Plusieurs petites questions d'électricité

Salut,
Plusieurs petites questions concernant l'électricité de ma future maison.
- Y a t'il vraiment un intérêt de prendre un int. diff. Hpi/Si plutôt qu'un
simple AC pour une salle de bains ? Dans mon cas, je n'ai pas de chauffage électrique et pas de prises (non protégées) à moins de 20 cm d'une source d'eau. Y a t'il un risque ? (bon y a toujours un risque si on utilise un sèche cheveux au dessus une baignoire pleine....:)
- Je voudrais brancher des spots dichroïques sur un télévariateur plusieurs petites questions : - Suis-je obligé de prendre des 220V (beaucoup plus cher) ou existe t'il des solutions avec du 12V ? - Normalement on met 8 source d'éclairage par disjoncteur. Le nombre est donné pour quel puissance par éclairage (ou puissance totale) ? - Combien je peux brancher de spots dichroïques (sachant qu'en général c'est un kit 3x20W ou 3x50W maxi) sur un télévariateur ? - Comment déterminer le nombre de spots à mettre en fonction d'une pièce sachant que c'est pour une pièce de 80m², que les spots sont sous rampant (éclairage général) et que je voudrais qu'il y ait de la "luminosité". Y a une formule pour ça ?
Je vois souvent des intérupteurs différentiel 30mA 40A avec 6 disjoncteurs 16 voir 20A sur chaque. A pleine charge les 6 disjoncteurs vont donc voir passé au maxi 6x20A0A dont largement au dessus l'ampérage maxi de l'intérupteur différentiel qui permet 40A. Tiens d'ailleurs je vois aussi que les tableaux on en général 4 voir 5 intérupteurs différentiels de 40A (donc 5x40A 0A alors que le disjoncteur abonné est limité à 45A) là encore j'ai du mal à comprendre comment on fait l'estimation. Deux petites questions :
- Fait on le calcul aussi simplement que ça (6x20A0A) ? - Comment détermine t'on le nombre maximum de disjoncteurs (ou l'ampérage totale) à mettre par intérupteur différentiel ?
Merci pour vos réponses....
JĂ©rĂ´me
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour

plutĂ´t qu'un

non
nombre est

300 W = 1 points lumineux. Ces 300 W devant être dans la même pièce
A pleine charge les 6 disjoncteurs vont donc voir

un disjoncteur n'est jamais Ă  pleine charge dans une installation domestique
--
Cordialement
David CROCHET
  Click to see the full signature.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour,
Merci pour le début des réponses,

Ourf ! 300W ? Mais franchement c'est rare une lampe de 300W dans une pièce !?! Ca veut donc dire que je peux mettre :
8 x 6 = 48 lampes de 50W sur un disjoncteur 10A ?

Ok donc c'est juste un calcul de probabilité en fait, ce qui est compréhensible. Mais une question très bête alors pourquoi mettre 5 inter diff (dans le cas d'une habitation >130m²) et d'équilibrer le total des disjoncteurs dessus (en général 6 par inter diff) alors qu'un seul inter diff par type (1 AC, 1 A) pourrait suffire ??
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
wrote:

ça fait partie de l'aspect "confort" de la norme car ne pas le respecter, comme mettre tout l'eclairage sur un seul divisionnaire du moment que la puissance totale est compatible, n'entraine aucune consequence directe sur la sécurité mais peut en amener une indirecte car si cela disjoncte car mal dimensionné (ex trops de prises sur un seul circuit) cela peut aboutir à des modifications hors norme genre "j'ai mis un 32A à la place pour plus êter emmerdé" et là la sécurité est impactée. Concernant les différentiels en augmenter le nombre augmente la selectivité, autrement dit sur un defaut on ne coupe qu'une petite partie de l'installation en en mettant plusieurs alor qu'avec un seul s'est toute la maison dans le noir (sauf les classe1) A+
--
moto photo electro http://olivier.2a.free.fr
pas de turlututu. apres l'@robase
  Click to see the full signature.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Ok merci pour ta précision, ça parait logique.
JĂ©rĂ´me
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour

Normativement, oui

comment ca ? il faut, dans la mesure du possible, éviter de mettre dans le noir une grande partie de l'installation en cas de défaut, d'où le nombre d'interdifférentiel en fonction de la surface du local d'habitation
--
Cordialement
David CROCHET
  Click to see the full signature.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Oui donc en fait comme le dit olivier c'est plus pour une question de confort que pour une question technique.
Par contre, je repose tout de mĂŞme une question en prenant un exemple de tableau sur le site de legrand (http://www.legrand.fr/inter/liblocal/pdf/FicheRecommandation/Legrand_R_LireLesSchemas.pdf )
Sur ce tableau on voit (entre autres) deux inter diff de 40A type AC en 30mA
Sur le 1er il y a 6 disjoncteurs : 2x10A, 1x16A et 3x20A Sur le 2nd toujours 6 disjoncteurs : 2x10A, 3x20A et 1x2A
Y a t'il un sens logique Ă  cette disposition ? Vu que les inter diff ne supportent que 40A et que la charge maxi (mĂŞme si il n'y a pas de risque de l'atteindre) des 6 disjoncteurs (2x10+1x16+3x20–A pour le premier et 2x10+3x20+1x2‚A pour le second) dĂ©passe cette valeur n'aurrait on pu avoir par exemple :
Sur le 1er : 6x20A Sur le 2nd : 4x10A, 1x16 et 1x2A
ou encore :
Sur le 1er : 6x20A, 2x10 Sur le 2nd : 2x10, 1x16, 1x2A et pourquoi pas en plus 4x32
Puisque il y a pas forcément plus de risque à l'atteindre, tout dépend de la puissance utilisé par chaque matériel en bout de ligne, non ?
En gros ce que je cherche Ă  savoir c'est Ă  combien de disjoncteurs (ou quelle charge totale max) on doit mettre sur un disjoncteur ?
JĂ©rome
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Bonjour

(ou
Normativement, rien ne dis comment il faut faire. Mais ce qui est sur, c'est qu'il ne faut pas trop "charger" les interdiff en dispatchant les courants assignés des dispositifs de protection afin d'équilibrer au mieux la consommation. De plus on ne spécialise pas les inter diff (exemple, ne mettre que de la lumière sur l'un ou des PC sur l'autre.
--
Cordialement
David CROCHET
  Click to see the full signature.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Ok j'avais justement peur que "normativement" il y ait des règles sur ce point.
Par contre autre petite question, est-il possible de faire varier via un télévariateur les alims d'un ensemble de transfo 220V/12V de kits spots 3x50W sans problème ??
JĂ©rĂ´me
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Mikado a Ă©crit :

Oui, c'est possible.
Premièrement, il faut que le télévariateur soit compatible avec les transfo ferromagnétique (si c'est bien ce que tu as). Chez merlin, voir dans la série TVe 700 et choisir celui qui convient. Chez Legrand ou autre, ça existe aussi, mais je ne connais pas la référence Ensuite, même si c'est sensé être compatible, si le transfo à trop d'inductance de fuite, le télévariateur peut refuser de se mettre à pleine puissance. Dans ce cas, avec les bonnes capa en // au transfo, ça roule. J'ai eu le cas avec un TVe 700 qui allimente deux transo Paulman chargé par 5 ampoules 50W chacun.
@+ Christophe
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Je reviens vers toi sur un point pour lequel on ne t'as pas répondu. Désolé d'être long mais un développement est nécessaire.
Mikado a Ă©crit :

Je suis en train de faire des essais d'éclairage dans une pièce de 36m2 en forme dite "cathédrale" culminant à 4m20 de haut.
Conclusion (évidente) de mes essais: les spots ne conviennent pas à un éclairage principal, mais à des compléments. Si on pousse leur nb et leur puissance (GU10 de 50W) pour compenser le faible angle d'éclairage, ça chauffe sec, ça consomme bcp, et il y a toujours un endroit ou l'on a un spot "dans la gueule" ce qui est très désagréable. Et si le plafond (ou rampant) est sombre c'est pire (règle du constraste).
Actuellement j'ai opté pour la moins mauvaise solution bien que pas fameuse à mon gout: 5x20W en dichroiques sur cables installés en travers à 2,70m de haut (entre les 2 poutres de la charpente). Les 3 centraux font un éclairage modéré localisé au centre et j'ai du en ajouter 2 orientés vers des coins importants (chaine hifi et meuble de rangement). Inutile de dire qu'un halogène sur pied s'impose en complément qd on veut vraiment y voir bien clair. Je vais opter en complément de ce que j'ai pour 2 tubes fluo de 18W en indirect, cachés derrière la poutre. (les guirlandes de Noel longues en forme de tube souple de 4m c'est pas mal non plus : ça fait un fond très soft et équilibré).
Quelques chiffres pour comprendre pourquoi: -un MR16 de 20W (30 à 38°) balance 490cd (candela) à 1m sur un disque de 65cm de diamètre (environ pareil qu'un GU10 de 35W, un 50W faisant 800cd) - à 2m on a plus que 125cd sur 1,40 de diam et à 3m il ne reste que 55cd sur 1,9m de diam.
Cordialement Phil.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Pas grave pour l'attente :) :) :) :)
Tu fais très bien de me dire ça... c'est justement l'un des paramètres qui me faisait peur. Concernant le nombre de spots à mettre sur une surface j'ai trouvé via google un document PDF de leroy merlin :
www.leroymerlin.fr/.../multimedia-storage/ 4a/90/c51d215bac94c9387b0f4424a3b2-E04.pdf
Par contre quelqu'un sait il existe des variateurs chez Merlin Gerin ou Legrand utilisant le protocole X10 ?
Mikado
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload
Mikado a Ă©crit :

Bonjour, Je ne répondrai pas à toutes les questions. D'abord, les hallogènes, aujourd'hui, on trouve des lampes hallogène en 220 volt, c'est celà qu'il faut installer plutot que des lampes basse tension. Cà évite la galère des transfos avec des conducteurs de grosse section et limités en longueur, les soucis de protection des départs en sachant que ces protections sont rigoureuses pour pallier au risque accru d'incendie sur ce type d'installation.
Sinon, pour les disjoncteur ou fusibles de départ. Leur rôle est de protéger les conducteurs électriques des différents circuits afin de les empêcher de chauffer et de mettre le feu à la maison. Ainsi, un fil en 1,5 carré sera protégé par un fusible de 10 A , 2,5 carré avec 16 A(ou 20 A si c'est un disjoncteur, ceci à cause de l'imprécision de la fusion du fusible) Le disjoncteur différentiel de 40 ampères va avoir pour rôle de couper un ensemble de circuit lorsqu'un défaut de masse ou de terre est détecté. On choisit 40 A pour une question logique de répartition des puissances dans l'installation, sachant qu'on est limité par le disjoncteur principal. Donc, en cas de défaut, cet interrupteur doit avoir un pouvoir de coupure de 40 A pour qu'on soit sûr qu'il n'explosera pas lorsqu'il devra fonctionner en puissance.
Add pictures here
âś–
<% if( /^image/.test(type) ){ %>
<% } %>
<%-name%>
Add image file
Upload

Polytechforum.com is a website by engineers for engineers. It is not affiliated with any of manufacturers or vendors discussed here. All logos and trade names are the property of their respective owners.