Pompage

Bonjour,
Je participe à la conception d'une installation de pompage pour des amis
spéléos. En gros, l'objectif c'est, par pompage, de vider un une passage
souterrain en siphon, pour accéder, derrière, sans besoin de scaphandres. Ce
n'est pas une nouveauté et assez courant comme méthode.
Bon j'aurais besoin quelque peu de vos lumières parce que moi, même si je
m'y connais pas mal en conception électriques, les pompes, et en général les
machines tournantes, pour faire simple, j'y connais rien ou pas grand chose.
Voici ce que les copains me disent concernant les types de pompes qu'ils
utilisent :
- Pompe 400V Robot (type vide cave) débit max 40 à 60m3/h ; HMT max 18 m.
- Pompe 400V Leroy sommer de forage (4") débit max 17 m3/h ; HMT max 50 m.
- Pompes 230V type vide cave débit max 5m3/h ; HMT 12 m.
Je voudrais savoir :
- faut-il une protection surcharge "externe" pour ces pompes (obligatoire ?
souhaitable ? possible ?)
- peut-on faire la différence entre courant de fonctionnement en charge et
courant en cas de bloquage de la pompe (ensablement par exemple)
- sont-elles de classe I ou de classe II (double isolation etc)
- intègrent-elles un dispositif de démarrage /progressif/ ou anti-bloquage
(clic-sonde etc)
- existe-t-il des ensembles de démarrage "progressif" (electronique par
exemple) de ce genre de pompe, externe (adaptable sans démontage de la
pompe)
- quel rapport courant d'appel/ courant nominal faut-il envisager au
démarrage (à priori, le démarrage est dans l'eau (pas dans l'air) En gros
comment peut-on assurer une protection surcharge sans déclencher au
démarrage.
Merci d'avance
Reply to
Amm
Loading thread data ...
Amm a écrit :
il n'y a rien a modifier sur les pompes, juste savoir si elles sont ok pour le job
il faudrait un coffret d'appareillage integrant un demarreur progressif par pompe, et un peu sophistiqué (pas d'entree de gamme) pour beneficier de diverses rampes,limitation, sous charge, surcharge, sens de rotation, ? quoi d'autre ?) protection manque d'eau (sous charge), blocage (eviter quand meme de pomper trop de boue, là c'est le choix du modele de pompe)= surcharge, sens de rotation, rampe, limitation intensité, etc
une usine, source de pannes, mais peut etre necessaire parce que vous n'aller pas rester des plombes a surveiller les pompes ?
parce qu'on peut parier que ca va tourner sur GE, et il va falloir penser à la puissance du groupe pour qu'il puisse le faire meme avec des soft start... coffret etanche resine, differentiel, regime de neutre, etc, etc Cable HO7RNF - Silec Tenaflex pour les rallonges (connecteurs etanches ou jonctions moulees = mieux dans ce milieu) et dimensionner les sections de cable en fonction de la longueur
:-)
Reply to
Desilu
Amm a écrit :
Hors la compétence que je ne prétends pas avoir, le simple bon sens serait de multiplier les éléments pour diviser l'appel de courant et le décaler, et ne pas lancer le plus puissant le dernier.
Reply to
capfree
Desilu a écrit :
a mon avis c'est le principal argument : hauteur de pompage , débit ( volume + apports ) = puissance , où rejeter l'eau donc pertes de charge à ne pas négliger , c'est pas la même dans les trous à rat du Var ou du Vercors à 600 m qu'en rivière sout en Lozère ;-)
et à une bonne comm entre la surface et le fond !
Reply to
itacurubi

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.