Phase

Bonjour,
Je voudrais poser un question qui me turlupine depuis tres longtemps. Ce
n'est pas un troll...
Comment font les centrales (nucleaires, hydroliques eoliennes) pour etre en
phase avec le réseau?
Plus précisemment. Les alternateurs, pour produire du 50hz sinusoidal
doivent tourner à une certaine vitesse. Cette vitesse doit etre régulée pour
que le courant produit par l'alternateur soit en phase avec le réseau, et ce
ce courant puisse etre injecté dans ce meme réseau. (car je pense qu'on ne
peut pas injecter du courant en opposition de phase. Ou si? Dites le moi
svp)
Les alternateurs des centrales nucléaires sont des rotors de plusieurs
tonnes. Comme peuvent-t'il etre synchronisés?
Ou alors y-a t'il des onduleurs en sortie de centrale?
Et comment ca marche pour les eoliennes qui tournent a des vitesses
variables?
Merci d'avance pour votre réponse.
Francois
Reply to
Francois Lionet
Loading thread data ...
"Francois Lionet"
Je sais, mais je préfère laisser la"parole" a itacurubi, il connait ca sur le bout de l'ongle,et va t'expliquer la chose mieux que moi:-)
Reply to
André
Hello,
Dans le cas d'UN alternateur c'est tout simple : Il tourne a la "fréquence" du réseau ( enfin a sa vitesse de synchronisme ). En gros on dit que des alternateurs couplés se comportent comme si ils étaient reliés par le même arbre mécanique. Si la puissance mécanique qui le fait tourner est supérieure a ses pertes par frottement il envoie du courant dans le réseau sinon il fonctionne comme un moteur. Dans certains cas cela peut être dangereux, j'ai eu le cas d'une centrale ou le disjoncteur de couplage ne s'est pas ouvert a l'arret du diesel => Le diesel était entraîné par l'alternateur ( pas assez de puissance pour déclencher le relais de retour de courant ), le machin a bien du tourner quelques heures avant que les opérateurs me contactent, imagine que le circuit de lubrification ai été alimenté par une pompe auxiliaire, et boum plus de diesel ;>)))
Pour les éoliennes ou la vitesse des pales est dépendante du vent, il y a eu des systèmes a régulateurs mécanique mais généralement maintenant c'est onduleur pour les moyennes et grosse puissance
Pour les onduleurs, c'est un peu plus délicat ou si on a une différence de fréquence entre les deux systèmes ( la c'est possible ) il y a de forts échanges de courant : Dans ce cas il a une régulation qui fait le boulot a partir du courant de sortie.
Maintenant dans le cas d'un réseau global, c'est chaque générateur qui régule ( via la puissance mécanique injectée ) pour garder la fréquence dans sa bonne plage, mais tout le monde marchant obligatoirement du même pas.
Sur ta seconde question, mais comment fait on avant que le générateur soit couplé sur le réseau : Et bien c'est tout simple, on le fait tourner a vide a la fréquence du réseau, en phase ( je ne parle pas de l'ordre des phases bien sur ;>) et tension égale a celui ci, une fois que l'on a tout cela on peut fermer le disjoncteur de couplage ( Bon, il y a des subtilités par moment mais en gros c'est le principe )
Reply to
JP
Francois Lionet a écrit :
Une question , à priori n'est jamais un troll :-)
Bon ça va être assez long , je vais te raconter le couplage d'un groupe ( groupe = turbine que ce soit gaz , hydraulique ou vapeur ( nucléaire ) ) Pour coupler un groupe sur le réseau il faut : que la vitesse soit celle du synchronisme pile poil ET que la tension soit égale ET que ces tensions soient exactement en phase . et paf le DJ qui couple .
Alors comment on fait ? je vais te parler de l'h'hydrau que je connais mieux que les autres , mais c'est pareil , sur la bécane tu as toujours un organe qui limite le débit ( d'eau dans notre cas ) c'est un pointeau sur une pelton , des directrices sur une Francis et des directrices et inclinaison des pâles sur une Kaplan .
Mettons qu'on a une Francis , on ouvre la vanne de garde ( elle va mettre qq minutes à s'ouvrir ) et "un peu" les directrices , le rotor et les parties tournantes vont commencer a tourner , lentetement cause de l'inertie ( et oui même les hydrau font plusieurs tonnes ! ) là c'est un appareil qu'on appelle le synchro-coupleur qui va prendre la relève . Lorsque les parties tournantes arrivent à 80% de la vitesse nominale il donne l'ordre de fermer le disjoncteur d'excitation et le régulateur de tension se met en branle ;, la machine ralenti ( question au néophyte : pourquoi ? ) le synchro donne alors un ordre d'ouverture aux directrices pour atteindre la vitesse nominale , ce qui se fait qq secondes plus tard , puis il valse entre moins vite plus vite moins U plus U jusquau moment ou tout sera en règle dans les milli secondes d'après il donne le signal de couplage : paf le dj se ferme le groupe est couplé au réseau
ensuite le régul de vitesse va se mettre sur sa consigne de puissance , et le régul de U sur sa consigne de tension , commentpeuvent-ils réagir sur le réseau , si tu as de bonnes connaissances en maths je peux te le faire ;-)))
non aucun onduleur , ou petite centrales , genre solaire !
Je t'ai parlé de groupes synchrones , mais lss machines "asynchrones" fournissent aussi du courant au plus leur vitesse est grande / rapport au synchronisme au plus elles fournissent mais ... c'est un autre débat si tu veux on peut en discuter entre l'actif et le réactif ...
Enfin bienvenu François sur le NG :-)))
Reply to
itacurubi
André a écrit :
Pas sûr t'aurais pu avoir des mots plus vrais !
Amitiés Dédé et n'hésistes pas a dire ce que tu penses ;-)))
et surtout a contredire les conneries que je dit :-))
Reply to
itacurubi
Bien dit JP ! je n'ai rien a redire je pense qu'avec tout ça notre nouvel ami François doit s'en sortir :-) sinon ben yaka poser d'autres questions ou des réponses :-))))
Bien venu au club François!
JP a écrit :
Reply to
itacurubi
"itacurubi" a écrit dans le message de news:
Pas de conneries, mais non J'avais envisagé un mot sur les synchrocoupleurs mais ça dépasserait la demande initiale Amitiés en retour
Reply to
André
Bonjour,
Merci a tous pour votre reponse! Le mystere est enfin resolu. Ce NG a l'air bien sympa. Quand je vous disais que je me posais cette question depuis longtemps. Quand j'avais 11 ans, on visitait la centrale electrique du coin avec la classe, et je voulais poser cette meme question (j'aimais bien tous les trucs electrique deja). Je n'ai pas su comment exprimer la phase et la sinusoide, je me suis embrouillé dans ma question, et le type qui nous faisait visiter m'a pris pour un débile mental. Alors que ma question était largement de niveau au dessus de celle des autres. J'étais vexé mais vexé! 8-)
A+, Francois
Reply to
Francois Lionet
itacurubi a écrit :
Question très très intéressante, je bois les réponses :-)
Je ne sais pas, mais j'ai une nouvelle interrogation: Quid de la puissance éléctrique générée dans le vide dans cet espace de temps?
Moi je ne les ai pas :-(
L'écart de quelques dizaines de mV est tolérable? Progressivement la puissance sera installée, sans doute régulée selon la sous-tension du réseau et des consignes.
Reply to
capfree
"capfree"
Sans aucun doute, oui
La puissance débitée sera fonction de la quantité de vapeur a l'admission de la turbine La consigne " Tension" tentera de maintenir la tension machine égale au point de consigne Aprés on rentre dans les problèmes de production ou d'absorption d'énergie réactive, c'est un peu plus compliqué
Reply to
André
"André" a écrit dans le message de news: 4ad59ae9$0$938$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
============== L'energie réactive est réglée par l'excitation Il ne faut pas oublier non plus le "courant synchronisant" qui s'échange entre tous les alternateurs sur le réseau L'energie active est réglée par la puissance fournie à la machine entraînant l'alternateur, si pas assez de puissance l'alternateur sera entraîné par le réseau , (comme un moteur) , si trop de puissance le groupe "forcera", subira une sur-intensité car il ne pourra prétendre fournir assez de puissance pour entraîner les milliers d'autres alternateurs connectés au réseau. C'est pourquoi une éolienne mal réglée (angle des pales ) peut très bien tourner sans rien produire, et même en consommant du courant, si elle n'est pas découplée du réseau au moment opportun ( Analogie avec un vélo tandem (sans roue libre) si l'un des deux pédaleurs n'appuie pas suffisamment sur ses pédales (tout en maintenant la même vitesse) il ne fournit pas d'energie, s'il appuie trop fort , il "tendra" à entraîner l'autre pédaleur, qui lui, devra résister pour garder ma même vitesse.
Reply to
maioré
"maioré"
Oui, mais ca je le savais, avec des containtes dans les deux sens (production et absorption) Mais je n'ai pas envie" d'étaler de la confiture"
Reply to
André
"Francois Lionet" a écrit dans le message de news:4ad56acc$0$31436$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
J'ai aussi profité des réponses. C'est bien d'être curieux, je trouve qu "ON" ne l'est plus assez. Je ne dis pas qu'il faut se prosterner dès que l'on allume une lampe ;-) mais bon... Que ce soit au niveau de la "simple" distribution électrique, des radiocommunications, internet, etc.. "ON" le considère souvent comme un fait accompli, presque un du, en oubliant les sommes d'ingéniosités et de travail qu'il y a derrière. Je suis sur Lyon et je vais de temps en temps en "pélerinage' au musée Ampère dans sa maison à Poleymieux. C''est ressourcant. Je pense qu'on devrait plus souvent faire au gamins pendus à leurs portables, MP3, PC, consoles de jeux ... des sortes de cours d'histoire technologique pour tenter de réveiller l'émerveillement . Bon ca devient HS...
Franck, rêveur naif ; -)
Reply to
Franck T
Disjoncteur ouvert => I = zero => P= UI = 0 ;>)
Tient une question pratique sur ces grosses machines : Comment marche l'exitation ? Alternateur auto excités ou utilisation d'une source auxiliaire ( ce qui doit être le cas si je t'ai bien compris ) .............. je suppose qu'une source indépendante est requise pour les pompes de refroidissement des turbos alternateurs
Et l'excitation ce fait dans quels paramètres ( tension / intensité ) a peu près pour un 1500Mw ?
Reply to
JP
JP a écrit :
Je remet dans le sens où je l'ai lu
Et sans charge? la tension ne flotte pas? ça fait bizarre, l'excitation est bien dans un rapport contrôlé avec la sortie. La clé ne serait pas dans le schéma du régulateur de tension?
en puissance, quelques % ?
Reply to
capfree

Site Timeline

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.