cables et intensités

Bonjour à tous, je me posais une question: quel est l'intensité réellement
passable pour un cable électrique de section donné.
Les "normes" donnent 10 A pour une section de 1,5 mm2, soit 2300 W pour une
longueur moyenne de 20-30 m (sans pertes en ligne donc). En pratique combien
peut passer cette section en ampères sans echauffement détructif ?
--
Cordialement,
Didier Capdevila
webmaster de
formatting link

le site de l'espace.
Rédacteur à Espace Magazine,
le magazine de la conquête de l'espace
Reply to
capcom
Loading thread data ...
L'important est la tenue de l'isolant à la température , c'es(t le constructeur du câble qui donne cette valeur en fonction des conditions de pose .
voir catalogue des cabliers ,tout dépends de la tenue en température des isolants et du mode de pose ! si ton câble traverse une chambre froide .... tu eux y passer bcp plus d'ampètres que si le câboe cotoye,un four à PIZZA !
Reply to
Itacurubi
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8cb24$0$1019$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
bonjour,
en général on choisit plutôt la section en fonction du courant à faire passer !
ça dépend de la nature du cable, de la nature de l'isolant, du nombre de conducteurs et du mode de pose.
Reply to
Electrotech' Beginner (FREE)
J'ai vu pour le cable H07RNF, une plage d'utilisation allant de -40 à + 60°C, avec 200°C en court circuit.
Logique, où trouver ces caractériqtiques sur les cables ??
--
Cordialement,
Didier Capdevila webmaster de
formatting link
le site de l'espace. Rédacteur à Espace Magazine, le magazine de la conquête de l'espace
Reply to
capcom
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8cb24$0$1019$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
les normes donnent le courant maximum I z admissible !
il faut toujours prendre cette valeur pour un maximum !
Reply to
Electrotech' Beginner
C'est ce que je demande, les normes sont les normes. En pratique puisse faire passer 6000 W dans 5 m de cable de 1,5 mm2 posé sur un sol blanc en plein hivers sans échauffement destructeur ?
Quand on regarde les circuits imprimes de certains appareils de très grosse puissance où on conseille des conducteurs de très fortes sections 10 ou 16 mm2 pour l'alimentation générale, on se demande comment de si petite largeur et épaisseur de pistes en étain arrivent à faire passer des 30 ou 50 A sans fondre.
--
Cordialement,
Didier Capdevila webmaster de
formatting link
le site de l'espace. Rédacteur à Espace Magazine, le magazine de la conquête de l'espace
Reply to
capcom
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8d27f$0$890$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
là, c'est moi qui pète un cable ;-(
je comprends pas ta question.
Reply to
Electrotech' Beginner
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8d789$0$858$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
ça y est, je crois que j'ai compris :-)
je suis un débutant en train d'apprendre :-)
il faut tenir compte de pleins de facteurs en plus dont dépendent le courant d'emploi, le mode de pose (facteurs de correction : enterré/air libre ; température ambiante.... ) et d'autres trucs que je ne comprends pas )
cordialement.
Reply to
Electrotech' Beginner
ce qui va chauffer c'est le conducteur , or pour dssiper il va falloir traverser l'isolant !!
Reply to
Itacurubi
un exemple, un cable de laboratoire, 1mm2, permet 19A selon constructeur... il est clairement chaud sans être bouillant à ces courants.
plus la section augmente, moins il faut jouer au feu (sans jeux de mots!!)... car la surface de dissipation n'augmente pas linéairement avec la section.
Reply to
Rufus Larondelle
capcom a écrit :
Il y a aussi la notion de chute de tension admissible en fonction du courant et de la longueur
Reply to
R.Girard
OK, j'ai lu quelque part qu'un cable de 1,5 mm2 pouvait "tenir" 26 A, soit 3 x plus qu'indiquer dans la norme. C'est ce que je voulais savoir, merci.
-- Cordialement,
Didier Capdevila webmaster de
formatting link
le site de l'espace.
Reply to
capcom
Bonjour
Non, cela dépend de quel chapitre de la norme vous utiliser Chapitre 7 = installation spécifique dont le chapitre 771 = installation domestique qui limite à 16 A dans un conducteur de 1,5 mm² Chapitre 5 = Généralité qui limite à 37 A sous conditions
Reply to
David Crochet
Bonjour,
La réponse est particulièrement difficile à annoncer du fait que cette limite de courant admisible dépend de la longueur. Plus la longueur est importante et plus le courant admissible diminuera. La faiblesse se trouve au milieu du câble (le point le plus éloigné pour pouvoir se refroidir). Pour avoir réalisé cette expérience sur un fil simple en cuivre émaillé, les courants de fusion sont largement au dessus de la norme mais dans ce cas la chûte de tension n'est plus négligeable...
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8cb24$0$1019$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
Reply to
Samuel Bonnard
Un page interressante:
formatting link
"capcom" a écrit dans le message de news:44d8cb24$0$1019$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
Reply to
prune333
"capcom" a écrit dans le message de news: 44d8d789$0$858> Quand on regarde les circuits imprimes de certains appareils de très grosse
30 a 50 amperes dans un circuit imprime? vous ne voulez pas dire 30a 50 watts? dans quel appareil?
Reply to
Leo
Bonjour
Je pense bien à des A aussi. La surface d'échange thermique étant plus important sur un CI, on peu faire passer plus d'intensité
Reply to
David Crochet
Bloc de puissance de lumière.
-- Cordialement,
Didier Capdevila webmaster de
formatting link
le site de l'espace.
Reply to
capcom

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.