Mirage 2000

Bonjour à tous.
Je souhaite acquérir un Mirage 2000 à turbine électrique bon marché. J'ai trouvé trois modèles qui ont l'air pas mal mais je ne trouve que très peu
d'info sur le net :
- le M2000 de Graupner (en polystirène, largement plus grand que les deux autres) - le M2000 de BMI (en polystirène, avec train d'atterrissage fixe) - le M2000-10 de Topmodel (en fibre de verre, le plus petit des trois, charge alaire élevée pour un avion de cette taille, catapulte fournie)
Connaissez-vous ces modèles, leur qualités ? Les avez-vous vu en vol ?
Merci !
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
airmaster a exprimé avec précision :

salut
tu as des liens sur le graupner ?

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

https://shop.graupner.de/webuerp/servlet/AI?ARTN 82
Il est peu probable que quelqu'un ait des retours sur le topmodel celui-ci etant relativement nouveau et pas encore dispo. Cependant fan de delta propulsif c'est sans doute celui vers lequel je vais me tourner des qu'il sera dispo (j'esite encore entre ca est un F18 HET, un peu trop cher avec une config musclée et pas "pure" delta). Il est certe un peu petit mais il est par contre plus chargé et si tu aprecie le pilotage de ce genre de machines il faut savoir qu'une machine trop peu chargée comme le BMI, meme surmotorisée, est le plus souvent decevante en terme de trajectoires/vol tendu! Le graupner est de mon point de vue moins tentant, d'une part la aussi l'investissement dans la propulsion risque d'etre serieusement plus lourd (je ne le vois pas tourner de façon interessante a moins de 4 ou 5S en lipo), le profil est clairement plus epais, l'apparence des entrées d'air (qui semblent agrandie) laisse a desirer et il semble que le train soit fixe d'origine, plus de trainée, plus cher, de la mousse, de la "bidouille" a prevoir... pour un delta, bof!
Un avis parmis d'autres, bref, moi j'attend la dispo de celui de topmodel depuis un moment et il me tarde qu'il soit là, livré avec la turbine et le sandow a ce prix, prevu pour du 3S dont la plage d'utilisation est sans doute la plus large en electrique actuellement (sans compter que je suis deja largement equipé :), il est vraiment plein de charmes :-)
xavier.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Merci !

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Salut,
tu sembles calé en pilotage d'ailes delta. je me pose la question de la difficulté de pilotage par rapport aux autres types de voilures.
si tu as le temps, peux tu me rencarder, ou me donner un lien pour en apprendre plus?
merci d'avance
gs

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Salut
Le pilotage d'un vrai delta, mirage 2000 par exemple, n'est pas sorcier pour qui a l'expérience du pilotage aile basse. Un delta "traine" beaucoup notamment en vol pas trop rapide et cabré, ça part rarement sur une aile vicieusement. ça demande par contre un soutien en virage assez important. Point également à connaitre le temps de réponse d'une turbine est plus important qu'une hélice. Attention la sortie de vrille demande du moteur et de l'eau sous la quille car les petits modèles n'ont pas de dérive.

Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

euhh delta _propulsif_ (la difference est pour moi importante). Il n'y a pas de difficulté particuliere en terme de pilotage, je pense meme qu'ils sont bien plus gentils que de nombreux trainer pourvu qu'ils soient asser chargés/fins/rapides, leur pilotage en trajectoire se rapproche un peu des multis des années 80 bien plus rapides/tendu que les 2+2 modernes. il se freinent tres bien et sont relativement peu vicieux a "basses vitesses", ou tout au moins ils previennent bien mieux que les multis de par leur attitude trés cabrée et la perte d'efficacité tres progressive/perceptible des ailerons. La seule legere difficulté est moins dans le pilotage que la visualisation de derriere, raison pour laquelle il est conseillé d'etre deux aux premiers vols. A vrai dire j'ai fait la moitié de mes deux premiers vols sur ces bebetes (y'a 15 ans) quasiment en aveugle, avec mon moustachu a coté qui refusait obstinement de reprendre l'emetteur et se contentait de me dire quoi faire au manche jusqu'a ce que je finisse par retrouver le modele, experience interessante puisque je m'en souviens encore ;) Avec l'habitude ce sont des machines extremements previsibles, l'evolution sur de grandes trajectoires a bonne vitesse peu se faire quasiment les yeux fermés meme avec du vent, l'ideal pour faire des passages bas plein pot, jusqu'a tondre l'herbe avec l'helice propulsive lorsque ce n'est pas une turbine. Je n'ais malheureusement pas de liens a proposer sur le sujet, les sites sur les jets s'orientant plus souvent sur les machines a reacteurs qui ne sont pas dans mes moyens voire trop "serieuses" a mon gout :)
Bref pourvu que tu sois degrossi aux ailerons et que la vitesse ne soit pas pour toi un gros facteur de stress le seul conseil que je peux donner c'est d'essayer. La seule regle a retenir pour le decollage comme pour le reste c'est "garder de la vitesse", ne pas chercher a arracher ces engins du sol comme une brute, juste les laisser accelerer, toujours les laisser accelerer et encore les laisser accelerer, le reste est une formalité ;)
xavier.
Add pictures here
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.