Phase

G.T a écrit :
1024 scuze j'ai dit dijoncteur d'excitation alors qu'il s'agit du contacteur d'excitation ... Le fait d'exciter la machine produit des courants de Foucault qui freine la machine ( elle n'est pas encore couplée au réseau !
GT j'avais dit "néophites" pas à des électracs confirmés :-)))
Reply to
itacurubi
Loading thread data ...
Salut,
Logique, j'aurais dû savoir.
Confirmé, confirmé... En deux mots p'têt :-)
a+,
Reply to
G.T
capfree a écrit :
encore , un proverbe japonais dit : si tu crois qu'il est trop tard , commence tout de suite .
qq mv? on peut coupler a plusieur centaines de volts d'écart en principe dans la dizaine .
l'important plus que la tension est l'écart de phase , il y a plusieurs modes de couplages comme le groupe pompe , le couplage à la volée , le couplage à la russe :-))
Reply to
itacurubi
JP a écrit :
Pour un 1300MW je ne sait pas , ce que je sais c'est que dans les années 80 un groupe de 100 MW était excité par un alternateur pilote ( qui donnait l'indic de vitesse ET la production de l'excitation de la génératrice intermédire , qui alimaantait l'excitation de la principale , Depuis l'avenement des semi-conducteurs la pilote et l'auxiliaires ont disparu , le reg de tension alimente directement l'excitation de la principale .
Reply to
itacurubi
capfree a écrit :
Tant que le groupe n'est pas couplé pas de charge I = 0 , juste on le monte en vitesse la tension ne veut rien dire car elle dépends du rémanent , à 80% de la vitesse on ferme le contacteur d'excitation , le groupe est alors un groupe "isolé qui ne débite sur rien , la tension et la vitesse fluctuent ! l'inertie de tels groupes est grande Le régul de tension au alentour de 80% de n nominal peut commencer a prendre en compte la tension , le synchrocoupleur lui doit amener la vitesse de la machine proche du sychronisme et la faire ballader autour du synchro ( a faible amplitude :-)))
Quand les trois conditions sont réalisées paf on ferme le disjoncteur de ligne , le groupe est couplé au réseau , et là démmarre une autre histoire
Si on veut que le groupe aille plus vite ( on ouvre les directrices , les pointeaux pour les pelton et la congugaison angle de pêles directrices pour les Kaplan , le groupe ne va pas augmenter sa vitesse , elle est calquée à celle du réseau , par contre il va fournir de l'actif , si on bvaisse la tension d'excitation il va consommer ( absorber ) du réactif , si on augmente la tension d'excitation il va produire du réactif .
D'autres méthodes existent exemple couplage "à la russe"
( Pour des groupes de puissance égales ou inf à 800 MW avec une bonne assurance et de bons avocats )
tu lance le groupe contacteur d'excitation ouvert , aux l'alentours de 90 % de la vitesse nominale tu ferme le DJ de ligne , si ça tiens tu ferme le cntacteur d'excitation ...
( je te dis pas le brouff sur le réseau ... mais bon "ça eu payé" comme disait notre Fernand Reynaud National )
Reply to
itacurubi
90 % de la vitesse nominale tu ferme le DJ de ligne , si ça tiens tu ferme le cntacteur d'excitation ...
L'interret ? Gain de temps pour urgence ?
Reply to
JP
G.T a écrit :
;-))) si tu veux , mais pour moi tu as deux qualités : a ) celle d'être un életrak confirmé ( je l'affirme ) b ) celle de vouloir communiquer ton savoir et tes expériences .
Je trouve ça tout simplement génial , je te dis pas que qq fois on s'en prends plein les dents ... mais il faut continuer ;-))
et je suppose que sur ce NG il y en a beaucoup qui aiment à te lire !
;-)))
Reply to
itacurubi

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.