé de ton projet ainsi que de la personne qui le met en ?uvre.
D'autant que tu es un peu sourd aux conseils, ce qui est étrange pour un musicien ;-)
TROLL ME TENDER TROLL ME TRUE ...
IDFP
Reply to
IDFP
IDFP a écrit :
bravo pour le site
c'est peut etre un "alliage à cloches" fondu, repoussé, et accordé par usinage mais on ne montre pas toutes les etapes de la fabrication...
Reply to
R.Girard
snipped-for-privacy@gmail.com a écrit :
L'automatisme, ça vous dit quelque chose ? Je ne suis pas spécialiste en tournage : je n'y connais rien à part le principe mais ce qui a été dit ici me paraît correct. La vitesse de rotation de l'arbre est probablement "ajustée" en fonction de la position de l'outil, par action sur le variateur de fréquence. Si c'est le cas, il vous faudra un API, une carte de sortie ana et un codeur incrémental, au moins, je pense ...
Reply to
Loïc GRENON

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.