transfo de courant

bonjour,
je souhaiterai mesurer l'intensité sur mes 3 phases à l'aide de transfos de
courant .
J'ai vu qu'il existait des commutateus d'amperemetre afin de n'en n'utiliser
qu'un seul.
et je sais qu'il est dangereux de laisser un TI avec sortie ouverte (en ht)
pour la basse tension c'est pareil ??
et est ce qu'il existe des TI qui sortent une tension ?
merci
Reply to
lancien
Loading thread data ...
aux bornes de la charge c'est une tension que l'on mesure
"lancien" a écrit dans le message de news: 430746cc$0$14506$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Reply to
Willpot
Le commutateur special TC fait le job de courtcircuiter les TC non en circuit avec l'Ampmetre
Reply to
R.Girard
lancien a écrit:
non , un TI ou anciennement un TC ne donne qu'un courant I2 prop au courant I1. Par contre un TI avec une impédance au cul donne une tension !
Pour la mesure d'intensité alternatives , il y a plusieurs solutions : soit tu te fait deux a trois spires autour des câbles et tu mesures l'intensité avec un vulgaire ampèremètre ( I = I mes / nbre de spires ) ou tu te procures une pince ampèremétrique ( pas bien cher aujourd'hui :-)) ou un montage avec sonde à effet Hall , mais faut aimer la bidouille !
Reply to
itacurubi
"itacurubi" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@tiscali.fr...
je voudrais éviter la pince pour avoir un affichage permanent , donc en conclusion ,je vais regarder la différence de prix entre 3 amperemetres 5a et d'un amperemetre et d'un commutateur d'amperemetre merci
Reply to
lancien
lancien a écrit:
quel intérêt d'avoir une mesure permanente ? La mesure n'existe que si tu la regardes .
Reply to
itacurubi
"itacurubi" a écrit dans le message de news: snipped-for-privacy@tiscali.fr...
vaste question, peut on séparer l'observateur et ce qu'il observe ??? le fait d'observer ne fausse t il pas la mesure ?? :-))
plus concrétement ,à quoi servent les leds sur les modems , les indicateurs de toutes sortes (presence tension, charge des calculateurs, etc) ? c'est pratique et rapide j'ai besoin (et envie) de savoir l'intensité sur mes 3 phases, je ne me vois pas installer les amperemetres (ou la pince) à chaque fois , c'est tout simple
ou alors je n'ai pas compris la réponse
Reply to
lancien
lancien a écrit:
affirmatif :-)
Je suis d'accord avec toi, mais monter en dur 3A ou 1A avec un commut va pas servir à grand chose , suaf a voir à un instant t quelles sont les répartitions d'I sur les phases , conclusion on ne pourra rien conclure donc pour faire cette manipulation mieux vaut une pince amp qui d'ailleurs peut servir ailleurs ! Si l'on veut traquer les déséquilibres flagrands il faut procéder à des enregistrements sur des durées assez longues et en différentes saisons ... C'est en ce sens que je conseille l'achat d'une pince !
Reply to
itacurubi
Le 20.08.2005 19:37, *itacurubi* a écrit fort à propos :
Ça alors ! Ce n'est pas la première fois que je lis cette proposition mais je ne suis toujours pas convaincu. Ton dispositif ne comporte pas de noyau magnétique ?
Reply to
geo cherchetout
geo cherchetout a écrit:
Je ne dis pas que tu va faire un 25/5A avec qq spires ! mais que pour avoir une idée ça peut se faire ( et on l'a fait ) ! essayes et on en reparles
Reply to
itacurubi
C'est une question de perméabilité (noyau ou pas).
"geo cherchetout" a écrit dans le message de news: 43098e33$0$30247$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
Philippe
Le 17.09.2005 23:35, *Philippe* a écrit fort à propos :
/J'ai déplacé ta réponse à la fin pour faciliter la compréhension de la discussion./
D'accord pour la question de la perméabilité, et personne ne nie que celle des tôles d'un transformateur de courant comme ceux qu'on utilise aux fréquences industrielles est beaucoup plus élevée que celle de l'air. En l'absence de noyau commun entre le circuit de puissance et le circuit de mesure, le couplage (dont dépend l'inductance mutuelle) entre les deux ne peut être qu'extrêmement lâche et, surtout, ne dépend pas du nombre de tours que fait le conducteur de mesure autour du conducteur de puissance. Ce nombre pourrait tout aussi bien être nul, pourvu que le circuit de mesure embrasse une partie du flux magnétique engendré par le circuit de puissance. Si on a la chance de voir l'ampèremètre indiquer quelque chose, l'indication va dépendre de la topologie de l'ensemble et sera bien difficile à interpréter. Autant approcher un aimant et apprécier comme il vibre entre les doigts!
Reply to
geo cherchetout
D'accord dans l'ensemble. Le couplage est faible mais, il y a couplage. "geo cherchetout" a écrit dans le message de news: 432d2fbf$0$17214$ snipped-for-privacy@news.wanadoo.fr...
Reply to
Philippe
Le 18.09.2005 17:33, *Philippe* a écrit fort à propos :
Certes, mais l'important pour moi dans cette affaire est que ce couplage n'est absolument pas la conséquence de la disposition du conducteur de mesure *enroulé autour* du conducteur du circuit de puissance. En effet, si on décompose un tel enroulement, on voit que chaque spire est grossièrement confondue avec une ligne de champ, ce qui est la condition idéale pour n'être le siège d'aucune f.e.m et d'aucun courant induit. Il est donc particulièrement absurde d'espérer connaître le courant dans ce dernier en appliquant la relation proposée par i...i : « ( I = I mes / nbre de spires ). » Embêtant de discuter en son absence. J'espère qu'il va revenir et me montrer par le raisonnement où je me trompe.
Reply to
geo cherchetout

PolyTech Forum website is not affiliated with any of the manufacturers or service providers discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.