Sodium haute pression

Bonjour,
On dispose d'une lampe sodium haute pression avec igniteur intégré (ampoule
dans la lampe comme un starter néon) dont le modèle est
Sylvania SHP 70W CL-I culot E27.
C'est un éclairage de parking, le syndic demande mon avis car il faut
remplacer le balast. Celui fourni est totalement différent qui est un
Layrton constitué d'un balast d'1 condo pour le cosinus et 1 accessoire
pour l'allumage (electronic ignitor) le tout dans un boitier pvc.
Je me disposais à utiliser seulement le balast interne de cet ensemble.
(Layrton SAPI-HSI 7/23 - P12) mais ne suis pas certain d'être dans le bon.
Tout d'abord je suis ignorant de comment démarre cette lampe (comme un néon
?), ensuite ne sais comment définir le type de balast.
Je peux imaginer que les contacts du starter interne de la lampe se ferment
suite au courant qui traverse le gaz s'y trouvant (bilame??) mais dans ce
cas il me semble que cette fermeture court-circuite la lampe. Que devient
dans ce cas le courant de l'ensemble, je ne vois pas de filament.
Les distributeurs locaux ne savent me donner une certitude et me renvoyent
l'un chez l'autre.
Vous pouvez me donner quelques tuyaux ???
Mes salutations, GeDe
Reply to
GeDe
Loading thread data ...
GeDe a écrit :
pas tout a fait le pb du sodium c'est qu'il est liquide à 98°C , la pression de vapeur est trop faible pour un amorçage a froid , la lampe contient donc de l'argon et du néon à faible pression pour chauffer le sodium aux alentours de 230°C la décharge dans le sodium élimine les décharges dans l'argon et le néon . Les "igniteurs" sont là pour monter la temp du sodium au delà de 230 °C ... mais là toutes les solutions sont possibles !
Reply to
itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.