[HELICO] Question déroutante pour un débutant

Bonjour Ă  tous.
Je suis en possession d'un Hirobo XRB filaire et je suis passé dernièrement à un Blade CX2 (hélicoptères birotor, au cas ou..¦o))
J'ai aussi acheté le simulateur RealFlight G3.5.
Je vais tenter de vous expliquer ma question simplement. Quand je pilote mon Hirobo ou mon Blade et que je lui donne l'ordre d'avancer, ce dernier s'incline et part en avant et quand je relâche le manche de la télécommande l'hélicoptère "revient" à une position "plate" donc neutre comme le manche de la télécommande, jusque là c'est OK pour moi, je comprends la réaction de mon hélicoptère.
Sur mon simulateur si je prends un hélicoptère birotor, il a le même comportement que les miens, MAIS si je prends un autre hélicoptère plus sophistiqué, là je ne comprends plus son mode de fonctionnement ; c'est-à-dire que si je lui dis d'avancer il s'incline et part en avant, MAIS si je mets le manche de la télécommande au neutre, l'hélicoptère part toujours en avant, comme s'il n'avait pas reçu l'ordre de la télécommande que le manche était revenu au neutre. Quelqu'un peut-il m'expliquer ce phénomène ? Pourquoi dois-je incliner le manche de façon négative au premier mouvement pour pouvoir mettre mon hélicoptère à nouveau à plat, donc en position neutre comme le manche de ma télécommande ? C'est très déroutant !!!
Sur vos hélicoptères (les vrais pas sur simulateur) est-ce la même chose ? Devez-vous donner une commande négative pour annuler le mouvement positif donné précédemment avec la télécommande ?
Il y a une vingtaine d'années j'ai pratiqué de la voiture thermique tout terrain et quand le manche de la télécommande revenait au neutre la voiture reprenait une position neutre également, les servos d'un hélicoptère ne fonctionneraient-ils pas de la même façon ?
D'avance merci pour tous les précisions que vous pourrez m'apporter sur cette question déroutante pour moi.
Luoar
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Les birotors coaxiaux sont le plus souvent des helicopteres de debuts, il est donc normal qu'ils soient conçus de façon a etres relativement faciles a piloter, c'est pour cela qu'ils sont autostables.
Ils permettent ainsi aux pilotes debutants de s'habituer par exemple au sens des commandes a utiliser pour une position donnée de la machine sans pour autant risquer de gros degats s'ils se trompent puisque la machine aura tendance a revenir seule a plat s'il lache le controle du cyclique.
Mais cette tendance a revenir seule dans une position stable s'oppose en permanence aux ordres que tu donnes, c'est pour cela qu'il te faut maintenir le manche en avant pour maintenir l'helico incliné sur l'avant. Si c'est un avantage pour apprendre, cela limite egalement les possibilités de vols de la machine.
Il est par exemple possible de faire des looping en helico, il suffit d'avoir de la vitesse en avant et de tirer sur la manche (les habitués de l'helico me pardonneront mes simplifications), si l'helico est tres autostable l'ordre a cabré peut ne pas suffire a faire passer la machine sur le dos car sa tendance a revenir seule a plat s'opposera a l'ordre donné et le manche de la radio sera en butée bien avant que la machine ne se soit retournée; Elle se contentera alors de partir en arriere plein pot, mais ne fera jamais un looping.

par ce que c'est comme ca qu'un helico qui n'est pas autostable se pilote.

oui.
Si, les servos fonctionnent de la meme façon, c'est le comportement de la machine elle meme qui est different. Ton helico a tendance a revenir a plat, suspendu a son rotor, comme un pendule. Les helicos plus "perfectionné" n'ont pas cette tendance et c'est au pilote de maintenir sa machine a plat, ou sur le dos, ou dans n'importe quelle position. cela demande plus d'experience, mais offre egalement plus de possibilités.
Que ce soit un avion ou un helico, on dis d'une machine qui aura tendance a revenir d'elle meme dans une position donnée qu'elle est autostable, si cette tendance est relativement faible on se contente de dire qu'elle est stable, une machine qui aura tendance a ne pas bouger d'une position quelconque est dite neutre, et finalement une machine qui aura tendance a partir un peu dans tout les sens sans qu'on lui ait rien demandé est dite instable. Les helicos sont par nature instables, mais l'utilisation des rotors coaxiaux permet de creer une certaine stabilité qui facilite l'apprentissage.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Merci Xavier pour tes précisions, mais je n'arrive toujours pas à comprendre le comportement de l'hélicoptère au vu de tes explications, quand bien même le servo revient à sa place, pourquoi et par quel effet l'hélicoptère reste dans la position qu'on lui a donné.
C'est plus qu'instable dans ma tête comme explication rationnelle !!! ¦o)
OĂą puis-je trouver de la documentation Ă  ce sujet ? Encore merci. Luoar

Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Il ne reste pas a proprement parler dans la position qu'on lui a donné; Il n'est pas neutre mais instable, etant donné qu'aucune autostabilité ne le pousse a revenir a plat, l'inclinaison lui fait perdre de la portance et le debut de translation va creer une trainée qui va aider a le maintenir incliné dans le sens de la translation voire l'incliner dans une autre direction (trainée de la queue dans une translation laterale), si le pilote ne fait rien, l'helico va "glisser" jusqu'a s'exploser au sol dans une configuration quelconque :)
Pour expliquer ce comportement la question serait plutot: "qu'est ce qui pousse un helico a rester a plat ?"
Lorsque tu pousses le manche pour partir en avant, le cyclique fait varier l'incidence des pales pour incliner le rotor sur l'avant. En maintenant le manche en avant l'helico devrait normalement amorcer progressivement un piqué voire se retourner en avant tout comme une voiture continue a tourner si on ne relache pas sa direction.
Sachant qu'en relachant le manche l'incidence des pales redevient uniforme, rien ne le pousse là non plus a revenir a plat tout comme une voiture ne reprendra pas d'elle meme sa direction d'origine apres un virage, si ce n'est avec un ordre opposé a celui qui a incliné l'helico ou fait tourné la voiture.
Dans le cas d'un helico autostable, on exploite generalement l'effet gyroscopique d'une "barre de bell" sans palettes mais avec des masselottes sur un des deux rotor (le plus haut), alors que le plateau cyclique est lui relié a l'autre rotor (le plus bas). Ainsi l'effet de renversement appliqué au rotor du bas par les servos est constamment contré par le second rotor faisant office de gyroscope, jusqu'a obtenir un point d'equilibre, si on relache le manche l'equilibre est rompu et l'effet gyroscopique qui controle l'incidence des pales du rotor le plus haut va ramener seul la machine a plat.
Sur un simple rotor l'effet gyroscopique de stabilisation par la barre de bell existe aussi mais il est sans comparaison avec un birotor et tres insuffisant a le ramener a plat, on l'exploite (entre autres) pour rendre la machine plus ou moins "nerveuse" en supprimant ou rajoutant du poid sur la barre.
Pour tester tu peux t'amuser a remplacer les massellotes d'origines d'un birotor coaxial contrarotatif par d'autres de plus en plus legeres, cela reduira petit a petit son autostabilité et il mettra de plus en plus de temps a revenir a plat, tout en etant plus nerveux au manche (je decline toute responsabilités tout ca... ;).

aucune idée.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Encore merci Xavier pour ce complément d'explication. Je vois qu'il ne reste plus la pratique, en fin de compte ... ¦o)
Luoar

Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.