halogènes 12V

Bonsoir
Quelqu'un saurait il m'expliquer quelle est l'intéret d'alimenter les
ampoules halogènes (spots) en 12 Volts
(a part de rajouter un transfo qui consomme un peu plus que l'ampoule seule
... )
Non trève de plaisanterie, il doit bien y avoir une raison mais j'ignore
laquell e!
Reply to
mcnik
Loading thread data ...
"mcnik" a écrit dans le message de news:hc4kqe$nbs$ snipped-for-privacy@news.albasani.net...
manipuler sous basse tension....
Vincent
Reply to
Vincent Thiernesse
"Vincent Thiernesse" a écrit dans le message de news:4ae5db16$0$987$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
Manipuler quoi ? Dans le cas d'un spot encastré dans le plafond je ne vois pas trop l'intéret..
Reply to
mcnik
"mcnik" a écrit dans le message de news:hc4mno$qig$ snipped-for-privacy@news.albasani.net...
Dans le cas d'un spot sur rail métallique par contre... ;-) Pour un eclairage de piscine la BT est ausi plus sécurisante.
Plus sérieusement je ne connais pas ce que dit la Sainte Norme. peut etre l'éclairage BT est-il obligatoire dans certains cas ?
Sinon il y a aussi une raison technique simple : les lampes basse tension ont des filaments plus courts et compacts permettant une forte densité lumineuse dans une zone restreinte qui se pretent bien à la réalisation de petits spots compacts genre MR16, avec une large gamme d'ouverture, etc...
Les lampes frequemment utilisés dans les jeux de lumière ou autrefois dans les projecteurs de diapo, retroprojecteur sont en BT : ELC 24 250W, EFP 12V 100W, etc..
Effectivement maintenant on trouve partout des lampes compactes 230V à culot GU10. Mais je pense qu'elles restent un peu plus cher , - à qualité egale - , que les bonnes vieilles MR16. Je ne suis pas sure que la durée de vie de ce genre de lampes en bas de gamme ( celles sans marque fournies evec les petits luminaires spots à douilles GU10 ) soit encore tres convaincante....
Voilà ,quelques modestes pistes...
Franck
Reply to
Franck T
mcnik dans son message hc4kqe$nbs$ snipped-for-privacy@news.albasani.net, nous a fait l'honneur d'écrire:
Les lampes halogènes permettent d'augmenter le rendement lumineux à condition d'avoir une forte intensité ce qui a pour conséquence - soit d'avoir une forte puissance (lampe halogène tube) - soit d'avoir une basse tension (lampe halogène spot) -- Oncle Dom _________
formatting link
Reply to
Oncle Dom
mcnik a écrit :
Ah ! les lampes à filament ! depuis celles en tige de bambou à celles en tungstène doublement spiralées !
le prob d'une lampe à filament c'est qu'il faut chauffer un max pour donner une puissance lumineuse L , mais le bambou crame donc on a des L très faibles , le tungtsène résiste mieux , sauf qu'à une température ( disont relativement basse ) il s'évapore , puis arrivé porté par les gaz ( azote , avec qq particules de kryton ) à la limite de son univers qui est l'ampoule il refroidi et se condense , avant il y a longtemps on pouvait voir des ampoules noires , pas dehors mais dedans ! ( aujourd'hui elles pêtent avant ! )
Alors comme le dit Coluche pour la lessive on mets des halogènes , ce sont des molécules qui avec leurs petits bras musclés attrapent les molécules de tungstène et les ramènent sur le filament .
Pour que cette opération s'exerce il faut que le filament soit à une température plus grande
Si ça est acquis , le reste découle P=UI ou RI² si la tension est grande I est petit donc R grand , grand ? mais alors la surface d'échange est aussi grande et les halogènes avec leur petits bras musclés auront un gros boulot Abaissons la tensoin , pour garder P faut augmenter I , et si on augmente I on peut diminuer R et donc la surface de contact avec la zone gazeuse , les halogènes avec leurs petits bras musclés on moins de travail à faire , voilà c'est tout simple :-))
Et on peut continuer ;-) pourquoi les lampes normales ( tungstène ) unispirales noires ( celle de mon grand père qui l'a mise à cave ) dure 40 ans , et celle double spiralage TOP niveau de la techno durent 15 heures ! les halogènes doivent durer plus et paf au bout de trois heures ( Titine : "elle est où la lampe de poche ! , je sais pas l'ampoule à grillé )
;-)))
Reply to
itacurubi
itacurubi a écrit :
les lampes halogene du type G9 comportant deux fusibles, elles crevent autant de petage de fusible que de la mort du filament lors de surtension secteur
ben il y avait une legende urbaine pour dire que l'halogene 12 V eclairait mieux que l'halogene 230 V , sait-on pas le vrai du faux ?
une autre legende urbaine dans plume de beaucoup de journaleux specialistes du copié-coller pour dire encore que l'halogene consomme plus (ou beaucoup) ....euh... les watts c'est des watts , qui a dit ça ? Paradoxalement , avec leur rendement superieur de 30% (encore une legende?) elles vont servir à faire la "soudure" jusqu'à 2012 avec d'hypothetiques sources revolutionnaires à LED
Reply to
Desilu
"mcnik" a écrit dans le message de news:hc4mno$qig$ snipped-for-privacy@news.albasani.net...
Les ampoules, quoi d'autre ???????
Vincent
Reply to
Vincent Thiernesse
Desilu a écrit :
et ils ont pas mis des vdr ? car là tu m'a bouufé mon effet sur les résistances à chaud ... mais bon pas de soucis personne n'a compris ou alors on me l'explique :-))
te signale qu le petit linux va bien :-))
Reply to
itacurubi
Securité simplement. On voit des halogenes fixés par des pinces sur des cables accessibles au contact manuel. Cela ne serait pas possible en 230v. En 12V pas de risque. C'est un exemple. En salle de bain aussi le 12V (isolé du secteur) est considéré comme une tension de sécurité.
Reply to
alain denis
je ne le pense pas , il y a un effet économique dès la fabrication des lampes , la sécurité n'a jamais intérressé les producteurs ou trop !
Reply to
itacurubi
Je ne vois pas comment on pourrait faire simplement des eclairages sur cables tendus pour des locaux d'expositions ou meme personnels en 230V. Fabriquer une ampoule en 230v ou 12v c'est uniquement une question de filament, et pas de difference de cout a ma connaissance.
Reply to
alain denis
alain denis a écrit :
non erreur mon cher Watson, il y a des systemes de spots sur cable tendu en 230V et on a tout fait pour que ca risque rien
+ et les papets en 1910 ils sont pas tous morts en accrochant leur lampes dans les caves a des fils tendus en 110 V, sinon on serait pas là !
Reply to
Desilu
itacurubi a écrit :
tu crois qu'il se preoccuppe de securité celui qui balance de chouettes quantités de mercure dans la nature avec les lempes fluocompact "à eco d'energie" ?
je te signale que Satine va bien
Reply to
Desilu
"mcnik" a écrit dans le message de news:hc4kqe$nbs$ snipped-for-privacy@news.albasani.net...
Oui, je vois deux raisons (au moins) : - La basse tension implique des filaments plus gros, plus courts et plus compacts ce qui est tout à fait bénéfique pour une utilisation dans un système optique (le cas d'un spot). - Du fait de la "robustesse" du filament, il est possible de "pousser" un peu peu plus la température de fonctionnement d'où une plus grande efficacité lumineuse. "De mon temps" [Oûûûhhh y a ben longtemps ;-)] on notait une différence de rendement lumineux sensible entre les lampes 110 et 220 volts (127 et 220 en vérité)... Max.
Reply to
Max
Je pensais que c'etait une impression, ou que c'etait lié a une marque, mais j'ai remarqué la meme chose entre des spots alimentés directement en 220 ou en 12V. Ton explication semble interessante.
Reply to
alain denis
============== S'il ne s'agit pas d'éclairage de sécurité de lieu sensible comme les salles d'eau, ou rampe de petits projecteurs connectés sur des conducteurs nus , offre varié de luminaires pour un choix esthétique. Je ne pense pas qu'il existe des ampoules de 230 volts aussi petite qu'une halogène 12 volts /20 W (diamètre 8 mm longueur 25 mm ) que l'on puisse glisser dans réflecteur de 8 cm de diamètre (lampe de bureau) La consommation du transformateur (très faible si matériel bien dimensionné) est compensée par un rendement lumineux supérieur de la technologie halogène( environ 25 lpw contre 15 pour une ampoule à incandescence )
Reply to
maioré
Le luminaire, tout simplement ! Moins d'exigence d'isolation électrique, donc moins cher.
C'est pour cela qu'on trouve en quantité des appareils électriques dont le transformateur est sur la prise elle-même. Le circuit 230 V est limité à sa plus simple expression.
Inconvénients : ce transfo est toujours sous tension, donc gapillage, et il prend de la place sur les prises.
Reply to
Philippe RAI

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.