moteur électrique

bonjour,
je prends l'exemple d'un molin à café tout simple.
je mesure lorsqu'il est en rotation l'intensité du courant alternatif qui
entre dans le moteur.
Je bloque la rotation du moteur.
que se passe t il ?
et pourquoi ?
question dans une classe de 4ème
New-Age
Reply to
new-age
Loading thread data ...
"new-age" a écrit dans le message de news:41780029$0$28809$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
bonsoir
Le courant va fortement augmenter, au risque de détruire les bobinages par élévation de leur température par effet joule
Dans tous les moteurs, le couple est l'image du produit entre le flux magnétique et le courant. Si tu bloques le rotor du moteur, tu lui appliques un fort couple de freinage ==> le courant appelé monte fortement.
Autre façon de voir : Dans un moteur de moulin à café tout simple (c'est un moteur série = un moteur à courant continu à excitation série) sa fem induite qui s'oppose au courant est proportionnelle au produit flux par la vitesse de rotation. Si tu bloques le rotor, la fem induite sera nulle => peu d'opposition à l'établissement d'un fort courant ==> le courant monte fortement.
Dans les deux cas tu peux griller le moteur.
Reply to
SRV
Bonsoir;
Pour rester simple:
Si vous blocquez le moteur celui-ci va ce mettre à consommer une très grande puissance limité par son impédance interne. vous avez Pm=Tm.omega avec Pm puissance consommé par le moteur Tm couple util sur l'arbre du moteur en N.m omega vitesse angulaire de l'arbre en radian par seconde.
Si vous blocquez le moteur, oméga sera nul et commes la force contre electromotrice sera nul, E'=(p/a)N.n.phi avec E' force contre electromotrice en volt p nombre de paire de pôle a nombre de paire de voie d'enroulement N nombre de conducteur actifs de l'induit n fréquence de rotation en tour par seconde phi flux inducteur en webers
la puissance consommé sera importante mais limité par l'impédance interne du moteur. Pm=(Rinduit+Rinducteur).I² dans le cas d'un moteur bloqué.
Voila ce que je peux vous dire d'après mes souvenirs. Bien entendu au bout d'un moment le moteur rendra l'ame par échauffement. Ne tentez pas ce genre d'expèrience.
Cordialement Daniel.
Reply to
rosa.daniel
ok Peut on utiliser la notion d'équivalence énergétique ? Lorsque le moteur tourne son énergie totale est égale à la somme de l'energie electrique (intensité) et de l'énergie mécanique (rotation du moteur): Pt = Pe + Pm, si j'arrête le moteur Pm=0 comme Pt doit être conservé (faut il le justifier ?), Pe augmente en contrepartie.
New-Age
Reply to
new-age
Bonsoir;
Je ne m'attendait pas à ce que vous me sortiez cette formulle la.
si vous blocquez l'arbre du moteur sa vitesse sera nul et son couple important. Comme la puissance mécanique à l'abre du moteur est une expréssion de la forme: Pm= C.2.pi.n avec C couple du moteur, n vitesse de rotation du moteur en tour par minute. vous avez donc pm qui est nul. Comme cela a déja été dit le moteur va consommer une puissance électrique assez importante dans ce cas vous aurez pt=pe Mais dans le cas du moteur il faut considérer que Pe correspond aux pertes moteur et Pt à la puisssance total électrique consommé par le moteur. Ce qui me gène c'est que vous dénomer Pe comme énergie électrique. je pense qu'il s'agit des pertes au niveau du moteur (perte par effet joule, mécanique, magnétique ect...). De plus considérer que Pt puisse etre conservé sur un moteur ayant une charge variable n'est pas possible. La puissance consommé par un moteur augmente avec le couple qui lui est appliqué. C'est la que je ne pige pas votre truc.
En espérant que quelqu'un d'autre puisse vous éclaircir...
Cordialement Daniel
Reply to
rosa.daniel
"new-age" a écrit dans le message de news:4178aa06$0$28796$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Bonsoir
Je ne pense pas que tu puisses raisonner ainsi. Pour plusieurs raisons
1.Déjà, tu sembles confondre puissance et énergie (la notation P comme énergie ?)
2.La puissance totale absorbée par le moteur = puissance mécanique sur son arbre + pertes électriques dans le moteur. Sur un même intervalle de temps on a la même égalité sur les énergies.
3.Si ton moteur tourne à vide, la puissance sur son arbre est presque nulle. De même si ton moteur est bloqué, la puissance sur son arbre est nulle aussi.
4.Tu dois confondre avec le théorème de conservation de l'énergie qui dit que l'énergie est conversée lors d'une transformation d'énergie (il n'y a pas d'énergie perdue). NB : ceci est vrai uniquement sur la mécanique classique de Newton.
Dans ton exemple il faut bien comprendre que c'est la charge sur l'arbre qui fixe la puissance du moteur. Si ta charge varie (ce qui est le cas ici puisque tu bloques le rotor), alors la puissance appelé par le moteur varie aussi. Il y a répercussion de l'un sur l'autre, et nullement conservation.
Reply to
SRV
"SRV" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@uni-berlin.de...
Re : on appelle le samu et on met les doigts dans de la glace
victor >
Reply to
victor
"new-age" a écrit dans le message de news:41780029$0$28809$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Re : vous bloquez la dissipation thermique ( plus de ventilation ) et pertes joules( R+r)i² ~constantes malgré elevation de la resistance des enroulements yaura plus qu'un secteur du bobinage qui sera parcouru par le courant , pas les autres donc desequilibre thermique pouvant amener des points chauds donc destruction d el'isolation de l'enroulement actif
point chaud au niveau du collecteur pouvant amener un etincelage entre cuivre et charbon ( chauffage ==>oxydation ) et perte de contact
ce n'est pas une question simple
hugh
victor
Reply to
victor
J'avais pas oser la faire celle là, mais je dois avouer que j'ai eu la même réaction ;-)
"victor" a écrit dans le message de news: clbt4n$25jm$ snipped-for-privacy@feed.teaser.net...
Reply to
Adrien Gaudel
Bonjour. Que se passe t'il: L'intensité va augmenter fortement. Pourquoi: Tout moteur électrique (en rotation) possède une fcem (force contre électro motrice notée E' dans la pratique) La formule donnant l'intensité dans un moteur est la suivante: I=(U-E')/r, U étant la tension d'alimentation, E' la fcem du moteur, r sa résistance interne. Dans le cas ou le moteur est bloqué, sa fcem est égale à 0 et l'intensité n'est limitée que par la résistance interne r (généralement assez faible). L'intensité dans ce cas devient I=U/r. Bon courage.
Reply to
felix
"felix" a écrit dans le message de news:417a0354$0$28603$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
= ===== === = = = = = = = = = je ne connais pas du tout le programme des 4° mais Lw .......?.... je croyais qu'on était en alternatif ya longtemps que jen'en ai pas vu un , un moulin à café electrique ..mais tout de meme
hugh
victor
Reply to
victor
Salut,
Pas mieux :-)
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
Bonjour,
1/ Votre expérience me paraît pour le moins dangereuse de part la présence du couteau et par le fait de bloquer la rotation du moteur. 2/ Bloquer le moteur revient en fait à demander un couple résistant énorme que le moteur ne pourra pas fournir sans voir son bobinage subir un échauffement destructeur si toutefois le fusible ou le disjoncteur situé en amont n'a pas coupé avant, comme c'est son rôle, votre circuit. La raison est la suivante : le couple d'un moteur est dans votre cas proportionnel au courant I, au flux phi et au coefficient K qui dépend disons, pour faire simple, au type de construction ; soit finalement C = K I phi. Comme par votre blocage vous exercer un couple très grand vous engendrez donc un courant et indirectement un flux très grands qui auront pour effet de fondre le fusible ou de faire disjoncter le disjoncteur et d'endommager gravement (voir définitivement) votre moteur.
Est-ce clair pour vous ? Merci de me répondre. GIGI "new-age" a écrit dans le message de news: 41780029$0$28809$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
lrj.grt
Bonjour,
J'avais plutôt compris que c'était un exercice tout théorique, donc sans danger.
a+, G.T snipped-for-privacy@worldonline.fr 205 Diesel & turbo-Diesel :
formatting link

Reply to
G.T
Bonsoir,
En supposant que le moteur en question soit une machine à courant continu équipé d'un collecteur, ce dernier répond alors à la loi d"ohm généralisée pour la fonction moteur. A savoir que celle-çi annonce = U=E+RI. E représente dans ce cas précis la force contre électromotrice et qui est proportionelle à la vitesse de rotation du moteur par la relation ( E=k*Omega ) Omega étant la vitesse angulaire de ce moteur. Donc si on bloque en rotation le moteur, il n'y a plus de fcém et le courant n'est alors limité que par la résistance propre du moteur. I=U/R. En quelques secondes, le courant va s'accroitre de manière dangeureuse dans les bobinages du moteur ( essentiellement le rotor ). Cet échauffement est proportionnel au carré du courant ( effet joule ). L'isolant des fils va alors bruler et s'en dégagera une fumée noire et nauséabonde. Dans le meilleur des cas, le disjoncteur protégeant le circuit disjonctera. Dans tous les cas de figures, le moteur sera alors inutilisable...expérience à ne pas réaliser.
"new-age" a écrit dans le message de news: 41780029$0$28809$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
Samuel Bonnard

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.